Comme il y a une page permettant de me contacter par e-mail sur le blog, je reçois régulièrement des messages. Souvent ce sont des sollicitations commerciales mais aussi des commentaires individuels de personnes ne souhaitant pas répondre dans les commentaires.

J’essaie, dans la mesure du possible, de répondre à tout le monde (quoique j’ai décidé de snober les sollicitations d’échange de lien). Mais à force de cumuler ces messages, j’ai eu envie de créer une FAQ pour qu’on arrête de me poser les mêmes questions… Heureusement je suis trop flemmarde pour cela. Mais j’ai recyclé l’idée en montant une petite interview que je vous sers pour l’anniversaire. Celle-ci a été enrichie des questions qu’ont souhaité ajouter des amies et sert de prétexte au concours de tout à l’heure.

Si vous avez d’autres questions, vous pouvez les envoyer toute la journée, je les ajouterai en edit.

Que veut dire ton pseudo ?

Mon pseudo a une toute petite histoire, pas bien passionnante je le crains. En 2001 je voulais un pseudo original à utiliser sur le net car j’en avais assez de rencontrer des homonymes. Je voulais quelque chose de court, unique et qui change. En utilisant le verlan (on inverse l’ordre des syllabe d’un mot) j’ai fini par trouver le truc « magique » qui répondait à mes attentes.

Le Mademoiselle qui le précède vient de la période où j’ai acheté mon nom de domaine. Comme il existe une marque « gima » (ancienne moto) j’ai du modifier le pseudo pour avoir un nom de domaine non occupé.

Et voila.

Ton blog est il vraiment un blog influent ?

Si la question est « mon blog est il assez important pour pouvoir le monétiser auprès d’agences de pub ? » je dirais oui puisque c’est le cas. Mais ici rien des grosses machines de communication, c’est de la PME de quartier niveau économique :p

Si la question est « mon blog est il assez important pour influencer son lectorat ? » je dirais pas vraiment, même si les e-mails que je reçois régulièrement me laissent penser qu’il y a un impact pour les billets que je laisse ici.

Enfin, si la question est « mon blog a-t-il un trafic de visites suffisant pour s’estimer être influent » alors je répondrais non. Car s’il y a jusqu’à 500 visites par jour, je ne déplace pas les foules comme le font une Walinette ou une Pénélope. Le record de visiteurs uniques plafonne laborieusement à 821, donc inutile de se croire « influent » de ce coté là :p

D’où blogues tu ? C’est ton activité professionnelle ? Tu fais quoi d’autres dans la vie ?

Je blogue de chez moi, et pour faire dans la confidence il arrive plutôt régulièrement que je blogue en pyjama grossier, le nez dans mon café et les cheveux complétement en pétard. Ça n’a rien de l’image d’une working girl n’est ce pas ? 😉

Dans la vraie vie je ne vis pas de mon blog. Je suis libraire et assistante événementiel – au chômage, avis aux embaucheurs. Accessoirement je suis aussi archéologue, mais je n’ai pas mis les pieds sur un chantier depuis plusieurs années.

Par contre, ayant un statut d’auto-entrepreneur, j’ai aussi une activité secondaire pour les blogs avec des activités concrètes tel que le publi-rédactionnel, l’organisation d’évènementiel, la création et le design de site/blog.

Est-ce que t’as vraiment écrit un livre ?

Alors là faudra qu’on m’explique d’où vient cette rumeur…

Deux mails à ce sujet et aucune explication des sources ?

Alors non, je n’ai publié aucun bouquin. J’ai publié de petits articles scientifiques dans des revues thématiques, des textes dans des feuilles de choux locales, et même un peu de poésie, mais rien qui ait à voir avec un vrai livre.

Entendons nous bien, ça me ferait plaisir et tout mais… Si ça avait été le cas vous seriez déjà au courant :p Jusqu’alors je n’ai jamais réussi à finir à manuscrit ^^

Comment fait on pour trouver toujours quelque chose à dire ?

Oula, on n’a pas toujours quelque chose d’intéressant à dire. Même que parfois on se force à écrire quelque chose et ça fait un vrai flop. Mais en faisant preuve de curiosité et d’ouverture on finit toujours par extraire quelque chose. Meme si ce n’est qu’une petite anecdote, il suffit souvent de mieux regarder ce qui nous entoure.

Pourquoi n’y a-t-il plus de recettes de cuisine ?

C’est pas bien compliqué : j’avais plus le temps.
En bossant à temps plein et en ayant une vie sociale plutôt remplie, il a fallu faire des concessions. Résultat : plus de temps pour de la vraie cuisine.
Et puis faire la cuisine, les photos et rédiger la recette, mine de rien ça prend plus de temps.

Alors je ne dis pas qu’il n’y en aura plus, mais pas aussi souvent que lorsque j’étais célibataire au fin fond de ma province 😀

Qu’est ce que tu conseille pour que mon blog marche ?

Là franchement j’ai pas d’autres conseils miracle que celui de « se faire plaisir ». Après pour les règles de succès d’un blog, faudrait plutôt allez sur les site pour technos et wikio-philes.

Quels sont tes blogs préférés ?

A l’heure actuelle je suis 490 flux RSS. Je ne dis pas que ceux-ci sont tous exceptionnels, mais devoir sortir une brochette de « préférés » ce serait biaiser la question.

Je pense faire une liste de sites conseillés sur la prochaine mouture du blog, mais ça attendra cet été.

Pourquoi refuses tu les interviewes télé ?

Je pense l’avoir assez expliqué en fait, non ? Après un premier sujet télé, j’ai été effrayée par l’obstination des journalistes à vouloir nous faire dire ce qu’ils veulent entendre. Et après avoir vu le montage, j’ai été largement déçue. Donc je me méfie comme la peste des interviewes télé :p

Est-ce que bloguer ça a transformé ta vie ?

Je ne crois pas mentir en disant oui (même si c’est pas un re-born non plus). Bloguer ça m’a aidé à mieux m’exprimer, à communiquer plus efficacement (je suis dyslexique de base). Ça m’a fait rencontrer des mondes (professionnels) que je n’imaginais pas et à faire le tri dans les idées reçues. J’ai aussi rencontré pas mal de monde, appris à vendre un projet. Et enfin, bloguer depuis 6 ans ça m’a fait archiver des tas de souvenirs que j’aurais déjà oubliés sinon.

Comment vois tu la suite de ton blog ?

Je préfère ne pas prévoir. Je laisse évoluer les choses en essayant de maintenir la barre à bon niveau entre la monétisation qui tire sur le bas de la jupe et l’envie de faire tout et n’importe quoi.

Pourquoi as-tu plusieurs blogs ?

Parce qu’à force de parler de tout et de rien, on finit par faire un blog qui n’a plus d’identité propre, sinon celle d’amasser des tas de billets hétéroclites. Scinder les textes en fonction de leur thématique permet de garder plus de lisibilité et de se remotiver plus facilement. Quand un blog fatigue, on bosse sur un autre et ça permet d’entretenir la passion.

Ça te sert à quoi ton twitter alors que tu n’acceptes pas les lecteurs sur ton facebook ?

Alors déjà je ne refuse pas les « lecteurs » sur facebook. Mais je n’ajoute pas d’ami si je n’ai jamais rencontré la personne ou eu des échanges Web avec elle. Je trouve qu’il y a déjà assez d’inconnus dans mes contacts (et pourtant j’ai purgé en décembre dernier).

Twitter c’est autre chose. Ce que je lance sur twitter c’est comme une phrase dans un bistro : ça vire au public pour peu que quelqu’un l’entende. Donc pas de filtrage.

Répondre