Posts Tagged “conseils”

A l’occasion d’une rencontre entre blogueurs voyage, je me suis rendue compte que la manière de préparer nos voyages avait beaucoup changé ces 5 dernières années.
Il y avait eu pas mal d’évolutions avec l’arrivée des offres sur internet et des compagnies low cost il y a 10 ans, permettant de se créer des voyages de A à Z en supprimant tous les intermédiaires.
Mais ces dernières années, l’offre internet nous a aussi permis de « socialiser » nos voyages, qu’ils soient en cours et à venir.

Je n’entends pas parler ici des offres pour se loger ou se faire accompagner dans des visites. AirBnB a certes changé la donne, au même titre que la démocratisation du couchsurfing ou des petites annonces en ligne sur le routard.
Mais je pense plutôt au poids de la recommandation lorsque l’on prépare un voyage.

choisir une destination voyage

Avant, c’était simple :
On se rendait en agence de voyage, on lisait des guides de voyage et, avec de la chance, on échangeait avec des gens qui avaient déjà voyagé pour identifier les lieux à visiter.
La préparation d’un voyage était donc quelque chose de complètement actif (on effectuait des recherches) ou complètement passif (on laissait l’organisateur nous préparer tout cela).

Or, maintenant, c’est un peu à chacun de faire comme il le sent…

  • Certains de mes amis sont restés dans l’optique du chasseur de merveille.
    Ils vont compiler tous les guides de voyages, fureter sur les forums spécialisés, interroger les agences et passer de longues heures à chercher sur le web.
  • Mes parents sont plutôt du genre à faire appel à une agence de voyage qui va leur concocter un truc sur-mesure, même s’ils n’hésiteront pas à aller barouder un peu de leur coté une fois sur place.

Mais moi, je m’aperçois que je suis encore une autre logique…

Car mes voyages, je commence par les préparer de façon passive : je laisse le choix de la destination se faire un peu tout seul, au gré des lectures, discussions et découvertes tout au long de l’année. Puis quand vient l’envie alors de prendre des vacances, je vais… sur Pinterest.
Car mon vrai guide de vacances, c’est désormais Pinterest !

Trouver l'inspiration pour les destinations vacances

Trouver une idée de destination pour les vacances

Je vais y taper le nom des lieux que j’ai en tête, et je vais fureter dans les moodboards qui apparaissent alors.
J’y crée un tableau par destination envisagée, puis j’y épingle tout ce qui me fait alors envie !

(Voir mes boards voyage sur Pinterest)

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

Après nos sept premiers jours en Inde, nous avions déjà pris 1 vol international et 5 vols intérieurs en réussissant l’exploit d’avoir passé près de 12 heures dans des aéroport indiens. Alors autant vous dire qu’on commence à s’y connaitre 😉

L’occasion, pour nous, de partager quelques conseils à ce propos. Car même si l’Inde est beaucoup plus ouverte et moderne que certains peuvent le penser… elle manque cruellement de communication envers les pauvres-petits-étrangers que nous sommes et les aéroports indiens (surtout ceux de province) peuvent être particulièrement déroutants (à vrai dire, même les aéroports internationaux peuvent vous causer quelques sueurs froides ! )

Voici donc 5 conseils qui pourraient vous éclairer lorsque vous avez un vol à prendre en Inde !

vol delhi - agra

1- Lorsque vous voyagez avec une étape, vous devez assurer vous-même le transfert de vos bagages lors de l’étape. Normalement le personnel au sol vous prévient lorsque vous cherchez votre correspondance, mais avons connaissance de personnes étant passées entre les mailles du filet. Pour être sûr de votre coup, regardez le récépissé de votre bagage soute car le lieu d’arrivée y figure.

2- Après vous être enregistré et avoir récupéré votre carte d’embarquement, vous devez équiper tous vos bagages main (même votre sac à main) d’une étiquette au nom de votre compagnie. Ce n’est absolument pas pour y faire figurer vos coordonnées (ne le faites pas d’ailleurs) mais parce que la sécurité va tamponner chacune d’entre elle après avoir vérifié vos bagages. Impossible d’entrer en salle d’embarquement si vous n’avez pas cette étiquette sur chacun de vos bagages. Pensez donc bien à repérer les hôtes tenant une flopée de ces fameuses étiquettes. On les trouve habituellement à la sortie des comptoirs d’enregistrement ou (parfois) à côté des machines à rayon X (mais pas souvent parce que ça fluidifierait trop le processus.)

security check in india

3- Si vous récupérez votre valise avec, dessus, une croix marquée  à la craie, effacez la discrètement car il s’agit d’une marque incitant nos amis douaniers à fouiller votre sac. Je ne dis pas ça pour vous aider à passer des trucs interdits à la douane… mais si vous rameniez de quoi rassasier des copain expat’, dites-vous bien que sauciflard, pinard et camembert risqueraient de rester en douane 😉

4- Malgré tout ce qu’on entend (en bien ou en mal) sur la condition de la femme en Inde, sachez qu’il y a des règles qui peuvent vous surprendre et que vous devez impérativement respecter – même dans les aéroports internationaux.
Il est strictement interdit aux hommes de se glisser dans les files réservée aux femmes ! Le contrôle de sécurité distingue ainsi les files pour les hommes et les femmes, car le contrôle des femmes se fait dans un box permettant de préserver leur pudeur. Nous avons vu des japonais ne pas comprendre ce point et agacer les gens de la sécurité ainsi que des passagères (en niqab).
A noter : c’est lors de ce contrôle que votre billet et vos étiquettes de bagage seront tamponnés (soyez y attentif car tout manquement de tampon peut vous causer des soucis !)

5- Il semble ne pas y avoir d’interdiction des liquides en vol intérieur car nous avons fait plusieurs liaisons avec des bouteilles d’eau à 0,5 l dans le bagage main. Pourtant, lors de notre premier vol intérieur, on nous a interdit les liquides et fait mettre les bouteilles acheté en duty free en soute !
Dans le doute, n’achetez pas de bouteille lors d’un vol intérieur avec étape si vous n’avez pas de valise en soute dans laquelle ranger la (ou les) dite(s) bouteille(s).
A l’inverse nous nous sommes vu retirer notre Mousti’click car il s’agissait d’un dispositif électrique qui n’est pas accepté en cabine. Le personnel de la sécurité à été très clair à ce sujet « Lighter, forbidden » (et si ce n’en est pas un, ça y ressemble, et le personnel ne discute ni les ordres, ni des subtilités.)
On m’avait déjà retiré ma lampe frontale au Taj Mahal, donc je commence à me dire que la sécurité indienne n’aime pas tout ce qui est électrique et fait plus ou moins de la lumière ou des étincelles. Donc : pas de briquet ou de Mousti’click en cabine #vousetesprevenu :p

 

 

 

Ces 5 conseils n’ont l’air de rien mais je vous avoue que, personnellement, j’aurais bien aimé être au courant avant d’arriver. Nous étions une petite grappe de français à galérer notablement lors de notre arrivée à Mumbai avant de partir sur des liaisons intérieures, et le personnel au sol n’a pas vraiment un « fluent English » 😉

Si vous avez d’autres astuces/conseils sur le voyage en Inde je suis aussi preneuse (j’ai encore un mois à « tirer » ^^)

Ah oui, au fait : ne vous attendez -jamais- à prendre un vol intérieur à l’heure ! Ca n’existe pas ^^
Si ça vous arrive, félicitez vous en, et envoyez un SMS de remerciement à la compagnie aérienne !

vols interieur en Inde

Cumuler 3h30 de retard sur un vol intérieur qui met moins d’une heure de vol ? Si, si , c’est possible ! Notez d’ailleurs qu’au moment de la photo, l’Estimated Time of Departure est quasi atteint et qu’on n’a pas embarqué…

Comments 7 commentaires »

La Corée du Sud fut sans doute l’un de mes voyages préférés (dans le TOP3 actuel en tout cas).
J’ai d’ailleurs écrit pas mal d’articles  pour qui voudrait voyager en Corée 😉
Je garde une énorme quantité de souvenirs à propos de ce voyage et ce fut assez dur de ne sélectionner « que » quelques photos pour poursuivre ce défi #1day1travel ! ^^

 

Aujourd’hui je vous emmène en #Coree du Sud pour la destination #1day1travel du jour ! Et on commence évidemment avec #Séoul .

Lanternes à souhait aux abords d’un temple du quartier historique

Hasard des lignes ferroviaires , en rentrant de #busan nous nous sommes arrêtés à #jeonju ; une petite ville de province dont le quartier historique est resté dans son jus – au point de servir régulièrement de décor aux films historiques

Busan est une ville côtière (la Marseille de #coree ). Mais c’est aussi une ville de montagne avec un plateau couvert de forêts et un téléphérique qui permettent des promenades on ne peut plus bucoliques. Ceci est l entrée du chemin qui mène au téléphérique.

J’adore ces mosaïques urbaines que sont les villes du Japon ou de Corée ! Ici il s’agit de la banlieue de Busan.

Retour à #séoul et son quartier électrique !

Voyage en Corée

Comments Pas de commentaire »

Par pure flemme culturelle, nous ne sommes pas aller visiter le musée ni la fondation Picasso. Nous étions trop occupés à acheter et déguster les mets locaux :-°

Par contre il est impératif de visiter la forteresse de l’Alcazaba qui est magnifiquement mise en valeurs et restituée ! C’est dépaysant et cela vaut bien les 2,5€ de droit de visite.
(En plus, cela fait un très beau décor pour vos photos de vacances. On y a même vu des mariés faire leurs photos.)
Par contre, par manque de temps, nous n’avons pas visiter la forteresse voisine du Gibralfaro (ce sera pour une prochaine fois)

alazaba de Malaga 1 alazaba de Malaga 2
Visite de l’Alcazaba de Málaga

alazaba de Malaga 3 alazaba de Malaga 4

 

Le centre ville regorge aussi d’autres richesses historiques comme le théâtre romain, la cathédrale ou encore (dans un style plus moderne) le marché couvert (gourmands s’abstenir sous peine de repartir avec une sélection des multiples fruits exotiques que l’on trouve sur place !)

Par ailleurs les amateurs de shopping ne devront pas louper la rue des Marquis de Larios ainsi que les petites rues du centre ville.
Il faudra (évidemment) visiter aussi le Corté Inglès (même une petite heure), pour aller quérir les avantages qui sont proposés aux touristes (-10% et 1 combo boisson/tapa offert.)

Malaga pour la plage :

Sinon en ce qui concerne le farniente, je vous conseille très chaudement de quitter le centre ville pour aller explorer les plages.

D’abord celles du Sud pour profiter de la longue promenade en bord de mer, mais surtout celle du Parador Malaga Golf, qui regorge de surfeurs (mais rendez vous y en voiture.)

Lire la suite »

Comments 2 commentaires »