Posts Tagged “anécdote”

Contexte: un samedi après midi le couple est posé sur le canapé après avoir briqué l’appartement lors de la matinée et pris un repas léger. Monsieur geeke sur le portable et madame regarde monsieur geeker.

Elle – Ça fait du bien d’être dans une maison toute propre !

Lui – Oui enfin ça fait surtout plaisir d’avoir fini et de pouvoir ne rien faire.

Elle – Tu sais ce qui me ferait plaisir là ?

Lui – Non ma chérie.

Elle – J’aimerais feuilleter le catalogue ikéa en restant appuyée sur ton épaule pendant que tu continue à geeker

Lui – *silence* Alors là c’est une superbe déclaration d’amour, où je ne m’y connais pas !

Comments Pas de commentaire »

Une fille, c’est bien connu, c’est très dépensier. Et lorsque ça ne dépense pas pour des fringues, c’est pour de la déco.
Oh, rien d’exceptionnel rassurez-vous, mais juste ce qu’il faut pour agrémenter sa tanière en un petit nid douillet.
Et lorsque madame emménage chez monsieur, les agréments de déco deviennent vite envahissants…

Lorsque je suis arrivée chez mon chéri en mars dernier voici ce que j’ai trouvé :

Ne vous fatiguez pas à cherchez des meubles… il n’y en a pas, sauf le canapé sur le coté qui depuis a été délocalisé…

A force de descentes chez Ikéa, de rapatriement de mes meubles et d’achats par ci, par là, on peut désormais inviter des gens chez nous sans avoir honte.

appart camille desmoulins 7

appart camille desmoulins 14

appart camille desmoulins 12

appart camille desmoulins

appart camille desmoulins 2

J’ai officiellement annoncé la fin de l’aménagement de l’appartement en novembre dernier. Or, depuis, avec l’instauration d’un nouveau déménagement en avril, laissez moi vous dire que ça turbine sévère dans ma petite tête d’hôtesse de maison et de décoratrice d’intérieur.

Surtout qu’il faut attendre trois long mois avant d’acheter le moindre meuble et qu’on me proposait sans cesse de m’offrir des trucs pour noël et mon anniversaire en rapport direct avec le futur appartement…
Depuis bonne nouvelle, je vais sans doute déménager non pas en avril mais en Mars. Donc je peux cogiter plus concrètement sur l’aménagement.

Je liste donc patiemment ce que je repère, ce dont j’ai envie, ce qui est nécessaire, en essayant de trouver la force de ne rien acheter d’avance.

Et vous savez quoi ? Pour l’instant je tiens bon. Enfin presque bon, parce que j’ai quand même trouvé moyen d’acheter ça à Noël pour mon chéri d’amour, histoire de renouveler l’engin qu’on avait jusqu’alors et de le coordonner avec le matériel qui s’installera dans le nouvel appart.

J’ai aussi repéré un tapis, des armoires de rangement, des rideaux, un meuble de salle de bain et….. BREF ! JE DOIT ÊTRE FORTE ET NE RIEN ACHETER.

Mon Dieu, qu’est ce que se sera quand je serais enceinte et que je devrais attendre de passer les trois premiers mois avant d’acheter quoique ce soit…

Comments Pas de commentaire »

Un samedi matin, après la douche :

Elle : Ouaiiis ! C’est le week end, je peux m’habiller comme un sac !

Lui : C’est cool ma chérie.

Elle : Tiens au fait, comment ça s’habille un sac ?

Lui : *consterné*

 

Comments Un commentaire »

Actuellement je suis en train de changer de banque (oui j’ai déjà mis en application mes bonnes résolutions). Par contre ça me joue quelques tours. Ainsi, j’ai demandé à ma banquière made in « Société Générale (une spéciale celle là : elle a plein d’objets en forme de vache dans son bureau ) d’annuler la reconduction tacite de la carte visa (périmée en janvier).

Or depuis une semaine ma CB ne fonctionne plus. J’ai pensé avoir depassé mon plafond ou mis mon compte à découvert… Mais rien de tout ça. C’est juste que la dame de la Société Générale a carrément annulé ma carte bleue dès maintenant sans m’avertir ni même faire de manières !

Inutile de préciser que j’étais tout sauf contente de ça. Faut dire qu’elle cumule la petite dame.

Mais j’ai décidé de ne pas hurler contre elle. Après tout je ne vais pas salir mon karma pour ça et ça me donne une autre bonne raison de quitter cette banque.

Depuis une semaine je suis donc confrontée quotidienement au problème de ne pas avoir de carte bleue. Et c’est pas tous les jours facile… Déjà pour les espèces c’est la galère, encore heureux que j’ai des tickets restaurant sinon ce serait la croix et la bannière. Pour l’utilisation des chèques c’est devenu quasiment injurieux de demander aux commerçant de les prendre. Et pour les commandes sur internet… autant vous dire que j’ai eu recours plusieurs fois à la CB de mon chéri.

Je ne récupere une CB que début janvier normalement (avec l’ouverture de mon compte dans ma nouvelle banque). Pourtant je n’ai pas plus que ça l’envie de récupérer une carte. Déjà il faut dire que mon ancienne carte avait un certain charme.

Mais depuis que je ne l’utilise plus, je lui trouve un charme encore plus grand. C’est comme si je me sentais libérée de quelque chose.

Je n’ai plus le réflexe du « c’est pas grave je vais utiliser ma CB ». Exemples : j’ai plus de monnaie, « c’est pas grave je vais utiliser ma CB » – Tiens, je trouve chouette ce cahier, mais bon comme j’ai pas de sous, « c’est pas grave je vais utiliser ma CB » , il faut compléter de combien pour payer en carte ? – T’as pas assez pour payer ta part « c’est pas grave je vais utiliser ma CB », etc…

Du coup je continue l’aventure sans CB et on verra bien comment ça se passe pour les 3 semaines restantes. A mon avis ça va me valoir quelques anecdotes !

Comments 7 commentaires »

La pléiade de publicités pour les jouets en fin d’année me replonge dans mes souvenirs d’enfance. Quand je vois la multitude de trucs électroniques, je me dis que « de mon temps on savait s’amuser » puisqu’on passait facilement 4 heures sur des playmobil tout seul dans notre chambre, sans avoir une DS reliée par wifi à des milliers de camarades de jeux.
Ça m’a posé la question de mes jouets préférés quand j’étais petite, mais je n’arrive pas à savoir s’il y en avait un en particulier ou plusieurs.

Je me rappelle avec émotion de ma nursery Mon Petit Poney. C’était la première fois que j’avais un gros jouet « moderne ». Il s’agissait d’une énorme maison de poupée pour les petits poneys, tout en plastique rose et blanc avec plusieurs petits poneys à l’intérieur, des décorations adorables et des détails très « guimauve ». On aurait pu y voir une meringue géante…

Mais à la même époque j’avais déjà une maison de poupée entièrement faite à la main par mon grand père et où les détails étaient géniaux. Il avait utilisé des chutes de papiers peint pour décorer les murs et avait même mis une petite pièce servant de cabinets. Il y avait des escalier (c’était une maison à deux étages), des volets, de la moquette dans certaines pièce et un toit rouge verni.
A l’époque elle me paraissait gigantesque (j’avais six ans et elle était plus grand que ma taille). Mes parents me l’avait installée dans mon armoire et je l’avais ainsi à la bonne hauteur pour en tirer tout le potentiel.
J’y faisait évoluer mes « petits malins » et l’on en retrouvait toujours un aux cabinets !
Lors de mes sept ans j’ai eu le droit d’inviter des copines à jouer chez moi pour mon anniversaire et je me rappelle encore des soupirs d’admiration devant cette maison de poupée.
Aujourd’hui celle ci sommeille dans le grenier de mes grands parents en attendant d’avoir l’occasion de resservir.

C’est marrant mais à lire ça je découvre que j’ai d’excellents souvenirs avec cette maison de poupée ! Le garçon de notre famille avait aussi le droit à un jouet « made in Papi » qui construisait pour les mâles des fermes d’animaux avec fenêtres, porte, gazon dépliable et grenier de rangement. Celle de mon frère dort aussi dans le grenier de mes grands parents en attendant une relève.

Je me demande si les mômes d’aujourd’hui sauraient en faire quelque chose passé 6 ans…

Et vous, vous vous rappelez de vos jouets préférés ? Vous les avez encore ?

Comments 5 commentaires »

Suite à mon « licenciement qui n’en est pas un » j’avais dit que je quittais mon boulot fin décembre quoi qu’il arrive.

Or:

en début de semaine il m’a été proposé de prolongé et j’ai refusé,

ils ont re-proposé, j’ai dit que j’avais besoin d’y réfléchir,

ils m’ont relancé, j’ai dit ok jusqu’à fin février,

ils ont proposé juin, j’ai dit mi-mars maximum,

ils ont argumenté pour fin avril, j’ai dit pas avril,

ils ont proposé une prime, j’ai dit ok pour mi avril.

Y a pas à dire… je suis faible …

Comments 10 commentaires »

J’aime pas le lundiiiiiii! C’est à chaque fois pareil. On a passé toute la fin de semaine dernière à se dire vivement vendredi soir. On s’est bien reposé le week-end et c’est là qu’il faut se lever pour retourner travailler.

On se lève un peu tôt ce matin là parce que si on commence à se lever un peu plus tard dès le lundi ça va pas le faire… Et puis direction le métro avec la même apathie que les voisins de quais. On est re-parti pour une demi-semaine fataliste puis une demi semaine en attente du vendredi soir. Et ainsi de suite à l’infini.

Allez, courage, dans 35 ans c’est la retraite!

Comments 6 commentaires »