J”ignorais si elle avait accepté la situation mais elle l”a fait.

Si ce n”est que de son coté il y a une haine que j”arrive pas a éprouver. Chez moi il n”y a que ce sentiment d”injustice, mais au moins je ne le dirige pas vers quelqu”un.

Qu”elle ironie quand on pense que c”est elle la polygame qui ne supporte pas qu”il me touche alors que j”ai accepter, pour lui, qu”il l”a voit a la condition qu”il ne me prenne pas pour une cruche qui ne voit rien.

j”en suis desolée, je suis desolée de voir que tout le monde dans cette histoire ne pense qu”a son propre bohneur. Il n”y a que moi, pauvre cruche s”autoconsolant, pour plaindre les autres.

Elle me dit qu”elle me maudit de me savoir le toucher, qu”elle a de la haine pour moi meme si ce n”est pas contre moi. Et moi je n”ai que de la pitié pour nous trois..

Suis si pathetique de l”aimer toujours et de patienter en attendant une reponse, quand elle lui dit de me jeter

Ne suis je qu”un devoir, une contrainte, un souvenir qu”on attend de pouvoir jeter quand il sera temps.

je n”ai pas besoin de sa haine, je me hais deja assez moi meme de ne pas avoir qu”une simple nevrose pour expliquer ma tristesse à l”idée qu”il s”en aille. Je me deteste a pouvoir tant donner et ne rien voir en retour qu”un devoir parcequ”il m”a aimé.

Suis si faible pour pardonner? ou trop imbue pour hair?\

Je suis prete a l”attendre en novembre, en aillant vecu par moi meme tout ce temps. Mais s”il possede deja celle là et bien je preferais peut etre qu”il me l”a donne.

Ces critiques qui ne voit dans mes messages que des mythomanies pour esperer les toucher sont tout aussi blessante que leur coup de fil rarcrochés. Meme si ce ne sont pas des insultes c”est tout aussi blessant.

Elle me dit que je ment quand j”essais d”expliquer que je le prefere entier pres d”une autres que fesant semblant pres de moi. Suis tombé si bas à mentire ou ne suis vraiment entouré de gens qui n”accepterons jamais ce genre de valeure?

Elle dit que ce n”est pas une guerre mais pourtant elle affirme qu”elle se sentirais humilier si il l”a “larguait”. Et moi, ne suis deja pas assez humillier a ne pas pouvoir exhumé de mon corps un amour qui semble mort chez lui?

Si seulement je pouvais me defaire de cet idiot sourire qui me vient quand je le vois. Ne plus voir ce regard hautain et accusateur quand je lui dit la verité.

O dieu, sauvez moi de ce monde. j”en ai assez d”etre si gentille et comprehensible. j”aimerais juste connaitre la paix, et le bohneur simple d”etre avec lui si toute fois il voulait de moi.

je ne demande ni choix, ni sacrifice, je ne hurle pas, ne menace pas et ne manipule pas. Je ne fait que pleurer et patienter…

”ai dit la verité, j”esperais juste qu”ils etaient en mesure de la comprendre…

Répondre