Posts Tagged “voyage”

A l’occasion d’une rencontre entre blogueurs voyage, je me suis rendue compte que la manière de préparer nos voyages avait beaucoup changé ces 5 dernières années.
Il y avait eu pas mal d’évolutions avec l’arrivée des offres sur internet et des compagnies low cost il y a 10 ans, permettant de se créer des voyages de A à Z en supprimant tous les intermédiaires.
Mais ces dernières années, l’offre internet nous a aussi permis de « socialiser » nos voyages, qu’ils soient en cours et à venir.

Je n’entends pas parler ici des offres pour se loger ou se faire accompagner dans des visites. AirBnB a certes changé la donne, au même titre que la démocratisation du couchsurfing ou des petites annonces en ligne sur le routard.
Mais je pense plutôt au poids de la recommandation lorsque l’on prépare un voyage.

choisir une destination voyage

Avant, c’était simple :
On se rendait en agence de voyage, on lisait des guides de voyage et, avec de la chance, on échangeait avec des gens qui avaient déjà voyagé pour identifier les lieux à visiter.
La préparation d’un voyage était donc quelque chose de complètement actif (on effectuait des recherches) ou complètement passif (on laissait l’organisateur nous préparer tout cela).

Or, maintenant, c’est un peu à chacun de faire comme il le sent…

  • Certains de mes amis sont restés dans l’optique du chasseur de merveille.
    Ils vont compiler tous les guides de voyages, fureter sur les forums spécialisés, interroger les agences et passer de longues heures à chercher sur le web.
  • Mes parents sont plutôt du genre à faire appel à une agence de voyage qui va leur concocter un truc sur-mesure, même s’ils n’hésiteront pas à aller barouder un peu de leur coté une fois sur place.

Mais moi, je m’aperçois que je suis encore une autre logique…

Car mes voyages, je commence par les préparer de façon passive : je laisse le choix de la destination se faire un peu tout seul, au gré des lectures, discussions et découvertes tout au long de l’année. Puis quand vient l’envie alors de prendre des vacances, je vais… sur Pinterest.
Car mon vrai guide de vacances, c’est désormais Pinterest !

Trouver l'inspiration pour les destinations vacances

Trouver une idée de destination pour les vacances

Je vais y taper le nom des lieux que j’ai en tête, et je vais fureter dans les moodboards qui apparaissent alors.
J’y crée un tableau par destination envisagée, puis j’y épingle tout ce qui me fait alors envie !

(Voir mes boards voyage sur Pinterest)

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

S’il fallait raconter quelque chose qui résume les plaisirs du voyage, je vous parlerais de ce moment où la porte du train/de la voiture/de l’avion s’ouvre et que l’on hume cet air qui n’est pas celui d’où l’on vient.
L’odeur iodée et légère des pays de la mer, la fraicheur neutre et vivifiante des montagnes, l’odeur végétale et terrienne de la campagne…

Ces saveurs qui n’en sont pas ont le don de vous faire comprendre que « ça y est » on a changé de paradigme.
Et le premier plaisir du voyage c’est ça : humer, sentir, regarder et ce dire que ce n’est que le début

Pause en foret

Comments Pas de commentaire »

1day1travel le tag instagramAprès avoir fini mon défi #1day1travel , je me suis amusée à tirer un petit bilan de cette expérience ; et je suis rudement contente de voir que l’idée à bien pris  avec 236 photos hastaguées par les utilisateurs  en une semaine.

Pour ma part j’ai publié 32 photos sur 7 destinations différentes :

Et j’ai été ravie de voir les commentaires et les questions que ça a généré. Car  même si les photos de voyage génèrent toujours (beaucoup) moins de likes que mes photos de bouffe ou de cute food … c’est toujours agréable de voir que notre « vision du monde » intéresse et interpelle.

Exemple  du déséquilibre des likes : 
Meilleure photo du #1day1travel 188 likes // meilleure photo du compte instagram 307 likes

meilleure photo instagram #1day1travel de MlleGima meilleur photo instagram Mlle Gima

 

Pour autant, j’ai profité de la viralisation du hastag pour découvrir les photos d’autres voyageurs , ainsi que leur visions des destinations que j’ai pu faire (ou que j’ai envie de faire !)

 

L’autre point satisfaisant de cette semaine , c’est que j’ai complèté  ma mappe-monde instagram ! 😉
(on s’amuse avec n’importe quoi hein ^^)

J’ai encore un paquet d’autres lieux à intégrer (je ferais sans doute une autre semaine #1day1travel cet hiver), mais je suis  très satisfaite de voir mes différents voyages se compléter sur cette « archive » visuelle.

Avant :

carte instagram mllegima

 Après :

mappe monde Mllegima sur Instagram

 

Cette archive est aussi un bon moyen pour se remémorer des « petits » voyages qu’on a tendance à oublier au fur et à mesure du temps qui passe !

europe de mllegima

 (D’ailleurs, en regardant cette mappe-monde,  je comprend où son passées mes économies ! )

Et vous, avez-vous succombé au #1day1travel ?
Vous pouvez déjà regarder le resultat en cherchant le hashtag sur Instagram !

Comments 2 commentaires »

La Corée du Sud fut sans doute l’un de mes voyages préférés (dans le TOP3 actuel en tout cas).
J’ai d’ailleurs écrit pas mal d’articles  pour qui voudrait voyager en Corée 😉
Je garde une énorme quantité de souvenirs à propos de ce voyage et ce fut assez dur de ne sélectionner « que » quelques photos pour poursuivre ce défi #1day1travel ! ^^

 

Aujourd’hui je vous emmène en #Coree du Sud pour la destination #1day1travel du jour ! Et on commence évidemment avec #Séoul .

Lanternes à souhait aux abords d’un temple du quartier historique

Hasard des lignes ferroviaires , en rentrant de #busan nous nous sommes arrêtés à #jeonju ; une petite ville de province dont le quartier historique est resté dans son jus – au point de servir régulièrement de décor aux films historiques

Busan est une ville côtière (la Marseille de #coree ). Mais c’est aussi une ville de montagne avec un plateau couvert de forêts et un téléphérique qui permettent des promenades on ne peut plus bucoliques. Ceci est l entrée du chemin qui mène au téléphérique.

J’adore ces mosaïques urbaines que sont les villes du Japon ou de Corée ! Ici il s’agit de la banlieue de Busan.

Retour à #séoul et son quartier électrique !

Voyage en Corée

Comments Pas de commentaire »

Il était une fois… un temps où tout le monde n’avait pas de smartphone, où les appareils photos n’étaient pas numériques et où la géolocalisation s’entendait sans triangulation GPS. Ce temps était celui des voyages sans Facebook, sans applications mobiles et sans… Instagram !

Un truc un peu fou en somme, non ? 😀

1day1travel le tag instagram Parce que j’aime me rappeler des belles choses, je scrolle souvent l’historique des mes réseaux sociaux pour redécouvrir, à la façon d’un livre photo, ce que j’ai vu ou fait par le passé. C’est une façon un peu étrange de perdre son temps, mais une perte de temps qui ne manque pas de poésie puisqu’on se (re)découvre  à la façon d’un étranger. ( Car même sur une année, on redécouvre souvent des faits que l’on a oublié depuis, ou dont on a reconstruit le souvenir autrement ! ) Et parmi tous les outils que l’on a sur nos réseaux sociaux, il y en a un que j’aime particulièrement : la mappemonde d’Instagram ! A chaque fois que je suis coincée dans un aéroport ou une gare, j’ai le réflexe d’aller me promener dans cette carte interactive pour me rappeler des voyages que j’ai pu faire de par le monde. Or… cette carte est rudement incomplète !

carte instagram mllegimaMappemonde Instagram de MlleGima

  J’ai beau m’être inscrite sur Instagram en 2012, l’application est trop récente pour que j’y aie partagé mes plus beaux voyages. Or, quand je navigue dans les photos géolocalisées à New York ou au Japon,  je renoue avec les émotions et les souvenirs attachés à chaque lieu épinglé sur Instagram lors de mes voyages. Du coup, c’est particulièrement frustrant de ne pas voir ma carte du monde plus couverte de photos et de souvenirs ! J’ai donc tourné l’idée dans ma tête quelques temps et j’ai fini par accoucher de cette idée : #1day1travel 

Le concept est assez simple : Publier, le temps d’une semaine, des photos de ses anciens voyages sur la base d’une destination par jour.

    Je vous accorde que le titre est grammaticalement un peu limite (on aurait sans doute dû dire plutôt #1day1trip ). Mais l’idée de #1day1travel est de partager les voyages que l’on a fait, en s’axant sur la magie du déplacement et des découvertes faites « là-bas »… dans cet « ailleurs » qui n’est pas exactement chez nous. Ensuite, à chacun de faire ça comme il veut (plusieurs ou une seule photo par jour, des destinations par pays ou par ville, des photos de paysages ou de moments sur le vif, …) Chacun vit ses voyages à sa façon, le principe du tag doit donc en être de même… La seule règle à respecter c’est ce format de 7 jours et l’utilisation du hashtag #1day1travel pour permettre à chacun de découvrir d’autres horizons ! Et comme un hashtag ne se lance pas tout seul, j’invite 5 copines baroudeuses à faire de même (si le coeur leur en dit) : Kaki, demaquillages, marionrocks , UpupuTravel et leblogdelili

Edit 1 : Comment changer la localisation/géolocalisation de vos photos instagram pour IPHONE

Certains d’entre vous m’ont fait remarquer qu’Instagram ne permet pas de corriger manuellement la localisation d’une photo (lorsqu’on est plus sur place) #bonneremarque Pour cela il faut donc utiliser une application complémentaire qui permet de changer la localisation de vos photos. Personnellement j’utilise Mappr exif location viewer  pour ça. C’est ultra simple : vous ouvrez l’apps, vous choisissez votre photo et vous la localiser sur une mappemonde. Une fois que c’est fait l’apps vous propose d’ouvrir Instagram et vous n’avez plus qu’a faire votre publication en localisant sur le lieu précis qui vous intéresse 😉

mappr2 Mappr

Edit 2 : Comment changer la localisation/géolocalisation de vos photos instagram pour ANDROID

Si vous êtes sur Android, je vous conseille plutôt d’utiliser Location spoofer  en utilisant le tuto dispo ici 

Location spoofer sur android

Comments 6 commentaires »

Dans une vie de voyageurs il y a les voyages qu’on a rêvé, les voyages qu’on à fait sur un coup de tête … et les voyages « accidentels ».
Ceux auxquels ont aurait jamais pensé et qui s’invitent presque malgré vous dans votre carnet de voyage… Parce que vous en avez soudainement l’occasion ou que quelqu’un vous traîne là bas.

En ce qui me concerne, c’est typiquement le cas du voyage en Inde que j’entreprend le mois prochain !

Je sais, ce type de déclaration en fait souvent hurler les copains!

Car l‘Inde est un pays qui attire et fait rêver beaucoup de monde (j’ai de nombreux amis qui se portent volontaire pour grimper dans ma valise).
Mais moi, c’est un pays qui ne m’a jamais parlé : je ne raffole pas de sa cuisine, je n’ai pas d’attirance particulière pour sa culture et j’ai  énormément de préjugés à son encontre !
Alors quand il était question de vacances 2014, j’envisageait plutôt un road/boat trip dans les pays d’Europe du Nord.

Mais voilà,  une occasion professionnelle m’a un peu forcé la main…
Et à l’occasion d’un déplacement en Inde du Sud, il a vite été question de greffer 1 ou 2 semaines de congés  pour « profiter du pays ».

Or l’Inde, ce n’est pas exactement un petit pays…
A  force de « il faut voir ceci » et de « vous devez impérativement voir cela » nos quelques jours de congés se  sont transformer en 3 semaines et demie de voyage itinérant ! Histoire d’appréhender la mosaïque culturelle qui compose l’Inde.

Et pour voir du pays … on va voir du pays : près de 7800 kms juste pour les 20 premiers jours !

itineraire du voyage en Inde

Et encore…  cet itinéraire de vous donne pas un vraie image de ce que vont être ces replacements !

Lire la suite »

Comments 5 commentaires »

J’aime ces moments où l’on se cale au fond d’un siège et où l’on s’oublie, le temps d’un déplacement.

Le temps de s’abandonner à un « voyage », on parcourt le temps et l’espace en oubliant le miracle de cette translation.
Pourtant, le temps et l’espace sont sous vos yeux.
Les paysage défilent sans qu’on y accorde de l’attention.
Le temps se fait sentir, au détour d’une page qu’on tourne, d’un estomac qui grogne ou d’une petite sieste trop courte.

Et le temps de ce « voyage », on oublie où l’on est et ce que l’on fait.
Nous ne sommes nulle part.
Nous étions ici et nous serons là bas.

Entre temps… rien… si ce n’est le voyage.

Alors évidemment, il y a ces mécréants qui n’y comprennent rien et braillent dans leur téléphone, s’agitent sur leurs documents,  se tournent et se retournent encore, en demandant si « on est bien arrivés ? ».

Mais toi lecteur attentif, tu sais.
Je viens de te donner la clef !

Oublie le temps et l’espace, profite. Goute ce sentiment d’abandon et de translation.
Le temps du voyage, c’est le temps pour s’oublier.

Comments 2 commentaires »