J’avais l’intention, en cette radieuse journée du 8 mai, de vous pondre un texte sur les valeurs et les ratés du commerce équitable. Parce qu’aujourd’hui c’est la journée mondiale du commerce équitable faut le savoir ! Pourquoi pensiez vous que votre intermarché du coin faisait des promos sur ces produits ?

Cela fait quelques années que cette économie est sortie du cadre engagé et écologique qu’on lui connaissait. Certains se sont enflammés à sa découverte, mais j’avoue pour ma part lui préférer de l’économie bio et/ou locale. Parce que même si tu payes le prix juste des bananes à l’autre bout du monde… tu crameras tout plein de pétrole pour les ramener alors qu’on en fait dans le pays juste à coté. Sans compter qu’en payant le prix juste le producteur, t’oublies souvent de payer un prix juste le transporteur etc…

Mais soit, aujourd’hui c’est le journée mondiale du commerce équitable alors ne brulons pas un essai de bonne initiative. Je vous renvois juste à la partie « débat » de l’article sur wikipedia.

Du coup je me propose de vous présenter un produit de commerce équitable. Et pour une fois on va faire girly en vous présentant Le scrub éclats de riz exfoliant, marque alter eco, label Max Havelaar.

Vous êtes contentes ? Moi aussi. Parce qu’on arrive désormais à la trouver partout. C’est ainsi l’un des rares produits de commerce équitable que j’ai chez moi. Mais surtout c’est une véritable tuerie sur les gambettes :p

Si si, j’vous jure. Bon, quand vous l’ouvrez la première fois vous vous posez des questions. Parce que cette bouillie marron qui sent plutôt fort le moût de raisin, il y a de quoi avoir des doutes. Mais vous êtes courageuse (et surtout vous n’avez que ça chez vous) donc vous vous y mettez.

La sensation c’est celle de s’étaler du miel sur les jambes. Quand vous commencez à masser vous avez cette fois ci l’impression de vous frotter au sable. Et voilà l’odeur. Il y a vraiment de quoi se re-poser des questions. Mais quand on arrête de faire la chochotte, on commence à vraiment sentir le truc. Ça masse, ça vivifie, l’odeur devient moins forte et on a cette impression de se tartiner du miel qui revient.

Reste plus qu’à rincer et sécher. Et la Whouah ! C’est doux, mais vraiment doux, rien à voir avec mes précédents gommages pour le corps. Même que mon gommage Uriage au double du prix il faisait pas une douceur pareille, je suis ébahie.

Donc voila, si vous devez commencer les produits équitables, après avoir tenté le café et le quinoa, mettez vous aux produits pour le corps et essayez ce scrub, vous m’en direz des nouvelles :p

Et hop, l’article B.A altermondialiste c’est fait :p

14 réponses à “Soyons équitable, c’est le jour où.”
  1. Gallïane dit :

    Ce produit a l’air bien sympa… surtout que j’ai fini mon Papaya Scrub du CCB, et que je ne suis pas contre le commerce équitable, plutôt que d’engraisser ceux déjà pétées de thunes !

    Par contre, moi, je me demande bien où je vais le trouver ce truc dans ma ville pourrie…

  2. […] Dans Ma Bulle wrote an interesting post today on Soyons equitable, c’ets le jour oùHere’s a quick excerptJe vous renvois juste à la partie “debat” de l’article sur wikipedia…. […]

  3. Gima dit :

    Galliane je l’ai trouvé au Auchan alors j’pense que tu devrais pouvoir mettre la main dessus. Au pire j’t’en trouve une boite et je te la mets de coté pour la soirée VIBettes :p

  4. Touwity dit :

    Ca a l’air bien ce truc, surtout parce que j’ai des jambes pourries. Ca coute combien un pot ?

  5. Gima dit :

    Touwity »

    Moins de 50 francs…. soit 7,20€ ou qqch comme ça

  6. d'A dit :

    j’aime bcp les produits Max Haavelar… je tenterais bien la crème là 🙂

  7. Donio dit :

    Gima était vachement intéressée pour le tester sur moi, et du coup dans les zones de mon dos que je ne peux pas toucher avec mes mains j’ai la peau super plus méga douce qu’avant, enfin il parait, moi ça change ma vie là tout de suite maintenant, je me sens tellement plus désirable avec un dos neuf, je plains ceux qui n’ont pas de copine pour leur étaler du scrub dans le dos pour pouvoir choper plus facilement ensuite, là dis donc les pauvres loulous

  8. Donio dit :

    (ce dernier commentaire n’a pas été écrit sous la contrainte, ce sujet me passionnait vraiment et je brulais de laisser un commentaire constructif)

  9. Gima dit :

    -_- prenez soin de votre chéri, il vous en sera reconnaissant.

    Le prochaine fois je l’envoies chez l’esthéticien gay, na!

  10. Angie dit :

    Moi j’aime bien tous ces produits du commerce équitable et ici, il y en a plein.

    Je vous recommande le karité pour avoir une belle beau et de beaux cheveux.

  11. Gima dit :

    Angie »

    Quand tu dit « ici » tu entends où exactement?

  12. Laetitia dit :

    Je suis séduite rien qu’à la couleur du pot, et prête à braver l’odeur.
    J’ai vraiment envie de l’essayer, là, tout de suite, sauf que j’ai la flemme d’aller au supermarché… Mais je me le note dans un coin de ma petite tête pour les prochaines courses (Je pourrais également faire une liste de courses, mais je vais soit la perdre, soit l’oublier à la maison).

  13. Angie dit :

    Au Burkina Faso.

    Mais en Suisse, il y a beaucoup de magasins qui ont ouvert avec des produits équitables.

  14. Gima dit :

    Angie »
    Avec toi je préfère te demander maintenant. 😀

  15.  
Répondre