Pour ceux qui suivent le blog depuis un bout de temps, vous savez qu’il est dans mes manies de faire beaucoup de photos lors de mes voyages et de les compiler dans des livres photo. Oui, oui : des livres, vous avez bien lu. Jusqu’à il y a 2 ans je faisais des albums photo, j’ai ainsi 8 kilos d’albums photo qui vont de 2001 à 2006.

Seulement avec l’arrivée de mon premier numérique, j’ai imprimé de moins en moins de photos, et de retour d’Irlande en 2007 j’ai décidé de me lancer dans les livres photo .

Depuis je n’en démords plus, l’objet fini est tellement agréable à manier que j’ai laissé reposer les traditionels albums au fond du placard. Je ne concède que « les souvenirs de famille » comme nécessitant de vrais albums manuels. Pour les voyages c’est imprimé sur de vraies pages et relié en livre que je conserve mes souvenirs.

Et depuis deux ans j’ai essayé trois prestataires. Le premier (une toute petite boite aujourd’hui disparue) avait un logiciel que je qualifierais de démoniaque pour maquetter le livre, mais le résultat une fois livré était génialissime pour un prix tout petit. Le second essai chez un « grand nom » s’est révélé très mauvais une fois imprimé. Le troisième essai, chez le numéro un, fut la catastrophe de trop : des défauts d’imprimerie énormes et un logiciel absolument pas compatible avec l’offre d’essai qui m’avait été proposée. Sans compter que ledit logiciel bride beaucoup la créativité !

Aujourd’hui c’est MonAlbumPhoto.fr qui se veut le spécialiste du livre album. J’ai donc essayé leur logiciel pour maquetter mon livre sur le voyage en Ecosse. Déjà à la base c’était pas gagné car mon PC a bloqué quand l’installation du programme est entrée conflit avec mon anti-virus, puis c’est la mise à jour dudit programme qui a pris son temps. Mais une fois sur le programme, banco ! Ca rame un peu avec ma bécane, mais c’est sans doute le logiciel le plus paramétrable que j’ai eu. On est libre à tout moment de la création d ‘importer les photos directement du disque avec la navigation toujours présente sur la colonne de gauche. Chez les autres, il faut souvent re-importer des photos sur le serveur du fournisseur. Ca impose d’avoir déjà trié ses photos puisque tout se fait en dialogue avec le disque dur et met donc du temps, mais on est beaucoup plus efficace lors de la création.

A vrai dire j’ai perdu beaucoup de temps à cause du lag qu’avait mon PC lors de l’utilisation du programme. Mais en appréciation finale je dirais que c’est ultra-simple à utiliser pour un début. On regrettera par contre l’absence de rotation possible pour les photos, ce qui permettrait de les poser de biais et de donner ainsi une dynamique à l’album.

Pour la qualité de l’imprimé par contre je ne peux pas juger puisque je n’ai pas eu le temps de recevoir. Ce que je peux dire c’est que sur l’image de leur produit fini la reliure à l’air bien travaillé.

Article sponsorisé

Répondre