Je pleure sur lui. je pleure de le voir dans une telle incertitude. je pleure de mes doutes sur ce qu”il peut etre vraiment. je pleure de ce qu”il peut ressentir et de la position ecartellante dans laquelle il se trouve

Mais d”un autre coté je n”arrive pas a renonce a lui. O je pourrais faire milles dessins, des miliers de mots pour dire a quel point j”essais de le hair et de tuer ainsi mon amour pour lui mais j”echou, et ce n”est pas la faute a pas de chances ou au nevrose.

Que j”aimerais des fois etre simplement egoiste et forte. Mais j”y echou a chaque fois.

Dieu ait pitié de nous. Ayons pitié de nous meme.

Répondre