Posts Tagged “hiver”

Une chronique on ne peut plus de saison par les température glaciales actuelles :

Un jour, Dieu a inventé la fourrure. Parce c’est vachement pratique quand il fait froid et qu’en plus ça peut être joli. Et puis un autre jour, dieu a inventé le réchauffement climatique. Parce que la chaleur, c’est quand même plus sympa…

Et puis l’homme est venu, suivi de près par sa bonne femme. L’un et l’autre n’ont pas eu de fourrure, ils ont eu des poils. Et autant le dire, les poils c’est quand même vachement moins joli qu’une vraie fourrure. Alors on a gardé les cheveux mais on a rendu les autres poils. (En plus, avec le réchauffement climatique c’est plus pratique). Et puis l’homme a inventé la mode. Drôle d’idée vous me direz, mais il fallait bien s’occuper depuis les 42 000 ans que l’homme moderne est parmi nous.

La mode, c’est drôle, ça change tout le temps. Ça permet de s’occuper justement, et de magnifier nos corps et nos personnes. Parce que oui : la mode ce n’est pas fait pour vous habiller, c’est fait pour vous rendre beau. Le truc, c’est qu’on a compris depuis longtemps à quoi servaient les habits, mais pas ce qui définissait le beau. Donc des fois, la mode, ce n’est pas si simple…
Et puis un jour, on a essayé de nous faire croire que l’on avait réconcilié les deux.

Lire la suite

Comments Pas de commentaire »

Ouvrir les yeux au son du réveil et ne rien voir dans la pièce encore obscure. Retirer la couette et sentir sa peau saisie par l’air frais. Aller à la fenêtre et ouvrir les rideaux sur une pénombre égayée de quelques fenêtres qui s’allument les unes après les autres.

Tressaillir au contact du carrelage froid et allumer la cafetière. Préparer le petit déjeuner après avoir retrouvé des pantoufles et attendre que le café finisse de couler en observant les gens des autres immeubles faire les mêmes gestes.

Boire avec délice le liquide chaud et rassérénant en observant la pénombre extérieur se teinter d’un  bleu/gris annonciateur de l’aube. Faire une bise au chéri qui s’en va travailler avec force pulls, manteau et écharpes.

Allumer l’ordinateur et filer à la cuisine pour regarder le soleil apparaître dans le reflet des immeubles qui sont sur la colline.

J’aime les saisons froides, mais plus que tout :

J’aime voir l’automne et l’hiver s’installer et encotonner nos habitudes.

Comments 7 commentaires »