J’ai bien conscience de faire dans le cliché, mais lorsque je voyage, j’adore prendre ce genre de porte
En Europe, Amérique ou Asie il y a toujours une porte couverte de plaques ou d’annonces, si surchargée qu’elle en devient belle (ou au moins digne d’intérêt)😉

🚪 Et celle-ci, avec son mélange d’écritures cyrillique et romane, les différents sens d’affichage ou le rendu des matériaux… Elle ne pouvait que ma taper dans l’oeil.


Pas vous ?

Comments Pas de commentaire »

Quand on pense aux pays de l’Est, on a tendance à penser à 2 styles architecturaux très différents (ou 3 dans le meilleur des cas) : le palais à la Russe avec des grands bâtiments colorés et décorés (les églises orthodoxes et/ou palais des Tsars 🏰) ou des blocs d’immeubles gris sur ton gris, sans fioritures outre quelques bas reliefs super stricts et angulaires (le style HLM bolchevique 🏢) 😗. Parfois on a aussi une petite référence bucolique, qui s’inspire des maisons en bois qu’on voit dans les histoire slaves ou russes (les fameuses « Izba « 🏡).

Evidement tout ça est un cliché super europe-centric, puisque les pays de l’Est sont aussi divers que l’ensemble des pays de l’UE 😏.
Et à bien regarder les rues de Kharkiv, on retrouve aussi bien des styles bolcheviques, russes ou encore d’europe de l’ouest.
Certains bâtiments semblaient même nourris d’inspirations méditerranéennes (bien qu’ils l’aient adapté au climat local : très chaud l’été et très très froid l’hiver, cela dit en passant 😉)

Quand je me promenais avec l’idée de faire des photos, je dois bien admettre que je cherchais malgré moi à faire dans le cliché post-soviétique. Car ce que l’Ukraine inspire pour nous, c’est toute la mythologie de la chute de l’empire soviétique. Et force est de constater qu’il est facile de trouver ce qu’on cherche quand on se ballade à Kharkiv 😉.

La ville a beau avoir été la capitale du temps de l’URSS, elle prend son temps pour retrouver sa grandeur d’antant. On est loin d’une ville du tiers monde, et la modernité c’est invitée à toute vitesse ces 10 dernière années.

Mais dès qu’on se promène en dehors des principales avenues, on retrouve toujours ces bâtiments aux façades abimées par le climat et aux détails hérités d’une autre ère économique.

Et vous savez quoi ? Avec le beau temps c’est tout simplement magnifique a observer 🥰 !

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

Ca faisait longtemps que je n’avais pas voyagé hors de France ( #merciCOVID ) mais ça y est : j’ai enfin pu mettre les pieds ailleurs 🛫! Et si je suis partie découvrir un coin d’Ukraine ce mois-ci, c’était pour le boulot 😅 !

Et oui : vive le travail en hubs internationaux 🌍 : ça m’a permis de découvrir (encore) une nouvelle culture.

J’avais déjà eut l’occasion de voyager pour le travail (en Inde, Suisse et Espagne), mais c’est bien la première fois que je me rendais dans un pays où je n’avais aucune idée de ce que j’allais vraiment trouver 😉.

Pour moi, les pays d’Europe de l’Est ça sent l’ancien pays bolchevik, le goulash et les accents « cyrilliques ».
J’ai beau travailler avec des Ukrainiens depuis le début d’année, je n’arrivais pas à me faire une idée.

Du coup j’ai complètement lâché prise et me suis rendue là bas l’esprit vide de tout idée reçue –> Direction Kharkiv 🇺🇦.

Kharkiv au centre du monde – plaque décorative au City Garder de Kharkiv

Je vous partages ça très vite pour vous montrer l’autre côté du miroir !

Comments Pas de commentaire »

Les italiens m’ont toujours bluffé par leur 1001 façons d’accommoder l’artichaut.
Cru ou cuit, ils arrivent à donner le goût de ce légume à tout le monde.

Et pourtant c’est hors de question pour eux de manger des feuilles en vinaigrette comme nous le faisons en France.
Il faut dire que NOTRE artichaut n’est pas LEURS artichaut. Le gros breton n’est pas du tout le petit artichaut qu’on déguste en Italie

Mon dernier kiff d’artichaut chez eux c’est la version frite 🤤 Plus simple tu meurs et pourtant qu’est ce que c’était bon !!!

Comments Pas de commentaire »

Quitte à être à Venise j’ai fais une entorse à mon refus du Spritz 🍷
Mais attention, ici il y a Spritz et Spritz !

A Venise on vous laisse toujours le choix entre l’apérol et le Campari (selon le degré d’amertume que vous voulez).

Mais si vous voulez faire l’amateur éclairé, vous pouvez demander un Spritz au Cynar : un amer fait à base de plantes et surtout d’artichaut .

Et quand on connaît l’amour des vénitiens/italien pour l’artichaut … il a bien fallut que je goute !

Résultat ?
J’ai mis 40 minutes à finir mon Spritz tellement il était amer

😅 La prochaine fois je fermerais ma grand g***** et je prendrais un Prosecco 😛

Comments Pas de commentaire »


L’Italie c’est aussi les petits déjeuners aux cappuccinos parfait.
Car oui, le cappuccino (en vrai) c’est une boisson du petit dej’ en Italie (parole d’italiennes)

Et comme le cappuccino est un basique chez eux, le cappuccino vegan est aussi un grand classique dans les hôtels italien.
Qu’on soit dans le nord ou dans le Sud de l’Italie je n’ai jamais bu de meilleur « soia cappuccino » qu’en Italie 🥰 
Tous les barristas du monde peuvent aller se rhabiller !

Comments Pas de commentaire »

Fin de séjour à Venise.
Notre première visite de la Sérénissime, et sans doute pas la dernière car j’ai très envie de faire découvrir la ville à mes filles.

En terme de séjour, 3 nuits est sans doute la durée parfaite pour prendre le temps de se perdre et « perdre notre temps » à flâner et profiter du soleil en terrasse (ou sur les bateaux). On aura ainsi pris plusieurs fois des bateaux bus juste pour le plaisir de la promenade, de jour comme de nuit.

Par contre en terme de rapport qualité prix je dois dire que le trajet aéroport/hotel en bateau taxi est super intéressant dès qu’on est plus de 4, ou avec des enfants.
Pas de queue, trajet privé, 30m au lieu de 90 (en bateau bus) et un bateau tout en bois qui fait carrément limousine des mers 😘 .

Et le chauffeur prend son temps dans la vielle ville, histoire de vous laisser faire vos photos (ça et le fait que la vitesse est limitée en ville 😛). 

Comments Pas de commentaire »