Archives pour la catégorie “La vie du blog”

Depuis 2 ans, ma vie a complètement changé avec une grossesse, un changement de boulot et l’arrivée d’une mini-moi qui a considérablement changée ma vie.
Ce maelstrom qu’a été la maternité a fait bouger pas mal de lignes dans ma vie et les choses s’accélèrent encore aujourd’hui avec un achat immobilier qui nous engage pour un très long moment. Car derrière lui, c’est la décision de rester vivre en région parisienne  qui s’est imposée pour, au moins, les 10 prochaines années.

Au quotidien ce sont aussi mes habitudes qui ont bougé et notamment mon habitude de bloguer.  Je n’ai clairement plus le temps que j’avais avant, ni les mêmes types d’intérêt au quotidien.
Ca c’est vu avec le changement de rythme de Mon Côté Fille et surtout l’arrivée de Mon Côté Maman que j’anime plus comme un insta-blog que comme un blog en bonne et dûe forme.

Or avec l’arrivée de ce nouveau déménagement, je suis en plein dans les travaux. Genre les “gros” travaux avec rénovation complète d’une petite maison de ville. C’est à la fois ultra lourd au quotidien et TRÈS stimulant.
Et pendant que je racontais mes histoires de plâtre, de chaux et de rénovation à une copine, je me suis rappelé du reproche d’une autre copine blogueuse qui m’avait reproché, il y a 6 ans, de ne pas parler de ma passion pour le bricolage et mes réalisations.

Car à l’époque déjà, j’avais rénové les 64m2 de mon appartement actuel.
Alors vous pensez bien que sur une maison de ville de près de 100m2 je m’éclate comme une petite folle et qu’il y aura beaucoup de choses à dire 😉

Du coup je me suis dit que je pourrais parler un peu travaux et déco sur ce blog. Comme ci comme ça, de temps en temps. Sans rien promettre si ce n’est de poster quand j’ai quelque chose à dire ou envie de le dire


IMG_5679

Parce que c’est ça ma nouvelle façon de bloguer :
sur un coup de tête, quand j’en ai envie ^^

Comments Pas de commentaire »

Je m’en suis rendu compte lors d’une table ronde à laquelle je participais… ce blog a 10 ans !

Évidemment il n’est pas né sous cette forme :

En mai 2003 j’ai ouvert un weblog « pour voir à quoi cela ressemble« .
C’est ensuite devenu un exercice de style pour me forcer à écrire.
Puis un journal d’état d’âme.
Puis un blog Lifestyle.
Un blog de chronique.
Un blog de voyage.
Un blog intermittent.

Aujourd’hui, passé ces 10 ans, Dans Ma Bulle centralise l’ensemble des archives de ces différentes formes de blog perso.
DIX ANS de textes (dont je ne suis pas toujours très fière) archivés sur une même plateforme… 10 ans de moi avec toutes les évolutions que ça suggère…

Certes, il manque parfois les photos, les liens et pas mal de commentaires disparus avec la perte du serveur en 2008…
Mais savoir qu’il y a 10 ans de « moi » sur ce site, cela me fait à la fois peur et plaisir.

Laetitia Luthringer - Mlle Gima

Je me suis donnée une règle il y a 3 ans : « je dois pouvoir assumer tout ce que je laisse sur le web – si je n’en suis pas sûre, autant ne pas l’écrire ».
Donc aujourd’hui, j’assume.

Et aujourd’hui, Dans Ma Bulle c’est :

DMB10ansEt oui, encore des chiffres ronds ^^

Comments 14 commentaires »

Lors de ma journée à Marseille, j’ai pu visiter le train évènementiel des 30 ans du TGV et profiter de l’ambiance assez festive que ce train et ses animateurs ont instauré dans la gare. Musique, ballons, ateliers pour enfants, jeux concours et visite des cabines des conducteurs. Une aire de récré qui s’est implantée en plein milieu de la gare de Marseille St Charles.

Et cette ambiance tient avant tout à la disponibilité des bénévoles qui assuraient l’évènement, et à l’envie bonne enfant des passants de s’essayer aux différentes activités.On était loin de l’image d’une SNCF sourde aux consommateurs et d’un TGV désaimé par le public.

Et pour la peine, c’est TGV lui-même qui vous propose de poursuivre l’expérience de son anniversaire, même si vous n’avez pas pu vous rendre sur la tournée du train évènementiel. Car il faut savoir qu’on pouvait gagner des abonnements de train ou des billets TGV.

Et bien qu’à cela ne tienne, on vous fait gagner ici 750 € de bons d’achat train !

Le concours « TGV, 30 ans avec nous »

Pour participer c’est très simple :

  • Laissez un commentaire ici en racontant un de vos souvenirs du TGV (attention on parle bien du TGV).
  • Vous n’oubliez pas d’indiquer une adresse email valide pour qu’on puisse vous contacter.
  • Les participations sont ouvertes aux résidents français du 27 juin au 2 juillet 2011

Dimanche 3 juillet, je tirerai au sort et attribuerai des lots tels que :

– 1er tiré au sort : 1 lot de 150 € de bon d’achat TGV
– 2eme et 3eme tirés au sort : 1 lot chacun de 90 € de bons d’achat TGV

Mais ce n’est pas tout  :

Avant le tirage au sort Naïma, Plastie, MissGiny et moi choisirons chacune notre commentaire préféré  et nous vous offrirons  4 prix « coup de cœur du jury » composés chacun de 105 € de bons d’achat train.

Comme ça tout le monde peut espérer remporter un lot, alors n’hésitez pas à nous raconter vos plus beaux souvenirs.
Bonne chance à tous !


Et merci aux bénévoles de chacune des dates de la tournée !

Comments 84 commentaires »

Puisqu’on en est à vider nos sacs sur ce blog, que pensez vous de la possibilité de gagner un sac ?

Mais attention, pas « juste » un sac comme ça l’air de rien…
J’ai en fait trois sacs à vous offrir parmi les 30 sacs Rétro Nouvelles Frontières mis en jeu sur la blogo cette semaine. Et parmi ces 30 sacs, il y a en un qui va faire hurler de joie son heureux gagnant !

Le concours « Éditions limitées » :

Ces 30 sacs mystères sont mis en jeu par Nouvelles Frontières à l’occasion du lancement de son nouveau concept « Éditions limitées ».

Les Éditions limitées ce sont 2 semaines d’accès VIP aux Hôtels Clubs haut de gamme ; des séjours qui changent de standing pour passer en premium en terme de gastronomie, sport, accueil pour les enfants, carrés détente, etc…
Et parmi l’un des 30 sacs offerts sur la blogo, se cache un voyage d’une semaine pour 2 à l’île Maurice ! Une chance sur 30 de partir en vacances si vous gagnez l’un des sacs !


Avouez que ça ne se refuse pas !

Pour participer c’est simple :
Vous devez vous rendre sur le site et accéder à l’espace « Éditions Limités » grâce au code que je vous donne ici.
Mais attention, il y a un code par blog (soit 10 codes différents) et les 3 sacs que chacun attribue sont tirés au sort parmi les inscrits ayant utilisé leur code.

Ici, le Code d’accès au site qui vous permet de participer au tirage au sort est : « Palmier »

En plus de la participation au tirage au sort, sachez que ce code vous donne droit aux ventes édition limitée en exclusivité (avant même les agences de voyage.)

Bonne chance à vous !

PS : Aucune participation n’est acceptée sur ce blog, tout se passe sur : http://www.nouvelles-frontieres.fr/editionslimitees

Comments 5 commentaires »

Je découvre avec effrois que les trois derniers billets que j’ai mis  en pilotage automatique n’ont jamais été publiés.

Je suis absolument confuse…

Il n’y a eut qu’un billet depuis le début du mois.

Je ne sais plus où me mettre…

Je vais tâcher de rattraper ça.

Sorry.

Comments Un commentaire »

Non, vous ne rêvez pas. Ce blog a aujourd’hui 7 ans. J’en reviens toujours pas…

Comments 21 commentaires »

Petit article rapide pour saluer ce matin la lettre d’amour au prince Vladimir que j’ai reçu et sélectionné. L’auteure  était si emballée qu’elle nous a écrit un roman qui fleure bon Anna Karinine :

Mon Prince,

Lorsque vous lirez cette missive vous serez sur le chemin du retour, vous n’aurez pas encore franchi les portes de votre royaume ni celles de ma chambre. Jamais mon être n’aura autant été inspiré qu’en ce jour où j’ai appris que votre altesse, vous, Vladimir le Grand, grand prince de Kiev, reveniez parmi nous. Mon âme s’en voit gaie, légère et guide ma plume comme le souffle d’une brise d’un nouveau printemps qui annonce une nouvelle ère, une nouvelle vie, un nouvel amour.
Votre voyage fut long, mais grâce à vous la Russie s’en voit étendu, son peuple multiplié et sa foi grandie. Comme votre prénom le démontre si bien vous êtes celui qui conduit le monde* et, si votre volonté est d’être accompagné dans cette tâche, je serais honorée de vous y prêter main. Car en ce jour je me languis de vous dire enfin, tout ce que mon moi s’est efforcé de taire pendant de si nombreuses années. Pendant ces nombreuses batailles auxquelles vous avez participés et qui vous emmenaient loin de nous, de nos yeux mais jamais très loin de nos cœurs. Tous ces sentiments passés sous silence en raison de la présence de votre épouse que je ne souhaitais point offusquer par une trop vive manifestation de ma sympathie à votre égard. Et je ne souhaitais point devoir m’en repentir devant elle, ce secret si bien gardé au fond de mon cœur ne pouvait qu’attiser de plus fort cette passion que je nourrissais pour vous. Je vous ai accepté en ma chair mais jamais je ne me serais permis d’ouvrir mon cœur.
Alors que j’apprends par le coursier que vos troupes revenaient glorieuses, porteuses du drapeau de notre pays, élevées par l’aide du seigneur. Mon cœur s’emballe, mon âme s’envole à votre rencontre et mon corps brûle d’impatience. Que votre étreinte soit fougueuse comme elle l’a toujours été. Mais que votre abandon soit total, que votre âme soit transportée et que votre cœur puisse s’exprimer d’allégresse. Car sachez, cher Prince, qu’avec l’aveu de ma passion à votre égard je fais part de ma volonté à être vôtre, à m’abandonner à vous, et à vous donner succession. Je prierais tous les jours pour être féconde et si je devais, un jour, porter votre enfant je demanderais à Dieu de vous donner un descendant mâle, pour que votre nom, votre force, votre règne et votre beauté puissent perdurer encore pendant de nombreuses générations.
Oui, mon Prince, votre absence à éveillé en moi l’envie d’être mère, de porter votre enfant. La peur de vous perdre m’a fait réaliser que seule la naissance de votre descendance me permettrait de vous avoir à jamais à mes côtés. Seul cet être fragile pourra me donner envie de continuer si vous deviez disparaître. Et nous l’appellerons Vyacheslav, celui qui illumine le peuple. Car sa seule présence illuminera nos vies.
Mon amour, quand vous pousserez ma porte vous aurez déjà eu connaissance de ces vers. Que vos actes soit fait en conséquence. Si mon espoir est d’avoir une étreinte fugueuse de votre sachez que celle-ci liera mon cœur à jamais au votre et que si, vous deviez vous retirer avant, le chagrin m’emportera avec mes espoirs d’être votre favorite.

Bien à vous

Princesse Olga Alexandrovna

* Le nom Vladimir vient d’une conjugaison des mots « Vladeet » qui veut dire conduire et « Mir » qui veut dire Monde… la traduction peut donc signifier « celui qui conduit le monde ».

Félicitation Sekhmet, tu es la gagnante sur Dans-Ma-Bulle.net

Comments 3 commentaires »