Posts Tagged “voyage”

Quand on pense aux pays de l’Est, on a tendance à penser à 2 styles architecturaux très différents (ou 3 dans le meilleur des cas) : le palais à la Russe avec des grands bâtiments colorés et décorés (les églises orthodoxes et/ou palais des Tsars 🏰) ou des blocs d’immeubles gris sur ton gris, sans fioritures outre quelques bas reliefs super stricts et angulaires (le style HLM bolchevique 🏢) 😗. Parfois on a aussi une petite référence bucolique, qui s’inspire des maisons en bois qu’on voit dans les histoire slaves ou russes (les fameuses « Izba « 🏡).

Evidement tout ça est un cliché super europe-centric, puisque les pays de l’Est sont aussi divers que l’ensemble des pays de l’UE 😏.
Et à bien regarder les rues de Kharkiv, on retrouve aussi bien des styles bolcheviques, russes ou encore d’europe de l’ouest.
Certains bâtiments semblaient même nourris d’inspirations méditerranéennes (bien qu’ils l’aient adapté au climat local : très chaud l’été et très très froid l’hiver, cela dit en passant 😉)

Quand je me promenais avec l’idée de faire des photos, je dois bien admettre que je cherchais malgré moi à faire dans le cliché post-soviétique. Car ce que l’Ukraine inspire pour nous, c’est toute la mythologie de la chute de l’empire soviétique. Et force est de constater qu’il est facile de trouver ce qu’on cherche quand on se ballade à Kharkiv 😉.

La ville a beau avoir été la capitale du temps de l’URSS, elle prend son temps pour retrouver sa grandeur d’antant. On est loin d’une ville du tiers monde, et la modernité c’est invitée à toute vitesse ces 10 dernière années.

Mais dès qu’on se promène en dehors des principales avenues, on retrouve toujours ces bâtiments aux façades abimées par le climat et aux détails hérités d’une autre ère économique.

Et vous savez quoi ? Avec le beau temps c’est tout simplement magnifique a observer 🥰 !

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

Ca faisait longtemps que je n’avais pas voyagé hors de France ( #merciCOVID ) mais ça y est : j’ai enfin pu mettre les pieds ailleurs 🛫! Et si je suis partie découvrir un coin d’Ukraine ce mois-ci, c’était pour le boulot 😅 !

Et oui : vive le travail en hubs internationaux 🌍 : ça m’a permis de découvrir (encore) une nouvelle culture.

J’avais déjà eut l’occasion de voyager pour le travail (en Inde, Suisse et Espagne), mais c’est bien la première fois que je me rendais dans un pays où je n’avais aucune idée de ce que j’allais vraiment trouver 😉.

Pour moi, les pays d’Europe de l’Est ça sent l’ancien pays bolchevik, le goulash et les accents « cyrilliques ».
J’ai beau travailler avec des Ukrainiens depuis le début d’année, je n’arrivais pas à me faire une idée.

Du coup j’ai complètement lâché prise et me suis rendue là bas l’esprit vide de tout idée reçue –> Direction Kharkiv 🇺🇦.

Kharkiv au centre du monde – plaque décorative au City Garder de Kharkiv

Je vous partages ça très vite pour vous montrer l’autre côté du miroir !

Comments Pas de commentaire »


L’Italie c’est aussi les petits déjeuners aux cappuccinos parfait.
Car oui, le cappuccino (en vrai) c’est une boisson du petit dej’ en Italie (parole d’italiennes)

Et comme le cappuccino est un basique chez eux, le cappuccino vegan est aussi un grand classique dans les hôtels italien.
Qu’on soit dans le nord ou dans le Sud de l’Italie je n’ai jamais bu de meilleur « soia cappuccino » qu’en Italie 🥰 
Tous les barristas du monde peuvent aller se rhabiller !

Comments Pas de commentaire »


Se lever aux aurores pour assister au lever de soleil place San Marco (avec une bonne vingtaine de photographes qui te regardent de travers avec ton pauvre iPhone) -> ☑️ Check !

Il m’arrive souvent de faire des insomnies, mais à la veille du carnaval, en plein coeur de la Venise historique, ça à sans doute été l’une de mes plus belles balades d’insomniaque.

Le nombre de photographes amateurs qui se baladaient de concert, sur les quais de la place Saint Marc, m’ont vite faire comprendre que mon idée n’était pas très originale.
Mais qu’est ce que je me suis amusée (toujours avec mon pauvre petit iphone VS les vrais appareils de pro :P)

Au delà de la Pizza San Marco j’ai adoré déambuler dans les rues de Venise entre chien et loups, ainsi que la nuit. Mais le quartier historique est encore plus magique à l’aube!
On y croise très peu de monde avant le lever de soleil : quelques touristes, certes, mais surtout des joggers locaux et des photographes en goguette.
Un café à la main (nan mais parce qu’il fait froid à l’aube) il suffit de se trouver un spot pour assister à la magie des couleurs qui se réveillent.

Mais incontestablement c’est ce quai des Doges qui assure le maximum de spectacle, avec la lagune qui s’illumine et le grand canal qui s’anime de plus en plus.

Si vous vous y essayez n’oubliez pas de vous retourner pour assister petit à petit à la transformation de la façade du palais de Doges. Entre son marbre et les briques roses mouchetées de blanc, le soleil fait exploser cette façade qui prend des airs magique au fur et à mesure que les minutes passent.

J’aurais bien voulu faire une aube sous la brume mais je n’ai pas eut le courage de me lever le seul jour où il y en a eut 😚L’appel des draps était plus fort !

Comments Pas de commentaire »

Se perdre dans l’entrelacs des petites rues et de leurs ponts. Flâner et découvrir la ville en s’y perdant.
C’est tout ce qu’on peut vous souhaiter en découvrant Venise.

Même si le beau temps est tout de même un très bon point quand il faut arpenter la ville dans tous les sens, de jour comme de nuit les petites rues de Venise sont un expérience à part entière 😋

Les guides de voyage fourmillent d’itinéraires tout fait pour se perdre sans s’égarer. Mais le plus important c’est de s’autoriser à changer d’itinéraires lorsqu’on croise une ruelle qui vous interpelle, une boutique qui se laisse deviner dans un croisement, etc…

Comments Pas de commentaire »

A l’occasion d’une rencontre entre blogueurs voyage, je me suis rendue compte que la manière de préparer nos voyages avait beaucoup changé ces 5 dernières années.
Il y avait eu pas mal d’évolutions avec l’arrivée des offres sur internet et des compagnies low cost il y a 10 ans, permettant de se créer des voyages de A à Z en supprimant tous les intermédiaires.
Mais ces dernières années, l’offre internet nous a aussi permis de « socialiser » nos voyages, qu’ils soient en cours et à venir.

Je n’entends pas parler ici des offres pour se loger ou se faire accompagner dans des visites. AirBnB a certes changé la donne, au même titre que la démocratisation du couchsurfing ou des petites annonces en ligne sur le routard.
Mais je pense plutôt au poids de la recommandation lorsque l’on prépare un voyage.

choisir une destination voyage

Avant, c’était simple :
On se rendait en agence de voyage, on lisait des guides de voyage et, avec de la chance, on échangeait avec des gens qui avaient déjà voyagé pour identifier les lieux à visiter.
La préparation d’un voyage était donc quelque chose de complètement actif (on effectuait des recherches) ou complètement passif (on laissait l’organisateur nous préparer tout cela).

Or, maintenant, c’est un peu à chacun de faire comme il le sent…

  • Certains de mes amis sont restés dans l’optique du chasseur de merveille.
    Ils vont compiler tous les guides de voyages, fureter sur les forums spécialisés, interroger les agences et passer de longues heures à chercher sur le web.
  • Mes parents sont plutôt du genre à faire appel à une agence de voyage qui va leur concocter un truc sur-mesure, même s’ils n’hésiteront pas à aller barouder un peu de leur coté une fois sur place.

Mais moi, je m’aperçois que je suis encore une autre logique…

Car mes voyages, je commence par les préparer de façon passive : je laisse le choix de la destination se faire un peu tout seul, au gré des lectures, discussions et découvertes tout au long de l’année. Puis quand vient l’envie alors de prendre des vacances, je vais… sur Pinterest.
Car mon vrai guide de vacances, c’est désormais Pinterest !

Trouver l'inspiration pour les destinations vacances

Trouver une idée de destination pour les vacances

Je vais y taper le nom des lieux que j’ai en tête, et je vais fureter dans les moodboards qui apparaissent alors.
J’y crée un tableau par destination envisagée, puis j’y épingle tout ce qui me fait alors envie !

(Voir mes boards voyage sur Pinterest)

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

S’il fallait raconter quelque chose qui résume les plaisirs du voyage, je vous parlerais de ce moment où la porte du train/de la voiture/de l’avion s’ouvre et que l’on hume cet air qui n’est pas celui d’où l’on vient.
L’odeur iodée et légère des pays de la mer, la fraicheur neutre et vivifiante des montagnes, l’odeur végétale et terrienne de la campagne…

Ces saveurs qui n’en sont pas ont le don de vous faire comprendre que « ça y est » on a changé de paradigme.
Et le premier plaisir du voyage c’est ça : humer, sentir, regarder et ce dire que ce n’est que le début

Pause en foret

Comments Pas de commentaire »