Posts Tagged “Fabrice Aboulker”

« Elle a les yeux revolver » ça vous dit quelque chose ? Moi oui. Et pourtant son interprète chantait ça il y a plus de 20 ans ! Depuis Marc Lavoine a continué à évoluer dans la musique française avec plus ou moins de bonheur selon les disques qu’il lançait.

Personnellement, je suis restée ancrée sur ses anciens tubes, ceux qu’écoutaient mes parents à la radio lorsque le CD n’était qu’un projet futuriste débarquant tout juste dans les foyers les plus innovants. Pourtant il a travaillé entretemps, sans que j’y fasse attention.

Si je vous parle de lui aujourd’hui, c’est que son nouvel album est prêt à sortir le 24 août. Or, pour précéder cette sortie et « saluer son public », son label a décidé d’offrir l’exclusivité du premier clip aux blogs musiques et féminins !
Parfaitement mesdames, pendant deux jours il n’y a que sur nos blogs que vous pouvez voir le film ci dessous 😉

Effectivement on retrouve cette capacité à faire simple et jouer sur l’émotion. C’est sobre et ça fonctionne bien. Personnellement ça ne remplacera pas mes bons vieux artistes (60’s et 70’s toujours) mais je comprend parfaitement que ça plaise. Mais le fond de la question est : « et vous, est-ce que ça vous plait ? ».
Car si j’ai décidé de participer à la campagne avec les autres blogueuses féminines, c’est que les copines consultées à son sujet ont roucoulé à l’entente de son nom. « Belle Gueule, belle voix » étant le qualificatif le plus synthétique que j’ai entendu 😉

Donc maintenant il va falloir me donner votre avis, car il est fort probable qu’en août je vous propose de gagner des places pour un concert privé avec rencontre de l’artiste et tutti quanti. Mais est ce que ça vous intéresse ?

A propos de l’album :

Le 10ème album de la carrière de Marc Lavoine, très certainement le plus abouti … emprunt d’influences des années 70’s.  Un album enregistré en janvier à Los Angeles et finalisé en mars à Paris. Les textes de ce Vol 10. ont été intégralement écrits par Marc Lavoine, les musiques quant à elles sont signées : Bertrand Burgalat, Christophe Cazenave, Fabrice Aboulker, Julien Clerc, et pour sa première composition : Lulu Gainsbourg.

Comments 11 commentaires »