Ça y est, j’ai enfin franchi le cap et je me suis lancée dans le tricot. A force d’entendre dire depuis 2 ans que c’est “hyper hype de la vogue” ça m’a motivée à délaisser mes petits bricolages perso pour m’essayer au noble art permettant de me faire l’écharpe de mes rêves.

Inutile de vous le cacher : l’uber écharpe de 2m50 en gros fil à tricoter avec 4 points différents, c’est pas pour tout de suite. C’est que, voyez vous, le tricot c’est aussi une histoire de patience. Or, monsieur Donio peut en témoigner, c’est pas ma principale qualité.

Déjà, pour me lancer, j’ai décidé de rejoindre le club très select’ monté par Knit Spirit : le trico(thé). Et là bas c’est Dreiss qui m’a initiée au montage de maille puis au point envers et point endroit. Heureusement y avais pas mal de têtes connues et je n’étais pas complètement inhibée, ça m’a permis de gémir plusieurs “à l’aide” quand je m’emmêlais les aiguilles.

5 jours après le tricot(thé), où j’avais fièrement monté 4 rangs avant d’avoir à tout défaire pour en remonter 2, j’ai accumulé 11 rangs. Et pour l’heure toujours aucun trou, même si mon tricot a plusieurs inégalités. Je me suis faite une spécialité de séparer le fil de laine et de multiplier les mailles :p.

Autant dire que ce qui devait être à l’origine une paire de mitaines, avant de se voir upgrader en “chaussette de corps pour chat”, est en train de muter petit à petit en “travail d’exercice”. J’ai limite un peu honte d’avoir à ramener ça au prochain tricot(thé) devant le jugement de mes comparses. (Si j’vous dit que j’ai oublié mon tricot ne vous étonnez pas !)

Toutefois, le fait d’avoir un tricot à 50 mailles en laine n°4 m’a révélé une chose très très importante : je ne sais pas tenir en place. Impossible pour moi de faire plus de 3 rangs à la suite (ou plutôt en une soirée).  Donc quand je compare à d’autres tricoteuses qui te font allègrement 20 centimètres de tricot à 40 mailles en une demi heure, j’ai envie de tout arrêter et de reprendre la cigarette !

Mais, foi de Gima, j’irais au bout de ma première mitaine, quitte à y mettre 6 mois. Je tiens à essayer d’aller jusqu’au bout, l’avenir nous dira ce que vaut cette résolution !

7 réponses à “De l’art du tricot et de la patience”
  1. Alfafa dit :

    tu m’as bien fait rire… parce que je repensais à mes débuts en tricot : ma spécialité c commencer des pulls et ne jamais les finir (le plus avancé est un pull mohair rouge cerise ! je devrais le finir celui-là parce qu’il est trop beau… et la couleur… pour l’avoir j’ai mélangé deux fils une laine et un mohair)

    bon courage… ne lâche pas prise 🙂

  2. Nelly dit :

    Quelle motivation ! Je me suis remise au tricot il y a deux semaines. En un week-end, merci internet, j’ai appris deux/trois points, mais comme ça avance tellement pas vite, je crois que mon écharpe, elle ne sera pas prête avant l’hiver prochain !

  3. KnitSpirit dit :

    Faut pas t’arrêter en si bon chemin ! C’est pas évident au départ, mais si tu tournes comme les autres débutantes du Tricot(thé), tu vas vite devenir accro ! Dommage que tu ne viennes pas ce soir. A bientôt.

  4. S.G.Woman dit :

    Alors tu en es où? T’inquiètes ça va venir, moi j’ai quasi terminé mon écharpe alors que l’an dernier j’étais pitoyable!lol

  5. Lili dit :

    Ce qui est sympa pour commencer aussi ce sont les catalogues de débutantes phildar. Un modéle pas cher, de la laine qui résiste, des points faciles et en route ! Les catalogues débutantes sont à 1€, ce n’est pas une ruine et tu peux les consulter en ligne.

  6. Dreiss dit :

    You can do it !!! Histoire que je puisse au moins prouver à Knit Spirit que je ne fais pas fuir mes padawans xD Non plus sérieusement, n’hésite pas à me pm sur face de bouc s’il y a quoique ce soit, je te répondrai toujours, bon certes, le soir, mais je te répondrai 😉
    J’espère que l’on aura le plaisir de papauter ensemble au prochain tricot(thé) ! 🙂

  7. Wawaa dit :

    c’est un truc hyper tendance ça tricoté 🙂 Moi j’ai commencé à 8 ans avec ma mamie, j’ai du arrêter vers 12 ans pour faire du motoculteur 😀

  8.  
Répondre