Posts Tagged “presse”

J’aime beaucoup la presse,  surtout lorsqu’elle a du caractère et une plume originale.

Or, je me dis parfois que je ne vous en parle peut être pas assez.
Du coup, j’ai profité d’un weekend à la campagne pour remettre la main sur un magazine sorti l’année dernière et dont j’ai envie de vous parler : Pure Green Magazine.

pure green

Le claim de ce mag est assez simple : « premier mag bio féminin ».

Il s’agit d’un magazine qui reprend les codes de la presse féminine, mais y appliquer une couche d’engagement et d’écologie. D’ailleurs le menu affiche « éco art de vivre & green information ».

pure green 2

A première vue ce positionnement est peut être un poil trop agressif car il est dur de marier les « mag féminin » et le mag écologique » sans y perdre le plaisir futile de l’un et le sérieux argumenté de l’autre..
Du coup, si vous venez de la presse féminine le choc peut être un peu dur.

On retrouve bien les parties dédiées à la beauté, la déco et la mode à la sauce écologique + des pages agenda et actu placée dès l’entrée du mag.
Mais les dossiers thématique sont très orientés écologie ou vie engagée. J’avoue avoir été moi-même refroidie par cet aspect presque « trop-bio ».

pure green 3

Pourtant, quand on y fourre son nez, on s’aperçoit que le style n’est pas celui d’un magazine bio habituel.

Au contraire, la rédaction s’est appropriée la dimension futile d’un mag féminin, en utilisant une plume très poétique et subjective ; ce  qui laisse une grande place au plaisir de la lecture et relègue l’information « sérieuse » en second plan.
En écrivant ça, je ne veux pas dire que le mag n’est pas sérieux (il est au contraire très bien documenté), mais que ces dossiers sont là pour le plaisir de la lecture et de la découverte plutôt que de l’argumentation.

Et finalement, c’est ce qui m’a le plus séduit à la lecture de Pure Green Magazine : sa plume rêveuse et plaisante, à la recherche de sujet qui séduise pour leur dimension humaine ou évasive.

pure green 5

Pour être honnête, je ne m’abonnerais pas au mag’ mais j’apprecie beaucoup de le feuilleter au gré des retrouvailles.
Car l’objet est en lui-même très beau (papier recyclé à gros grain, page épaisse, photo et maquette artistique) et se laisse abandonner avec plaisir à portée de main pour être feuilletée et relu (même longtemps après son édition).

pure green 4

pure green 7

pure green 6

Plus d’informations:

Comments Pas de commentaire »

Grazia sort aujourd’hui en kiosque pour la première fois. Ayant été à la conférence de presse hier et étant invitée au lancement ce soir, je me suis dit qu’une petite note avec mon avis sur ce nouvel hebdomadaire français ne serait pas de refus ? Je crois que je maitrise le sujet là. Surtout que je ne prends pas de risques : j’ai aimé le magazine.

Oui c’est « encore » un magazine féminin, avec de la mode, du shopping et de la beauté. Mais sa composition est plus mixte que d’habitude. Si je devais le situer sur la gamme des mag’ actuels, je dirais que c’est un bon mélange entre l’actualité de société qu’on trouve chez Marie-Claire, et le life style de ELLE. Pourtant la maquette est jeune et punchy, on retrouve l’animation du défunt « jasmin » et un coté un peu irrévérencieux comme chez Biba.

Par contre ça crée quelques surprises. Le coté jeune et dynamique des pages shopping contrastant avec les budgets des produits mis en avant (ça donne le dressing Madame le figaro avec une présentation typée Cosmo).

Mais c’est très rafraichissant. 35 % d’actu, 10 % de people, 45 % mode et beauté, 10% de life-style, c’est le menu qu’affiche la rédaction, et il n’y a pas d’équivalent actuel. En plus le choix photo est excellent. Mon seul regret c’est qu’il n’y ai pas une couverture plus ferme et collée comme sur nos grands titres actuels.

Le prix actuel est d’un euro et on ne sait pas quel sera le prix fixe, mais ça reste à découvrir maintenant pour profiter du prix de lancement. Sachez qu’il fait son poids et que les articles « phares » de ce premier numéro ont de quoi détonner, « la légalisation du cannabis sauvera-t-elle la Californie » n’étant pas le moindre :p Je pense aussi qu’il y a encore du travail à faire sur l’achalandage des rubriques shopping, mais les chroniques sont assez étonnantes.

Un vrai mag pour les 25 / 45 ans quelque part, mais saura-t-il se faire une place entre nos générations et nos habitudes de lecture ?

A surveiller donc, mais je veux bien votre  avis dès que vous avez pris le temps de le lire !

Comments 20 commentaires »

Avant de partir en vacances, n’oubliez pas de glisser deux trois revues dans la valise. Par contre inutile de se plier au diktat des féminins « spécial été ». D’abord parce que c’est (à deux trois trucs près) la même chose chaque année, et ensuite parce que j’ai deux titres à vous proposer qui changent des jeux de plage et des revues de maillot de bain.

Certes il n’y en a que deux, mais ils constituent ma petite revue de presse anti-flonflon estival, des pages où on s’adresse à votre intellect avec humour et justesse. L’un en abordant une ligne éditoriale féminine (mais pas futile) et l’autre en chevauchant l’actualité et la société vue par la toile.

De quoi bronzer sans être idiot et en préparant au mieux sa rentrée.

Lire la suite »

Comments Un commentaire »

J’ai trouvé hier en kiosque un magazine qui sonne d’un nouveau timbre dans la presse féminine. Car oui, n’en doutons pas, “causette” est un magazine féminin, ça respire l’œstrogène sans pour autant faire dans le prosélytisme féministe. Ni chienne de garde, ni blonde fashion, Causette c’est la tribune des filles comme vous et moi avec deux chromosomes X, un ego, et une langue bien pendue.

Un peu de fraicheur dans le monde très caricaturé de la presse. Mais c’est surprenant, car quitte à avoir la langue bien pendue on l’a peut être un peu trop pour les lectrices classiques de la presse de femme. Personnellement j’ai adoré mais je comprendrais que les thèmes abordés dans ce premier numéro puisse laisser perplexe les lectrices d’un Biba ou Marie Claire. Il y a ce petit esprit rebelle qui pourrait faire frémir les habituées d’un trop gentil Cosmo.

Pourtant, l’article sur Monique, prostituée à l’ancienne, grand mère et femme moderne est absolument génial. Aucun misérabilisme, juste ce qu’il faut de secrets d’alcôve pour satisfaire la curiosité, et beaucoup de sincérité. Les quelques pages sur l’élection de miss SDF sont un régal de culot journalistique dans le ton qui est pris pour aborder l’enquête. Et puis il y a les articles féminins : sur le pink patch (j’en avait parlé et j’approuve beaucoup leur papier), le slim, le power plate… Le reportage sur la justice des mineurs est parfaitement maquetté (ce qui pèche parfois sur d’autres pages) et donne envie de se plonger plus loin sur le sujet grâce au savant mélange d’informations, de détails, et de personnalisation du propos. Je vous passe l’article sur la libération des seins, la rubrique mise à nu et la diversité des illust’, tous aussi pertinents et rafraichissants.

Comme je l’ai dis plus haut il y a un petit point négatif dans la maquette des pages qui n’est pas toujours super réussie, mais c’est un premier numéro que je trouve très prometteur. Un mag comme je l’attendais et à qui je souhaite beaucoup, beaucoup d’autre numéros !

Le site du magazine : http://www.brindecausette.fr/

Bimestriel en vente dans les kiosque depuis le 7 mars : 4,90€

Comments Un commentaire »