[Depuis peu j’ai accepté d’être testeuse d’adresses pour lastminute.com . Du coup, je vais être un peu plus sérieuse que ces derniers temps et vous parler des restos que j’essaye au lieu de me contenter de bâfrer et de partager les photos des plats que je déguste. 😉 ]

Vendredi soir j’avais donc rendez vous avec une amie au Café de la Paix, place de l’Opéra, à Paris. Pour moi, le Café de la Paix c’est surtout un nom mythique qui fleure bon le Second Empire et l’âge victorien. A l’idée d’y aller, je repensais à tous ces romans d’époque évoquant des personnages romanesques ou réels qui dînaient au Café de la Paix avant d’aller au spectacle ou à l’opéra.

Pardon pour la photo floue :-/

A vrai dire il ne s’agissait pas du même standing, pour notre repas, puisqu’on profitait d’une offre préférentielle pour obtenir le menu dégustation (80€) moins cher en le prépayant (55€).
Mais en arrivant sur place, notre table était réservée et la placeuse savait d’office qui on était en annonçant le nom de la réservation. Ah le service, il n’y a vraiment pas à s’en plaindre : constant, appliqué, présent sans jamais être envahissant. Un vrai plaisir de constater que toutes les grandes brasseries n’ont pas perdu leur éducation.

On a eu le droit à une table qui donnait pile poile sur la place de l’Opéra. Et j’ai eu beau regarder, je n’ai pas trouvé la moindre trace d’usure du décor autour de nous. Ici, le faste historique est toujours présent, entretenu, bien que moins ostentatoire. Autour de nous ça parle japonais, anglais et un peu de russe. Pourtant nous ne somme pas dans une brasserie à touristes, ces gens sont juste venus (comme nous) attirés par le nom de l’établissement et le décorum de la salle bien visible de l’extérieur.

Et c’est sans doute ce qui fait le plus grand charme de cette soirée : le charme d’un lieu historique, la réputation d’une grande maison et un service attentionné qui sait se faire apprécier. D’ailleurs, à aucun moment je ne me suis sentie déjugée par le fait que je venais en profitant d’une « offre spéciale ». La maison a du savoir-vivre.

Quant au repas.
Le menu comprend 4 plats, l’assiette de fromage, le dessert et le café. Pour 55 €, le repas reste un peu cher (puisque les boissons ne sont pas comprises) mais on achète aussi le cadre, le service et la présentation de la cuisine. Car là encore l’équipe sait présenter et mettre l’eau à la bouche.

Seulement voila, il y a un « mais ».
Malgré une grande attention portée aux plats et aux recettes, les préparations ne sont pas toujours généreuses ou équilibrées en saveur.
Par exemple : malgré une très bonne cuisson le chevreau était fade et peu luxuriant en saveurs. Pour le foie gras aussi, je suis au regret d’annoncer qu’il aurait mérité plus de gros sel pour accompagner son goût assez terne.
Quant au dessert… malgré une glace maison délicieuse et un savant assemblage de textures, le goût de café était bien trop envahissant pour qu’on puisse en apprécier les arômes de chocolat qui nous étaient promis ; malgré un vrai travail de pâtisserie, ce détail ternit beaucoup le résultat.

Cependant tous les plats ne méritent pas la critique, car en ce qui concerne le plat de coquilles St Jacques c’était parfait : goûteux, riche et surprenant grâce au potage d’algues proposé en complément ; un très beau mariage d’un plat classique et d’ingrédients nouveaux.

Pour les boissons, la carte des vin ne nous a pas déçues. Et malgré ses 50 €, la bouteille de Pouilly Fuissé qui nous a été servie n’a pas démérité.

Pour Conclure :

A 55 € hors boisson, le repas n’est pas particulièrement donné. Pourtant je suis ravie de ma soirée. Le cadre m’a fait rêver, le service m’a mis dans une ambiance des plus confortables, et cette cuisine à qui je reproche son manque de saveurs reste assez fine par sa présentation et sa diversité.

Pour ceux qui cherchent une soirée différente, les charmes des dorures parisiennes et qui n’ont pas l’exigence d’une très grande cuisine : lancez vous ! Vous ne regretterez pas.

Toutefois si vous êtes avant tout gastronome, je pense qu’il y a d’autres adresses à visiter, à moins que le mythe de l’établissement ne vous intéresse aussi.

  • Café de la paix – 5 Place de l’Opéra 75009 Paris – 01 40 07 36 36
  • Lien pour l’offre préférentielle
6 réponses à “Un diner au Café de la Paix”
  1. So dit :

    Moi j’ai testé récemment leur petit dèj (buffet à volonté). Ca coûte 38€ quand même (!!), mais c’est GARGANTUESQUE !! Il y en a pour tous les goûts : viennoiseries, céréales, fruits et laitages, bien sûr, mais aussi petit dej à l’anglaise (bacon, fromage et compagnie), sushi (!!!), etc etc. Du frais, du bon. Après ça, on n’a plus faim jusqu’au soir. Je recommande !!!

    • Mlle Gima dit :

      @So:
      Rhooooooooooo *envie*
      Nan mais ça ne serait pas raisonnable. Pourtannnnnnnnnntttttt………..
      Ils servent ça jusqu’à quelle heure?

      @S.G:
      Oh je te rassure, on avait pas non plus faim en sortant.

      @Avalon:
      En fait on se faisait la remarque. Pour profiter du cadre sans lâcher autant que le repas (110 € à deux + vin donc) il y a effectivement la possibilité de venir boire un verre au bar de l’hotel ou du restaurant.

  2. S.G.Woman dit :

    Ah le café de la paix, cela fait plusieurs années que je n’y ai pas mis les pieds. j’aime beaucoup ce lieu…moins les prix! :-/ Et me connaissant j’aurais eu faim en sortant!lol

  3. Avalon dit :

    Ma seule expérience du café de la Paix c’est une coupe de champagne à 18.00€ en terrasse un soir après le boulot…
    C’est un nom qui fait rêver, mais je en penserais pas y manger, plutôt y boire un verre^^

  4. Et c’est toi qui a payé ?

    • Mlle Gima dit :

      @Marie/chroniqueblonde:
      En fait tu payes sur le site lastminute en achetant ton forfait. Puis sur place tu ne payes que ce qui est hors forfait. Dans notre cas c’est la bouteille de vin qui à fait « très » mal :p

  5.  
Répondre