Je suis quelqu’un qui a toujours donné une grande importance à l’aspect de ma tanière. Plus jeune, par exemple, j’ai souvent sacrifié mon argent de poche dans la déco au lieu d’investir dans les fringues, ciné et mac Donald.

Maintenant j’estime qu’à 26 ans la déco de mon appart est satisfaisante et j’éprouve presque un peu de tristesse à ne plus avoir de place ou quelque chose à changer. Il y a bien quelques éléments précis de déco à trouver mais qui nécessitent plutôt une longue quête de l’objet idéal qu’une vraie recherche de déco.

Pour autant je ne suis pas frustrée, j’estime qu’à mon age et vu mon histoire c’est satisfaisant et même plutôt une fierté. J’ai un nid bien installé sans pour autant être un dogme domestique.

En regardant la déco objectivement je suis même étonnée de voir que le chéri aussi n’est pas étranger à celle ci. Dans la masse il est sûr que la majorité de la déco vient de moi, mais il a ses propres apports et touches personnelles. Le plus beau dans ce détail c’est que ses éléments sont en accord avec les miens et vice versa.

Cela pourrait dire que, le nid étant équilibré, nous avons un couple équilibré ?

C’est un raccourci facile d’accord, mais ô combien savoureux quand on pense à la propension que j’avais auparavant pour phagocyter les décos de mes précédents apparts en commun.

4 réponses à “Home sweet nid”
  1. wawaa dit :

    Oh c’est trop touchant que vous ayez pensé tous les deux en même temps à mettre un poster géant de moi sur le mur de votre salon.

    Comment ça c’est pas le cas????

  2. Donio dit :

    Bin en fait si, mais on y a pensé trop exactement en même temps, et on s’est pas rendu compte que l’autre y pensait aussi mais pour un autre mur. Du coup on a pris chacun un coin du poster et on a tiré et… euh… On a mis une photo de Paris à la place du coup…

  3. Baboune dit :

    Moi j’ai encore plein de mur vide…….. lol

  4. wawaa dit :

    Vous auriez au moins pu m’accrocher sur le coté intérieur de la porte des toilettes.

  5.  
Répondre