Archives pour la catégorie “Alimentation”

J’ai beau adorer cuisiner, je suis aussi une grosse flemmarde qui a parfois envie que tout soit fait d’un claquement de doigts… tout en se permettant de dire « c’est moi qui l’ai fait« .
Du coup, j’aime bien regarder ce qui se fait dans le rayon des aides culinaires.

En découvrant qu’Alsa lançait un kit pour faire des guimauves soit-même, j’ai (un peu) basculé en mode mono-maniaque.
Je DEVAIS essayer le kit car… j’adooooore la guimauve !
C’est mon péché mignon en boulangerie et je suis capable de me rouler par terre si mon mari refuse de m’en acheter quand on passe à Toulouse aux abords des meilleures guimauve à la violette du monde.

Et donc… j’ai eu mon paquet « Mes Guimauves maison » :


Et je n’ai guère attendu avant de me lancer à l’action !

Il suffit de rajouter 10cl d’eau à la poudre puis de battre le mélange 3 minutes au mixeur.
Pour ce premier essai je n’ai rajouté ni colorant, ni parfum. Je voulais voir ce que cela donnerait.

J’ai laissé reposer 1 heure au frigo, démoulé, découpé en morceaux puis saupoudré de sucre glace pour que ça ne colle pas et voilà :
Des sucreries rebondies, fondantes et très chamallesques :

Question texture et aspect c’est un vraie réussite.
Question gout, comme je n’ai mis aucun parfum, c’est un rendu qui se rapproche plus du chamallow que d’une guimauve traditionnelle. Il faut clairement prendre parti lors de la réalisation de la recette pour lui donner un « vrai » gout.
Mais les enfants adoreront car c’est sucré et rebondi comme il faut !

 guimauve alsaDésolée pour la photo de mauvaise qualité, j’étais occupée à en manger :p

Je sais qu’il est assez facile de faire des guimauves maison, mais je ne pense jamais à acheter de quoi en préparer.
Alors avec ce kit « d’urgence » c’est tout simplement parfait.

J’en achèterais probablement pour tester des gouts et des couleurs les plus surprenant possible !

 

Comments Pas de commentaire »

Il y a deux ans, lors de mon rééquilibrage alimentaire, j’ai découvert avec surprise que le jus de fruit n’est pas vraiment une alternative aux sodas et autres boissons sucrées lorsqu’on a soif, un jus de fruit (en particulier concentré) étant souvent aussi sucré (parfois plus) que les sodas décriés.
Et quand arrive l’été et qu’on boit « parce qu’on a soif« , le jus de fruit a bien des chances de vous donner encore plus soif… tout en vous collant une bonne dose de calories à chaque gorgée. ^^

De fait, il semble toujours aussi compliqué de boire à l’envie en été : soit on boit de l’eau, soit on boit du « sucre ».
L’intermédiaire n’existe pas vraiment.

Personnellement j’aimais bien m’essayer à « la voie du milieu » avec les eaux qui ont du goût, comme Volvic citron.
Mais attention comme chaque petite bouteille est l’équivalent de plusieurs morceaux de suces (1 et demi de mémoire), c’est plus une solution gourmande qu’une solution de tous les jours.

 

Or, cette année Volvic innove en proposant un nouvel intermédiaire : Volvic au jus.
Des boissons qui mélangent jus de fruit et eau de Volvic pour proposer un intermédiaire plus léger aux jus de fruit, mais plus goûtu que de la simple eau parfumée.

volvicaujus2

Le résultat est un mix intéressant qui ne se rapproche pas vraiment de boissons existantes ; c’est bien moins sucré qu’un Oasis, plus léger qu’un jus et plus généreux que du sirop.

On a testé plusieurs saveurs avec mes collègues et, si la pomme n’a pas eu un énorme succès (trop proche d’un jus de pomme), la version Pamplemousse rose a beaucoup plu.
Personnellement je le délaierais surement avec encore un peu plus d’eau mais, servi frais par une belle journée bien chaude, c’est bingo !

volvicaujus

Attention par contre à ne pas en abuser car le taux de sucre par bouteille reste généreux.
On ne se ballade donc pas la bouteille à la main pour se désaltérer… On profite plutôt d’un verre par ci par là.

Plus d’information ici

 

 

Comments Pas de commentaire »

En innovation alimentaire, les marques cherchent toujours à voir plus loin, à créer de nouveaux usages et de nouveaux besoins. Une démarche louable mais pas toujours réussie.

Cette fois-ci la marque Activia innove en ne cherchant pas plus loin, mais en améliorant ce qui existe déjà. Et dans ce cas-ci, c’est en adaptant son produit à un usage déjà existant mais mal desservi.

Au petit déjeuner seul 17% des français mangent un produit laitier. Car le lait ne plait pas à tout le monde, et que le yaourt n’est visiblement pas un geste qui se conserve lorsqu’on grandi.

Activia a donc adapté son célèbre yaourt en une brique de yaourt semi liquide, à verser sur du muesli ou d’autres céréales. On peut ainsi déguster des céréales croustillants, avec un yaourt neutre ou parfumé à la vanille, et bénéficier des bienfaits d’Activia en un geste simple et gourmand. Qu’importe l’âge du consommateur. On peut aussi remplacer son verre de lait par un verre de yaourt à boire.

Activia à verser – Conditionnement en Tetra Pak de 950g
Prix de vente conseillé : 1,95 €

Trois saveurs différentes : vanille – nature – nature 0%

J’ai gouté, c’est délicieux et très pratique. La bouteille contient 7 doses et coute moins cher que des yaourts en pot. Elle se conserve au frigo 7 jours après ouverture.

On applaudi donc des deux mains cette innovation maligne et adaptée à nos besoins.

Comments Pas de commentaire »

Décidément il n’y a plus une marque qui ne pense à ouvrir un lieu éphémère. Le phénomène à pris une telle importance que même nos marques bien française s’y mettent.

L’un des plus beau exemple est la marque Danette qui ouvre, pendant une dizaine de jour, une adresse dans le 1er arrondissement de Paris.

On pourra y déguster l’une des nombreuses danettes et participer à des ateliers pour fêter les 40 ans de la marque. L’opération durera du 18 au 26 septembre 2010.

Mais si l’envie de découvrir les lieux vous titille, je vous propose de vous joindre à moi le jeudi 16 septembre à 9 heure pour petit déjeuner autour du chef Ilan Waiche.

Plus d’informations : page Facebook Danette

Pour participer aux ateliers : téléchargez la plaquette d’explications

Pour m’accompagner : contactez moi par mail

Comments Pas de commentaire »

Les emballages innovant c’est un peu le serpent de mer du vin. Les industriels nous présentent régulièrement THE innovation et, en règle générale, l’innovation disparait l’année d’après. Car on a beau dire, depuis l’invention du cubi, rare sont les contenants hors bouteille qui ont survécu jusque-là…

On a eu le droit au tetrapack, aux bouteilles sous toutes les formes et dernièrement à la bouteille plastique individuelle fournie avec une paille. Aujourd’hui, c’est la canette de vin qui (re)vient sous une forme nomade et facile à vivre.

On remercie pour ça Barokes, marque australienne, qui veut semble t il démocratiser le verre de vin sur la plage. Mais au pays du tire-bouchon, pas sûre que cela fonctionne…


Fondé en 1996, la société Barokes a mis au point un procédé révolutionnaire qui consiste à mettre le vin en canette sans bien sûr en altérer le goût

Comments Pas de commentaire »

Il y a un an, Fauchon se lançait dans les compléments alimentaires avec trois thés  créés par les laboratoires Viviane Lab.

Des compléments brevetés  qu’il ne faut pas confondre avec des infusions bien-être ; puisqu’ils obéissent à la réglementation des compléments alimentaire.

Je les avait découverts avec plaisir, autant pour leur « griffe » que leur présentation et leurs promesses.

Un an plus tard, qu’en est il ?

Toujours présent en pharmacie, leur prix n’ont pas changé mais leur consommation si. Les clientes semblent  plus averties de leurs effets santé, et ne les confonde plus avec « de la tisane de grand mère relookée » (dixit mon pharmacien).

Alors oui, on continu à craquer pour ces petits sachets brillant aux actifs minceur, belle peau ou anti-age. Et pour cet automne on attaque une cure beauté du teint avec le délicieux parfum d’agrume, d’amandes et de camomille du thé Belle Peau !

Comments Pas de commentaire »

Si vous trainiez parfois dans les foires bio, vous avez peut être entendu parler du Kombutcha (prononcez Kom-bou-tchâ). On le consomme en boisson pour bénéficier de ses bien faits et, à écouter les anciens, on est sûr de trouver là une jouvence aux milles vertus. D’ailleurs, on l’appelle le champignon des dieux.

Mais dans les faits, il s’agit d’une boisson vraiment pas glamour et d’un champignon encore moins sexy. Or, depuis peu, on trouve une version plus attractive chez Naturalia.

Dans ces bouteille colorées et funky, se trouvent 5 limonades de kombucha  aromatisées de différents gouts : Pamplemousse, thé vert, fruits rouges, gingembre et thé rouge.

Avoir transformé la mixture originale en limonade aussi trendy, cela tiens de la baguette magique et de la bonne fée. Je ne peux que programmer un détour vers Naturalia pour découvrir ses saveurs !

Bouteille 50 cl à  3,90 euros,  produit bio, Faire Trade et compensé carbone.

Comments Pas de commentaire »