Archives pour la catégorie “Société et économie”

Ce que vous voulez entendre :

“La Saint Valentin c’est nul, c’est commercial, c’est ringard, c’est fait pour complexer les célibataires, ça fait vendre des fleurs plus cher, et faire grimper les tarifs des restaurants. On essaye juste de s’y racheter de bons sentiments, ou de baiser la seule fois de l’année (en dehors de son anniversaire) après trop d’années de mariage.”

Ce que vous ne voulez pas admettre :

La Saint Valentin c’est chouette !

Honnêtement, j’ai déjà fait la Saint Valentin over-cliché : celle avec le champagne, les pétales de rose, le bain moussant, les petits toasts, les chocolats dans une boite en forme de cœur, les dessous chic et choc. Et vraiment, j’ai adoré !

Je n’ai aucun complexe à “jouer à la Saint Valentin” et à ne pas penser aux célibataires. Je trouve ça crétin et commercial, et je ne quitterais pas mon amoureux s’il ne pense pas à me faire un petit cadeau ou autre. Mais je ne vois pas pourquoi je ne devrais pas faire ma crétine infantile si j’en ai envie ! La Saint Valentin c’est crétin mais ça fait bien plaisir quand même !

St Valentin

Donc cette année :

On se fait une Saint Valentin le 13 avec des nouilles en forme de cœur, des glaces en forme de cœur, du champagne rien que pour nous et … la fin de la saison 1 de Dexter. Le tout sous une couette, sur le canapé et de préférence en pyjama. :p

Pour le coté commercial on repassera, mais pour le coté romantique calin je crois qu’on a tout bon !

Comments Pas de commentaire »

Actuellement je suis en train de changer de banque (oui j’ai déjà mis en application mes bonnes résolutions). Par contre ça me joue quelques tours. Ainsi, j’ai demandé à ma banquière made in « Société Générale (une spéciale celle là : elle a plein d’objets en forme de vache dans son bureau ) d’annuler la reconduction tacite de la carte visa (périmée en janvier).

Or depuis une semaine ma CB ne fonctionne plus. J’ai pensé avoir depassé mon plafond ou mis mon compte à découvert… Mais rien de tout ça. C’est juste que la dame de la Société Générale a carrément annulé ma carte bleue dès maintenant sans m’avertir ni même faire de manières !

Inutile de préciser que j’étais tout sauf contente de ça. Faut dire qu’elle cumule la petite dame.

Mais j’ai décidé de ne pas hurler contre elle. Après tout je ne vais pas salir mon karma pour ça et ça me donne une autre bonne raison de quitter cette banque.

Depuis une semaine je suis donc confrontée quotidienement au problème de ne pas avoir de carte bleue. Et c’est pas tous les jours facile… Déjà pour les espèces c’est la galère, encore heureux que j’ai des tickets restaurant sinon ce serait la croix et la bannière. Pour l’utilisation des chèques c’est devenu quasiment injurieux de demander aux commerçant de les prendre. Et pour les commandes sur internet… autant vous dire que j’ai eu recours plusieurs fois à la CB de mon chéri.

Je ne récupere une CB que début janvier normalement (avec l’ouverture de mon compte dans ma nouvelle banque). Pourtant je n’ai pas plus que ça l’envie de récupérer une carte. Déjà il faut dire que mon ancienne carte avait un certain charme.

Mais depuis que je ne l’utilise plus, je lui trouve un charme encore plus grand. C’est comme si je me sentais libérée de quelque chose.

Je n’ai plus le réflexe du « c’est pas grave je vais utiliser ma CB ». Exemples : j’ai plus de monnaie, « c’est pas grave je vais utiliser ma CB » – Tiens, je trouve chouette ce cahier, mais bon comme j’ai pas de sous, « c’est pas grave je vais utiliser ma CB » , il faut compléter de combien pour payer en carte ? – T’as pas assez pour payer ta part « c’est pas grave je vais utiliser ma CB », etc…

Du coup je continue l’aventure sans CB et on verra bien comment ça se passe pour les 3 semaines restantes. A mon avis ça va me valoir quelques anecdotes !

Comments 7 commentaires »

On a beaucoup parlé des « scandales' » kinder sur internet par leurs billets sponsorisés et non déclarés comme tels. Pourtant, la plus grosse arnaque kinder de l’année n’est pas là. Non, le vrai scandale c’est leur calendrier de l’avant !

Parce que chaque année je cède au calendrier de l’avant. C’est même une super tradition que j’espère suivre jusqu’à la fin de mes jours, na ! Mais si l’année dernière j’étais enchantée par mon calendrier kinder, cette année je hurle chaque matin au voleur !

Parce qu’avant, dans les 24 jours, il y avait trois œufs surprises, des barres kinder, des petits carrés et des chocobons par lot de deux voir de trois quand c’était les œufs tous simples.

Mais cette année que dalle, « c’est la crise » semble vouloir faire comprendre Mr Kinder. On est le 16 décembre et toujours aucun œuf surprise, j’ai eu en tout et pour tout 2 barres Kinder, deux petits père noël et le reste c’est 1 mini-œuf ou chocobon par jour… Au prix de ce calendrier (5 fois supérieur au calendrier de base) c’est clairement du vol.

Donc merci monsieur Kinder mais tu as réussi à me dégouter d’une des traditions de l’avent que j’adorais… Faites confiance aux grandes marques, elles sauront bien vous fouler aux pieds ! (et pis ça m’apprendra à pas lire la composition de la chose avant de l’acheter.)

Comments 9 commentaires »

On est en fin d’année et les horoscopes déboulent en forcent. Le mois dernier c’était en librairie et maintenant c’est dans la presse féminine.

Personnellement j’ai toujours l’impression de me faire avoir quand un magazine fait des dossiers astro. Rien qu’avec 1 page par signe cela veut dire que vous achetez 11 pages que vous ne lirez pas. Sachant qu’en général on zappe toujours une partie d’un magazine ça commence à faire cher le papier non lu. Et en général on boucle les numéros de fin et début d’année en plaçant des taaaaaaaas d’infos astrologiques. Chacun y va de son horoscope, de sa numérologie, de son horoscope chinois, celte, indien et compagnie.

Heureusement je ne lis (presque) pas les horoscopes :p

Surtout que l’année 2009 ne s’annonce pas très tendre avec les capricornes. Biba m’a ainsi prédit que j’allais galèrer sévère coté boulot, que coté coeur il me faudra re-séduire régulièrement mon copain, qu’il y aura du boulot question décoration et que la fin de l’année sera particulièrement dure. Très bien, autant de bonnes nouvelles un lundi matin à 8h30 dans le métro ça vous promet une suppppperrrrrr journée.

Pour la peine j’ai fouillé les sites astro pour essayer de prendre la température globale du problème. En cumulant des taaaaaaas d’horoscopes et en prenant une moyenne, il est clair qu’on ne me prédit pas une grande année et qu’il me faudra compter sur les petites joies pour rester à flot.

Je sais pas pour vous mais moi j’ai décidé de snober l’astrologie en 2009, de toute façons l’astrologie on sait bien que c’est de l’arnaque, jugez plutôt dans cette vidéo.

Comments 3 commentaires »

Paraitrait que les français dépensent plus en déplacements qu’en alimentation. Paraitrait que bientôt le prix dépasserait les 2 € à la pompe. Parait aussi que -vu qu’il n’y aura plus de pétrole- y aura plus de papier, plastique, chauffage, insecticide, gaz, engrais, etc…(dixit le journal de 20h sur la 2 de je ne sais plus quel jour)

Et il faut que vous réalisiez que les tupperware vont encore augmenter pour que vous vous rendiez compte du mur dans lequel on fonce ?

Je n’aime pas les gens qui crient à l’apocalypse et j’ai tendance à grincer des dents quand on me sors « je l’avais bien dit ». Mais tout de même, la question de l’épuisement des réserves n’est pourtant pas quelque chose de nouveau, encore moins l’épuisement des énergies fossiles. Je dois en entendre parler depuis facilement sept ans, et je ne dois pas être la première personne à qui on en ait parlé. Vous étiez où jusqu’alors ?

Rappelez vous à la rentrée 2005, l’un des buzz écologique était la question énergétique et le livre « Pétrole apocalypse » d’Yves Cochet. A mon gout c’est un bon livre même s’il peut laisser aller à la panique quand on cible 2010 pour la vraie crise du pétrole (ou plutôt la fin). Mais à se poser la question avec trois ans de recul, vous commencez pas à y peser quelques vérités ?

Avez vous déjà entendu parler de décroissance volontaire ? L’idée qui voudrait qu’on baisse notre consommation pour essayer de trouver un point d’équilibre entre ressources et besoins, quitte à nier la nécessite de croissance continue?

Avez vous déjà imaginé ce que serait la mondialisation sans énergie bon marché?

Avez vous penser à faire un stock de tupperware avant qu’il n’y en ai plus de disponible?

Question subsidiaire? Avez vous un kit de secours et un stock minimal d’eau et d’alimentation en cas « d’imprévu catastrophe »? Rigolez pas mais … j’en ai toujours l’ébauche à la maison. On vis pas plusieurs années avec un alarmiste sans en conserver des séquelles :p

Comments 6 commentaires »

Allez, lançons nous dans le démago et sur une proie facile, il est l’heure de casser du sucre sur notre bonne vielle poste nationale.

Oui, je sais, c’est lâche parce que la bête est déjà régulièrement descendue par d’autres, mais bon, là je les ai vraiment dans le collimateur.

Jusqu’à présent la poste et moi c’était le parfait amour, j’ai un peu râlé quand ils ont supprimé le tarif éco des colis mais on y a gagné en transparence. Or j’utilise beaucoup la poste pour le courrier, mais aussi les paquets (ouais, ok, l’empreinte écologique c’est mal). Et ceux ci avaient alors tendance à s’égarer ou être déclaré non reçu par des destinataires indélicats. Maintenant c’est un soucis de moins.

A coté de ça j’ai toujours eu des facteurs très sympas et ça fait longtemps que je ne râle plus des vingt minutes d’attente à la poste pour récupérer mes paquets; coincée entre la mère avec 4 enfants turbulents et le petit vieux qui pue (ou qui râle contre tout, au choix).

Mais voila. Depuis deux semaines je ne recevais plus mes paquets. Pire, avec le suivi j’ai découvert que mes paquets étaient renvoyés pour différents motifs tel que « n’habite pas à l’adresse » ou « n’a pas réclamé le paquet (après 2 jours et sans avis de passage). Furax j’appelle la Poste qui fait remonter ma plainte mais sans m’assurer d’un suivi de ce coté. Du coup les expéditeurs ont dû renvoyés les paquets (bonjour l’empreinte écologique encore) et JE dois m’assurer pendant une quinzaine de jours de faire envoyer mes paquets dans un cityssimo pour être sûre de pouvoir les récupérer.

A ça, le cityssimo c’est une belle invention. Des locaux ouverts 7jours sur 7 et 24h sur 24, accessibles avec un pass et où notre colis nous attend dans une consigne qu’on ouvre avec un code et la carte. Un vrai plaisir, je vous conseille. Dès qu’on me propose mon paquet en collissimo j’y met ma référence cityssimo, l’adresse du local que je souhaite et paf, 48 heures après j’ai un texto pour me prévenir que c’est dans la boite. J’y vais quand je veux avec ma carte et mon texto, 4 minutes de manip et pif paf me revoilà sortie avec mon paquet quelle que soit l’heure. (Pour info et inscription c’est là, je fais pas de la pub mais je suis conquise par le système super bien pensé en ville).

Mais bon.. les colissimo c’est malheureusement pas toujours le mode d’envoi utilisé.

En tarif lettre, la distribution passe par « gentil facteur » tandis que les colis c’est « méchant facteur incompétent ». Et si désormais je m’épargne « vilain facteur » avec le cityssimo celui ci ne concerne QUE les collissimos. Or, je reçois des paquets de l’étranger qui ne sont donc pas collissimo.

Et maintenant je fais quoi avec mon paquet qui vient du Japon s’il est retourné ? A 24 € de frais de port ? Tout ça parce que l’autre facteur n’a pas vu que j’ai mon nom sur une boite ? Si… là… juste après celui du chéri et le petit tiret qui sépare les deux noms. Mais si la boite n°31! Ca fait un mois et demi qu’elle y est cette boite!

Je suis vraiment furax, surtout qu’après avoir croisé un facteur distribuant des colis dans une rue voisine, celui ci m’a expliqué que ma rue était desservie par une société privée payée par la poste. Il m’a ainsi dévoilé que 40 % du trafic colis est ainsi sous traité par la poste… Et moi qui croyais toujours aux vertus de ce grand service public qu’est la poste. Du coup je râle même pas contre les bons.

Ce sympathique facteur a toutefois eu pitié de moi et m’a donné un prénom et un numéro de téléphone à contacter pour parler de mon cas et voir ce qu’on peut faire…

Or voila qu’hier, n’ayant pas reussi à joindre la personne, je m’armais de mon courage pour aller raler à mon officine de poste habituelle. Et là, j’ouvre la porte pour me prendre les pieds dans trois colis « cachés » sous le paillasson.

Donc bon, le facteur les a monter au quatrième étage sans ascenseur… *respect* Finalement je vais pas aller hurler a la poste car tout est là (y compris le paquet du japon). Mais que j’t’y reprenne pas m’sieur le facteur sous-traitant!

Comments 8 commentaires »

Le 11 février 2007 j’ai arrêté de fumer ; oui, il y a maintenant un an passé.

Parce que j’emménageais dans un appart sans balcon et que, détestant l’odeur du tabac froid, j’ai fait le choix d’arrêter pour regagner un confort olfactif… et financier aussi. Dans un premier temps quand l’envie était vraiment trop forte (le dimanche aprem à glander) je me preparais une shisha, mais c’est une envie qui a vite disparue. Le truc difficile c’était surtout de ne pas griller une cigarette avec les amis, en soirée, quand ils allumaient les leurs. Au fur et à mesure les soirées en bars sont devenues de plus en plus difficiles pour moi. Et même lorsque l’envie ne fut plus là, je tenais de plus en plus difficilement une soirée en milieu fumeur.

Mais depuis le premier janvier et l’application du decret anti-tabac je revis. J’ai redécouvert le plaisir de sortir en société et de partager un verre sans subir le tabac ou l’envie de griller une clope. Un voyage cet été en Irlande m’avais permis de mesurer, déjà, le plaisir qu’on peut prendre à une soirée bar/resto sans cigarette. D’ailleurs le pote fumeur qui était avec nous avait arrêté de maugréer en découvrant qu’une solidarité entre fumeurs s’instaurait lorsqu’ils se trouvaient tous dehors ; paraît même que c’est un très bon plan drague.

 

Donc voilà, un monde sans cigarette c’est quand meme vachement plus chouette. On se voit, on respire, on goûte bien mieux nos plats et le lendemain nos cheveux n’ont pas cette horrible odeur de tabac froid.

 

Le seul inconvénient à cette excellente idée qui bannit le fumeur aimant cloper des salles fermées… c’est qu’il se trouve partout où il n’a pas de toit au dessus de la tête.

 

Mise en situation : j’me balade, le coeur léger, l’oeil sautillant d’une vitrine à l’autre, le sourire accroché aux lèvres, quand soudain… *BAM*, mon visage entre en collision avec un Nuage Résiduel de Pollution Tabagique.

Comprenez que, quelques pas plus loin, un passant fume en marchant, et qu’il a laissé derrière lui un nuage puant et invisible dans lequel mon appareil olfactif s’est jeté aveuglément.

Parrait que c’est un truc d’ancien fumeur de raler contre ça…

 

Mais moi à ce compte là je serais prête à enfermer les fumeurs dans des parcs clos avec des bracelets électriques pour les empêcher de sortir…

 

 

En tout cas mes considerations sur la question du tabac en était là lorsque j’ai été demarchée pour vous parler du bracelet AcuOne Anti-Tabac qui se trouve justement être… un bracelet électrique!!!

 

Vous allez me dire : « nan, ils ont pas osé? ». Figurez vous que moi même je me suis demandé s’il osaient appliquer la méthode de Pavlov pour inhiber le reflexe tabagique (même si ma partie sadique souriait à cette idée).

Calculez votre dépendance tabagique

 

Et bien pas tout à fait. Les techniciens qui ont inventé ce système sont en fait partis des thérapies par l’acupuncture et ont essayé de la rendre facile d’usage pour réduire l’envie de fumer.

L’idée : vous mesurez votre degré de tabbagisme sur le site du constructeur, puis vous vous munissez dudit bracelet. Lorsque survient une envie de fumer (disons dans un bar, lorsque vous êtes engagés sur une discussion à très fort intérêt), vous actionnez le petit bouton. Pendant un temps donné le bracelet va alors vous envoyer des ondes électriques sur quatres zones du poignet en simulant une séance d’acupuncture. Au fur et à mesure cela réduira l’envie de fumer.

 

On n’arrête pas le progrès, hein?

 

En tout cas, pour l’heure, je n’ai vu aucun de ces bracelets, et je me demande s’il n’existe pas des couleurs plus seyantes…disons couleur vache histoire de rappeller les barrières électriques 😀

Mais bon, en meme temps, vu le succès des croks aux couleurs franches, les bracelets aux couleurs actuelles seront parfaitement assortis cet été à vos chaussures favorites 😀

 

 

Personnellement je me demande quand même si un vrai choc électrique ne donnerait pas des résultats plus immédiats *rictus sadique*

disclaimer

Comments 2 commentaires »