Un blog caché… comme une tache sur la conscience… comme une honte de la famille…

On en est revenu a la grande epoque où je ne savais pas afficher mon avis. Mais là c”est plus grave. C”est un caché à ceux que j”aime, à ceux que je connais, à ceux qui pourrais savoir

C”est cacher pour ne pas avoir à assumer. Leurs regards, leurs avis, leurs ego.

Plus envie d”assumer ce qu”on pense, de dire ce qu”on pense, pour le meilleur ou pour le pire.

De pouvoir dire des saloperies sans etre juger en mesure de mon coté gentille copine qui en fait parfois trop. Que je n”ai pas entendre que je joue les fausse rebelles. Que je suis trop chouette pour penser vraiment ces choses, pour Entendre vraiment ce que voudrais dire ces choses pour telle ou telle personne qiui Elles expereriment les vrais choses.

Alors zut merde couille! oui je suis une salope, oui j”ai un ego, oui vous me faite froller le vomissement quand je vois ce que vous etes capable de faire, oui je suis une fille rangée, une memere, une gentille. Mais je vous emmerde vous et vos envie de cauchemards, de noirceurs, de crasses pour vous sentir plus vivante. Vous voulez du sperme, des insultes, des cris , du sang. tout ça pour vous entendre vivre, respirer agire.

Vous aimez cassez la vie des autres, marcher sur Lui et percevoir ces gemissements comme preuve de votre influence. Vous preferez restez cloitrer et vous plaindre de tout plutot que d”agir et d”influencer sur ce qui vous deplait. Vous vous oublier chez les autres pour ne pas avoir à vous entreprendre…

Grand bien vous fasse mais je suis lasse

Je vous regarde et sourie. On me dit de ne pas dire le contraire de ce que vous dites. Bien…

Je me tait, et je me cache. Je parle ici comme une gamine parle à son ours, la nuit, sous les draps.

ça aussi c”est memere. Peut etre, mais j”y trouve mon equilibre.

Mieux, je m”y equilibre sans sang, sans attaques, sans degats, sans gachis.

Répondre