Alors là je comprend pas…
En cette période estivale de faibles visites j’ai vu mes stats gentiment remontés cette semaine. C’est pas la panacée certes mais faut rendre à César ce qui est à César et déjà remercier le sieur Emery qui m’a linké parce que je raconte des choses sur lui (merci au goujat donc :p ).

Mais ce qui me chiffonne derrière ces quelques 80 visites c’est les 79 autres visites faites par nom et prénom. Mais qu’est ce que c’est que ce bins?!
Non que j’accorde une grande importance au fait de rester cacher sur le web et d’être reliée ou non à ce blog, mais tout de même: 79 visites, vous avez que ça à faire?

Et d’abord qui c’est ces gens qui me googelisent? Et pourquoi? Marketing? Embauche? Vérification d’identité après mail?
C’est tout con mais ça m’agace de voir cette recherche multipliée par trois ce mois ci. Elle arrive juste derrière celle faite par mon pseudo qui culmine en tête des recherches chaque mois avec près de 200 recherches (ne me demandez pas pourquoi).

Personnellement je n’ai jamais fait de recherche google sur les noms et prénoms de quelqu’un sauf à faire une recherche biographique. Donc je ne comprends pas. Surtout qu’après avoir rentré mon nom et prénom dans le fameux google ce que j’obtiens n’ai guère révolutionnaire: copain d’avant, facebook, CV, anciens employeurs, association d’anciens élevés et wish-liste amazon.
Oulalala…. c’est du torride là; au moins n’aurais je pas à payer une agence spécialisée pour effacer les traces de mes petits secrets sur le net :p

Bref, ça vous arrive souvent ça? De faire la recherche ou d’être recherché par google?

14 réponses à “Vous avez pas fini de me googeliser?”
  1. Pivoine dit :

    Je me suis cherchée une fois, pour voir justement ce qui apparaissait.
    Et je cherche mes anciens fiancés sur copains d’avant pour voir ce qu’ils sont devenus par curiosité mais ça ne va pas plus loin.
    Sur le blog ce n’est pas mon vrai nom et très peu le connaissent donc…
    Mais ça me gênerait à ta place.

  2. gazelle dit :

    J’ai pas de recherche de ce type, sauf du « Gazelle fille ordinaire » des fois 😀

    Chercher quelqu’un sur google, ça m’est arrivé oui, mais ça reste rare, c’est quand un nom me remonte en tête et que j’ai rien à faire d’autre, et hop. Et encore. Rare.

    C’est bizarre quand même toutes ces recherches te concernant…

  3. Angie dit :

    Jamais. Si on tape mon nom, on arrive sur mon Facebook.

  4. Marinette dit :

    toujours (enfin souvent)
    je me google moi-même pour voir ce qui sort. je google les gens qui veulent m’embaucher, mes profs de fac, etc

  5. annouchka dit :

    Moi je le fais souvent, ça m’amuse !
    J’aime bien savoir ce que sont devenus les gens… par contre mon nom et prénom ne figure pas dans mes requête google car nul part ils n’apparaissent sur mon blog (c’est voulu, j’ai pas envie que la terre entière voit ce que j’écris, déjà que je suis grillée au boulot).

    Après c’est vrai que si on veut ouvrir un débat sur la confidentialité non respectée tout ça tout ça, il y a matière …

  6. Baboune dit :

    effectivement suite à ce post me suis recherché sur google ET ME SUIS TROUVE… meme en photo quand je travailait a Lyon !!! on est petit face a ce vaste monde…

  7. missJulie dit :

    Trés intéréssante ta note!!

    En effet,plus ça va et plus ça devient un réflexe de googliser les gens…surtout de la part des employeurs à c’qui parait…

    Voilà pourquoi j’ai tjrs préféré l’anonymat…missJulie peut ainsi faire et raconter ttes les conneries de la terre!!

    Par exemple, se faire pister sur Facebook avec sa véritable identité, c’est pas mon truc…Même si tt le monde m’en dit le plus grand bien…

    Par contre, j’ai également remarqué que bcp de gens arrivent sur mon blog en tapant « miss julie »…Pas encore compris c’qu’ils attendent pour me foutre dans leurs favoris??;-)

  8. Donio dit :

    Je connais des gens qui font exprès d’utiliser un moteur de recherche parce qu’ils sont sur des moteurs « solidaires » type veosearch. Du coup chaque recherche rapporte de l’argent à une ONG, donc ils maximisent leur nombre de recherches. Mais ça doit rester une minorité de gens.

  9. Miss Giny dit :

    Quand tu vois parfois les recherches Google y’a de quoi se marrer !
    Non moi je ne mets pas mon nom non plus sur le blog même si on voit ma bouille remarque !
    Sinon, qu’est ce que tu utilises comme plugin de Stats ?

  10. wawaa dit :

    Moi y’a que mon pseudo qui est recherché ! Pour le reste mes noms et prénoms n’atterrissent pas sur moi !

  11. Asuka dit :

    Oula heureusement non ça ne m’est jamais arrivé ! Cela me ferait trop flipper. Rien que l’idée que l’on puisse « connaitre ma vie » sur le net en tapant mon nom *brrr* ça donne froid dans le dos.

  12. eternelia dit :

    On rencontre sa future moitié et hop on la passe au scanner google pour une autopsie complète. Et pire, des cabinets de recrutement ou des employeurs potentiels s’y mettent aussi. Voilà comment le petit comité de soutien à Sarko ou Ségo (cherchez pas, j’ai pris l’ordre alphabétique !) auquel vous avez activement participé en faisant partie des signataires, peut faire basculer la balance, ou plutôt votre CV d’un côté ou de l’autre, ou plutôt sur la bonne ou moins bonne pile.

    Sinon, certains connaissent sans doute : sur google, vous tapez « elgoog » (rechercher dans « Web ») puis « j’ai de la chance »…

  13. Gima dit :

    @Miss Giny:
    J’en ai plusieurs mais ce ne sont pas des plugins.
    J’ai google analytic qui me donnent des stats de base et xiti qui me permets de pousser vers des infos plus fiables.

  14. Gima dit :

    @A tous:
    C’est marrant mais sans brandire le « de toute façon je n’ai rien à cacher » je n’ai pas de problème à ce que les gens trouvent des choses sur moi sur le net.
    D’une part parceque les infos ne vont jamais trop loin dans ma vie personnelle, d’autres part parceque je suis tellement piplette que je fini par raconter ma vie à tout un chacun s’il en fait la demande, et enfin parceque j’assume quasiment tout ce que j’ai fait.
    Donc si je signe une pétition j’en assumerais par la suite la signature et ainsi de suite.

  15.  
Répondre