Archives pour la catégorie “Alimentation”

Saviez-vous que le Printemps Haussmann fait souvent des opérations thématiques ? Je ne parle pas juste des vitrines et des expositions. Ils proposent aussi des ateliers autour des thèmes choisis. Cet été par exemple ils ont proposé des ateliers avec les palaces parisiens et ce fut pour moi de grands moments de plaisir et de découverte.

Cet automne le thème est : Printemps loves New York.

Et pour la peine le Printemps s’associe à la marque Kitchenaid pour proposer des cours de cuisine américaine.

Ainsi, pour 15 € par personne (ou 10€ si vous payez avec la carte printemps) de multiples atelier s’offre à vous. Mais dépêchez-vous, il n’y a que 6 places par séance.  Pour réserver il faut appelez le : 01 42 82 49 00.

Les ateliers sont :

  • Cupcakes : le samedi 18 septembre à 15h ou jeudi 23 septembre à 19h
  • Bagels : le 25 septembre à 11h
  • Hamburgers : le 2 octobre à 11 h
  • Pumpkin pie: le 10 septembre à 18h
  • Brownie et Cheese cake : le 24 septembre à 18 heures

Ps: pour les curieux, je participe à l’atelier Cupcakes du 18 et l’atelier Pumpkin pie !

Les sessions ont lieu à côté de la brasserie la coupole, dans le printemps de la mode.

Comments Pas de commentaire »

Toutes qualités alimentaires et industrielles mises de côté, le pâté jouit encore d’une image très ringarde en France. Bien que cette charcuterie se vende toujours aussi bien, il n’est guère facile de communiquer à son sujet sans rentrer dans les codes campagnards et traditionnels.

La marque Hénaff a choisi de jouer avec ces codes en s’offrant un nouvel habillage. En se basant sur le ressenti vieillot pour le pâté, elle surf sur la vague du vintage, avec une iconographie rétro.

C’est très bien vu puisqu’on obéit aux codes commerciaux de la charcuterie, tout en offrant l’image dynamique de ses illustrations tendances et ludiques !

Sachant que chacune de ces illustrations sont aussi  des suggestions de recettes, ça change de l’ancienne boite si peu attractive :

Comments Pas de commentaire »

Des bruits courraient depuis l’année dernière à ce sujet. L’ingénieur qui a conçu les fameuses capsules Nespresso aurait trouvé une faille dans le brevet qu’il a vendu à la marque, et il aurait vendu ses services à la concurrence. On parlait de nouveaux distributeurs, Casino, Auchan, voir Leader-Price mais personne n’avait d’infos sûres ou de date de sortie.

Depuis hier soir on à enfin l’un des exemplaire en main! C’est celui de « l’Or, de Maison du Café » qui nous a fait la totale avec un reveal mondial pour sa petite capsule alternative :

Oui c’est légèrement diffèrent d’une vraie capsule Nespresso, mais j’ai déjà essayé et ça fonctionne très bien. La machine n’a comme qui dirait pas vu la différence.

Les capsules l’Or ont beau être en plastique et être pré-percées (d’où la nécessite d’un sur-emballage individuel), ça donne un expresso de bonne qualité, compatible avec la Nespresso.

Ces capsules seront en vente à partir du 7 avril en grande et moyenne surface, au prix de 2,99€ la boite de 10. On est moins cher que Nespresso mais c’est surtout beaucoup mieux diffusé.

Toutefois, je dois dire une chose, ces cafés ne sont pas aussi bons que les originaux. Ils sont plus légers, moins intenses. J’ai trouvé le déca assez fade, le delizioso plutôt réussi (mais pas aussi riche qu’un volluto)  et le splendente est certes équilibré, mais pas assez parfumé.

Je ne sais pas si cela vient du dosage ou de l’intensité du café (100% robusta quand même) mais il reste, à mes yeux, une différence qualité.

Delizioso : doux, onctueux et velouté, c’est la gourmandise raffinée
Splendente : intense, riche et savoureux, c’est l’équilibre parfait.
Forza : corsé et plein de tempérament, c’est la puissance des arômes.
Decaffeinato : riche et subtil, c’est l’équilibre décaféiné parfait.

Alors oui, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, il va falloir faire un choix entre l’ultra café à 33 cts et le café correct mais moins intense à 29cts.

Personnellement j’ai fait mon choix. Et pourtant le café l’or est cultivé de façon responsable par des producteurs certifiés par UTZ Certified*. De même que leurs capsules sont plus facilement recyclables.

Mais  il faut accepter certains paradoxes. Un bon café, quand on en a pris l’habitude, c’est difficile de revenir à moins intense. J’avoue qu’en cas de « fin de mois difficile » je passerais au monop’ acheter des capsules alternatives, mais il va falloir renforcer le goût avant que je retourne définitivement ma veste.

Reste que je me demande quand sortira une machine alternative à la Nespresso et compatible avec ces dosettes. Ça me parait tellement étrange de concevoir des consommables pour la machine d’un concurrent.

*Je n’ai pas encore pu consulter le cahier des charges pour comprendre ce qu’ils entendent par « responsable »

Comments 35 commentaires »