Archives pour la catégorie “Autriche”

Le dernier jour de mon défi #1day1travel a été consacré à l’Autriche.

Mais pour la peine, j’avais déjà relaté mes aventures autrichiennes ici et sur moncotefille, je n’avais donc pas très envie de remettre en avant les photos déjà exposées sur  ma galerie picasa !
Du coup, je n’ai mis que 2 photos en ligne. Deux photos qui me rappellent de superbes souvenirs… et rafraîchissent un peu ces lourdes journées d’été 😉

 

Dernier jour du défi #1day1travel… En Autriche ! Voyage au pays de Wolfgang Amadeus Mozart et halte au bord d’un magnifique lac de montagne

Allez, puisque vous aimez l’Autriche je vous offre une autre vue du même village, côté montagne cette fois ci 😉 

 

Autriche 001

Comments Pas de commentaire »

Il faut maintenant que je vous parle de mon séjour en Autriche. Je vous avais annoncé mon départ il y a quelque temps, et je n’ai plus rien écrit depuis (une semaine déjà). Il faut dire que le retour à la réalité fut un peu dur. Revenir en France après 4 jours en Autriche, c’est comme sortir d’un conte de fée, en laissant derrière soi des paysages de carte postale et un rythme de vie épanouissant.

Certes, on y était un peu en vacances, mais l’ambiance de ce séjour a eu quelque chose de magique que je regrette encore.

Cliquez sur la carte pour y naviguer ou profiter de la vue satellite

Nous avons commencé notre séjour dans la région de St Wolgang, avant de gagner la région de Zell am See.

Et à chaque fois, de merveilleux paysages qui n’ont rien à envier aux gravures romantiques des contes et légende. Village niché au creux d’un lac de montagne, sommets enneigés qui encadrent des levers de soleil… Tout prête à se croire dans une carte postale. Même l’architecture des maisons, robustes et colorées, aide au dépaysement.

Je sais que ça a l’air très gonflé quand je parle de cela, mais il n’y a vraiment quelque chose de superlatif dans ces paysages ; j’espère que cette galerie photo vous aidera à comprendre pourquoi on est souvent restées la bouche grande ouverte en disant « whaouuuh » et rien d’autre 😉

Je suis partie à la découverte de l’Autriche sans vraiment savoir à quoi m’attendre. Par contre, j’en suis repartie en étant sûre d’y revenir une autre fois. D’abord pour ces paysages, mais aussi pour l’accueil, la gastronomie et les multiples activités que l’on peut pratiquer sur place.

Car s’il y a beaucoup de domaines skiables et de sentiers de randonnée, le milieu naturel n’a rien a envier à nos montagnes, si ce n’est que tout est beaucoup plus propre et respecté. Au niveau des plaisirs de la table, je pense avoir tordu le coup sur les idées grossières de la gastronomie autrichienne dans l’article ‘ »que mange-t-on en Autriche ? ». Effectivement c’est gras, mais c’est surtout goûtu et c’est à chacun d’équilibrer repas légers et repas gastronomiques.

Enfin, je me dois de parler un peu de l’hôtellerie sur place. Certes, nous avons privilégié les hôtels de luxe et l’offre de spa (wellness) était à tomber par terre. Les traditions du sauna, hammam et de baignade n’ont rien à envier, là bas, aux pays scandinaves.

Mais ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que l’hôtellerie est encore une affaire familiale en Autriche. Même dans les plus grands complexes, on a toujours eu affaire à des lieux qui conservent un charme et une authenticité qui tiennent surtout à leur appartenance à des familles très soucieuses de leur identité. Et ce, que ce soit à l‘auberge du cheval blanc (St Wolfgang) ou au Salzbourgerhof (Zell am see), on se sent toujours dans quelque chose de vrai, qui n’a rien à voir avec l’offre d’hébergement que l’on trouve en France ou en Suisse.

La famille Trutmann-Peter, qui tient l’hôtel du cheval blanc (Im Weissen Rössl und Spa im See)

Je n’ai pas été la seule à être soufflée par ce séjour ; Hélène, Isabelle, Cécile et Virginie ont été aussi séduites que moi et il a presque fallu nous forcer à rentrer chez nous.

Mais quoi qu’il en soit, il est certain que j’y retournerai, car à moins de 2 heures de Paris, c’est une destination qui sait rester vraie tout en offrant activité, repas et art de vivre dans un cadre naturel qui fait lui même souffler. Et puis j’ai aussi envie de découvrir Vienne, découvrir d’autres régions de ce pays et profiter des rétrospectives Klimt qui auront lieu en 2012. Les vacances en Autriche ne sont pas une idée en l’air. Peut-être même… déciderai-je d’y passer une partie de mon voyage de noces ? Il parait qu’il est très populaire de se re-marier dans une salle du château de Salzbourg.

Toutes les photos de ce séjour en Autriche

Voyage de presse sponsorisé par Adrider

Comments 2 commentaires »

Il faut maintenant que je vous parle de mon séjour en Autriche. Je vous avais annoncé mon départ il y a quelque temps, et je n’ai plus rien écrit depuis (une semaine déjà). Il faut dire que le retour à la réalité fut un peu dur. Revenir en France après 4 jours en Autriche, c’est comme sortir d’un conte de fée, en laissant derrière soi des paysages de carte postale et un rythme de vie épanouissant.

Certes, on y était un peu en vacances, mais l’ambiance de ce séjour a eu quelque chose de magique que je regrette encore.

Cliquez sur la carte pour y naviguer ou profiter de la vue satellite

Nous avons commencé notre séjour dans la région de St Wolgang, avant de gagner la région de Zell am See.

Et à chaque fois, de merveilleux paysages qui n’ont rien à envier aux gravures romantiques des contes et légende. Village niché au creux d’un lac de montagne, sommets enneigés qui encadrent des levers de soleil… Tout prête à se croire dans une carte postale. Même l’architecture des maisons, robustes et colorées, aide au dépaysement.

Je sais que ça a l’air très gonflé quand je parle de cela, mais il n’y a vraiment quelque chose de superlatif dans ces paysages ; j’espère que cette galerie photo vous aidera à comprendre pourquoi on est souvent restées la bouche grande ouverte en disant « whaouuuh » et rien d’autre 😉

Je suis partie à la découverte de l’Autriche sans vraiment savoir à quoi m’attendre. Par contre, j’en suis repartie en étant sûre d’y revenir une autre fois. D’abord pour ces paysages, mais aussi pour l’accueil, la gastronomie et les multiples activités que l’on peut pratiquer sur place.

Car s’il y a beaucoup de domaines skiables et de sentiers de randonnée, le milieu naturel n’a rien a envier à nos montagnes, si ce n’est que tout est beaucoup plus propre et respecté.

Au niveau des plaisirs de la table, je pense avoir tordu le coup sur les idées grossières de la gastronomie autrichienne dans l’article ‘ »que mange-t-on en Autriche ? »(lien). Effectivement c’est gras, mais c’est surtout goûtu et c’est à chacun d’équilibrer repas légers et repas gastronomiques.

Enfin, je me dois de parler un peu de l’hôtellerie sur place. Certes, nous avons privilégié les hôtels de luxe et l’offre de spa (wellness) était à tomber par terre. Les traditions du sauna, hammam et de baignade n’ont rien à envier, là bas, aux pays scandinaves.

Mais ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que l’hôtellerie est encore une affaire familiale en Autriche. Même dans les plus grands complexes, on a toujours eu affaire à des lieux qui conservent un charme et une authenticité qui tiennent surtout à leur appartenance à des familles très soucieuses de leur identité. Et ce, que ce soit à l‘auberge du cheval blanc (St Wolfgang) ou au Salzbourgerhof (Zell am see), on se sent toujours dans quelque chose de vrai, qui n’a rien à voir avec l’offre d’hébergement que l’on trouve en France ou en Suisse.

La famille Trutmann-Peter, qui tient l’hôtel du cheval blanc (Im Weissen Rössl und Spa im See)

Je n’ai pas été la seule à être soufflée par ce séjour ; Hélène, Isabelle, Cécile et Virginie ont été aussi séduites que moi et il a presque fallu nous forcer à rentrer chez nous.

Mais quoi qu’il en soit, il est certain que j’y retournerai, car à moins de 2 heures de Paris, c’est une destination qui sait rester vraie tout en offrant activité, repas et art de vivre dans un cadre naturel qui fait lui même souffler. Et puis j’ai aussi envie de découvrir Vienne, découvrir d’autres régions de ce pays et profiter des rétrospectives Klimt qui auront lieu en 2012. Les vacances en Autriche ne sont pas une idée en l’air. Peut-être même… déciderai-je d’y passer une partie de mon voyage de noces ? Il parait qu’il est très populaire de se re-marier dans une salle du château de Salzbourg.

Toutes les photos de ce séjour en Autriche

Comments Pas de commentaire »

Les voyages, c’est sûrement l’une de mes passions. J’adore découvrir d’autres endroits, d’autres cultures et d’autres mondes. J’ai la chance de pouvoir m’en offrir, même si ce n’est pas toujours très loin. Mais j’ai aussi la chance d’être parfois envoyée en voyage presse, tout frais payés, juste pour le plaisir de donner mon avis ou d’en parler.

Et les voyages presse, ça commence à me connaitre. Voire, ça commence à me donner de mauvaises habitudes. Parce qu’à se faire offrir l’hébergement dans des hôtels de luxe, on finit par oublier ce qu’est la vie des gens normaux. Et je suis sûrement trop tatillonne sur la qualité de certains hébergements que l’on a reçu.

Pourtant, des fois, la merveilleuse réalité du voyage presse me rattrape. Comme aujourd’hui par exemple : les fesses calées dans un jacuzzi extérieur à 38°, savourant le contraste avec la température extérieure à 4°, admirant un panorama de montagne et de lac à couper le souffle…

Non, je crois qu’il n’y a pas à dire : des fois, même les plus blasés d’entre nous se rendent compte de la chance qu’ils ont.

Même que j’ai envie de partager avec vous quelques aperçus de ce magnifique début de séjour en Autriche. Parce que j’ai envie de vous montrer à quel point c’est chouette !

Hôtel du cheval blanc (Im Weissen Rössl und Spa im See) – Mark 74 – 5360 St. Wolfang am See

Comments 6 commentaires »

A peine revenue de Londres, me voilà qui repart en Autriche. Enfin une destination « exotique » si je puis dire, puisque c’est l’un des rares pays européen dont je ne connais quasiment rien, en dehors de Mozart et de la princesse Sissi. Sauf, que je n’y vais pas pour découvrir l’histoire mais l’art de vivre à l’autrichienne. Et au XXIème, l’art de vivre dans la région de Salzbourg c’est  regarder les montagnes et profitez des spas et de la gastronomie locale.

Cette région de l’Autriche semble s’être fait une spécialité de la remise en forme. Évidemment, en tant que française habituée aux thalassos  et aux spas exotiques, j’avoue ma curiosité face au Welness autrichien. Mais qu’à cela ne tienne, l’office du tourisme d’Autriche m’invite avec 4 autres blogueuses à nous faire un avis sur la question.

Et encore un fois, j’ai besoin de vous pour préparer le voyage car je ne sais absolument pas quelles sont les spécialités gastronomiques que je dois gouter ou ramener.

Alors, qu’est-ce que je dois ramener d’Autriche ?

PS : Cette fois ci je prend un forfait smart-phone européen pour facebooker et twitter mes aventures en Autriche. Donc si ce n’est pas encore le cas, vous pouvez suivre  mon facebook perso et mon twitter

Comments 8 commentaires »