Dans la vie rien ne vaut un petit cadeau. Pour remercier, féliciter, encourager, ou juste comme ça.

Et ce qui s’applique aux autres vaut aussi pour soi. Ainsi je n’ai nulle honte à m’offrir un truc de temps en temps (ou plutôt « souvent » me dit ma conscience)

Mais à force, je suis en train de me pourrir-gâter. Pour preuve : sortie de mon entretien d’embauche concluant, je me dit que je mériterais bien quelque chose pour fêter ça. Une paire de chaussures sous le bras, très contente de moi je rentre à la maison. Je sais qu’à l’avenir ces chaussures symboliserons ma réussite à cet entretien. Je retrouve le chéri à la maison et on suggère de manger un truc dehors pour fêter ça.

Et dernièrement j’en étais à me demander ce que j’allais m’offrir quand je commencerais à bosser,  une horloge pour mon bureau ? Une plante verte ? Ou enfin mon blackberry ?

M’écoutant penser mon chéri me demande ce que je vais m’offrir pour fêter ma première paye… Là je me dis qu’il exagère… ou plutôt que j’exagère peut être un peu.

Bon, au final en sortant du boulot hier soir j’avais bien envie d’un verre mais nulle envie par contre d’un shopping ou d’un resto. J’étais assez fatiguée, même si je n’ai pas fait grand chose. Donc ce fut un bref cocktail avant de rentrer manger des pâtes à la maison et de regarder quelque chose sur l’ordinateur. J’ai donc été sage finalement.

Mais derrière cette chaste conduite pécuniaire je ressassais néanmoins cette pensée obsédante… « qu’est ce que je vais pouvoir m’offrir » ?

C’est grave docteur ?

9 réponses à “Les auto-cadeaux”
  1. Meuuh non c’est pas grave ! Faut bien se faire plaisir de temps en temps ! ^^

  2. wawaa dit :

    tu peux t’offrir ma grande joie en me faisant plein d’cadeaux.

  3. Marinette dit :

    tant que tu le mérites, tu peux t’offrir des récompenses 🙂

  4. Tantine dit :

    Non, non pas trop grâve, ça se soigne fort facilement, en se faisant plein de cadeaux … ah oui … la cause et l’effet.
    Je vais y réfléchir

  5. Delph dit :

    Je rêve d’avoir les moyens de me faire plaisir également! Faut en profiter quand on peux, y a pas de mal à ça!

  6. Angie dit :

    Moi aussi j’aime les auto-cadeaux.

  7. Bah non, je fais pareil… ;o)

    Je me souviens avoir acheté un pendentif en argent en forme de soleil le jour d’un certain recrutement… Je l’ai perdu quelques mois plus tard en dansant au Rex ou à l’Elysée Montmartre… eh bien je suis retournée acheter le même dans les jours qui ont suivi. Depuis, je ne porte plus de collier quand je vais danser au Rex ou à L’Elysée Montmartre… hum… d’ailleurs ça fait bien 3 ou 4 ans que je ne suis pas allée danser au Rex ou à l’Elysée Montmartre… mais j’ai toujours mon pendentif (bis) en argent en forme de soleil

  8. Gima dit :

    @Cécile de Quoide9:

    Mieux vaux garder le pendentif que le Rex :p Tu y gagnes sur la longueure

  9.  
Répondre