Posts Tagged “Marseille”

Lors de ma journée à Marseille, j’ai pu visiter le train évènementiel des 30 ans du TGV et profiter de l’ambiance assez festive que ce train et ses animateurs ont instauré dans la gare. Musique, ballons, ateliers pour enfants, jeux concours et visite des cabines des conducteurs. Une aire de récré qui s’est implantée en plein milieu de la gare de Marseille St Charles.

Et cette ambiance tient avant tout à la disponibilité des bénévoles qui assuraient l’évènement, et à l’envie bonne enfant des passants de s’essayer aux différentes activités.On était loin de l’image d’une SNCF sourde aux consommateurs et d’un TGV désaimé par le public.

Et pour la peine, c’est TGV lui-même qui vous propose de poursuivre l’expérience de son anniversaire, même si vous n’avez pas pu vous rendre sur la tournée du train évènementiel. Car il faut savoir qu’on pouvait gagner des abonnements de train ou des billets TGV.

Et bien qu’à cela ne tienne, on vous fait gagner ici 750 € de bons d’achat train !

Le concours « TGV, 30 ans avec nous »

Pour participer c’est très simple :

  • Laissez un commentaire ici en racontant un de vos souvenirs du TGV (attention on parle bien du TGV).
  • Vous n’oubliez pas d’indiquer une adresse email valide pour qu’on puisse vous contacter.
  • Les participations sont ouvertes aux résidents français du 27 juin au 2 juillet 2011

Dimanche 3 juillet, je tirerai au sort et attribuerai des lots tels que :

– 1er tiré au sort : 1 lot de 150 € de bon d’achat TGV
– 2eme et 3eme tirés au sort : 1 lot chacun de 90 € de bons d’achat TGV

Mais ce n’est pas tout  :

Avant le tirage au sort Naïma, Plastie, MissGiny et moi choisirons chacune notre commentaire préféré  et nous vous offrirons  4 prix « coup de cœur du jury » composés chacun de 105 € de bons d’achat train.

Comme ça tout le monde peut espérer remporter un lot, alors n’hésitez pas à nous raconter vos plus beaux souvenirs.
Bonne chance à tous !


Et merci aux bénévoles de chacune des dates de la tournée !

Comments 84 commentaires »

Les plus anciens se rappelleront peut-être un billet datant de 2008 et que j’avais tout simplement appelé « Mon train et moi ». Car les trains en France, je les connais un peu comme ma poche.

Avec mes multiples déménagements, mes copains éclatés aux quatre coins du pays et mon chéri qui a vécu à 600 kilomètres pendant un an, j’avais l’habitude de dire: « le TGV c’est une extension de mon salon ».
Il faut dire je le prenais au minimum tous les 15 jours et toujours à la même place ! J’avais MA place et mes petites habitudes…
Et je n’ose même pas imaginer ce que ressentent les gens ayant un abonnement grand voyageur ! A prendre le TGV 2 à 8 fois par semaine, ce train devient une pièce de leur vie. D’ailleurs, à l’époque où j’étais étudiante, je prenais le train tous les jours aux mêmes horaires et les habitués des wagons ont vite fait de vous renforcer dans cette routine habituelle qui fait de CE train, VOTRE train !


A l’heure où le TGV fête ses 30 ans, l’attachée de presse à qui je racontais cette partie de ma vie m’a parlé des célébrations de cet anniversaire et m’a proposé d’interviewer Michèle Laroque, marraine des 30 ans du TGV à l’occasion du passage de la tournée TGV à Marseille.
Être marraine d’un anniversaire de train, quelle drôle d’idée….
On a donc pris rendez-vous à Marseille, lors d’une étape du TGV anniversaire, pour une interview qui s’est faite en toute simplicité et qui a permis de poser de drôles de questions.

Mlle Gima : Ma question va vous paraitre sans doute bizarre mais … quand on est comédienne … comment se retrouve-t-on marraine d’un train ?

Michèle Laroque:
En fait je n’ai pas postulé. C’est une agence qui me croisait souvent dans le TGV au cours des tournées des enfoirés qui y a pensé et m’a proposé de devenir la marraine de cet anniversaire. J’ai tout de suite trouvé ça génial car je connais bien le TGV puisque je le prends très souvent pour les déplacements professionnels ou personnels. Le TGV c’est tout un symbole et ça a changé la vie de beaucoup de monde!

Mlle Gima : Et en dehors de l’anniversaire du Train à Grande Vitesse, vous n’auriez pas préféré être la marraine d’un train vapeur, ou d’un corail ? D’un transilien peut être ?
En fait, pourquoi le TGV et pas un autre train? Qu’est-ce qui fait qu’il se distingue de tous les autres ?

Michèle Laroque :
Le TGV c’est quelque chose qui change le voyage ; en dehors de la vitesse de ce train c’est surtout qu’on peut tout y faire et tout y vivre. C’est confortable et rapide, on est à quelques heures de toutes les villes de France.
Mais plus que tout le TGV ça change la façon de voyager, c’est beaucoup plus libre qu’avec un voyage en avion où l’on doit se rendre à l’aéroport, attendre, passer des portiques de sécurité. Là on arrive et on s’installe.
Le TGV ça peut devenir comme son propre salon, on peut y travailler ou discuter entre amis. On s’y installe en famille et on peut tout y faire. Regarder un film, travailler, se reposer ou regarder les gens autour de soi. C’est pour ça que c’est super confortable, le TGV c’est un lieu de vie en plus d’un mode de transport.
Ce que j’aime c’est aussi la sensation de voyager à notre échelle. On n’est pas fatigué quand on voyage en TGV, et pourtant on sent et on voit vraiment que l’on voyage.

Mlle Gima : Et du coup si on devait changer ou améliorer quelque chose dans ce train, ce serait quoi ?

Michèle Laroque :
[silence concentré] Honnêtement je ne sais pas. Les fumeurs réclameraient surement un wagon fumeur mais je n’y pense pas. Evidemment on pourrait avoir le service repas à notre place mais je ne suis pas sûre.
Je n’ai que de très bons souvenirs du TGV donc je ne vois pas ce qu’on pourrait améliorer en plus à part la desserte d’encore plus de villes en France. Peut-être mettre du Wifi sur toutes les lignes TGV ? (ndlr : ce qui est actuellement en test sur la ligne Paris-Strasbourg)

Mlle Gima : Une dernière chose encore. Il y a deux ans j’ai été en Corée et là-bas ils ont le KTX, le petit frère du TGV qui a été adapté pour ce pays. Mais me croiriez-vous si je vous disais qu’avant de démarrer il y a un clip télé qui est diffusé avec des consignes de sécurité et un dessin animé expliquant au enfant ce qu’est ce train et comment se comporter dedans ?
D’ailleurs, il y a même des peluches à l’effigie du KTX ?
En tant que marraine vous ne voulez pas faire pression pour avoir une mascotte et des peluches TGV  ?

Michèle Laroque: [Rire] Je ne crois pas que ce soit la peine, ici le TGV existe depuis longtemps et il fait partie de la vie des gens. C’est un objet exceptionnel, mais il s’est institué auprès des Français. Si on le retirait on se rendrait vite compte de tous les services qu’il nous rend.
Le TGV n’a que 30 ans mais c’est assez long pour qu’il ait été entièrement adopté par les gens et qu’il appartienne à leur vie comme un objet « normal ». Pas besoin de lui faire une mascotte, le TGV appartient déjà à tout le monde.



(et on se retrouve lundi pour un concours autour du TGV)

Comments Un commentaire »

A Marseille les pigeons se massaient comme les perles d’un collier …


A regarder cette photo on ressentirait presque le vent qui soufflait de la mer vers la terre.
Et le ballotement des oiseaux qui tous ensemble s’équilibraient d’un mouvement pour ne pas perdre le fil de leur équilibre.

Comments Pas de commentaire »