Il part pour St Etienne dans quelques heures. je le verrais deux heures avant son depart. Et encore, il y aurra R.

D”un coté je suis exaltée et de l”autre terrifiée. Je vais avoir des moments de vide c”est sûr mais je sais aussi que je vais en apprendre beaucoup

Je pense que tout ce temps va m”etre tres profitable.

Mais il va me manquer… o combien il va me paraitre loin..

Je ne pense pas cogiter comme une malade car j”ai dis ce que j”avais a dire à son sujet et notre sujet surtout.

j”attendrais son retour pour la suite, c”est tout.\

Si seulement il n”y avait pas cette solitude…

S”il pense à m”appeller alors je serais ravie. sinon je finirais par me faire une raison. ce sera toujours aussi douloureux mais bon…

Allez, juste deux petits coups de fil par semaine… c”est si peu et tellement a la fois. *croise les doights*

Répondre