Posts Tagged “hotel”

J’ai profité de ce début du mois de juin pour partir à la découverte de Lisbonne, le temps d’un weekend.
Il était question d’aller chercher le soleil en utilisant (enfin) les billets pour le Portugal que j’avais gagné l’année dernière (ici).

Or, si nous nous sommes complètement fourvoyé sur la question de la météo et du soleil (4 jours froids et venteux)… on a tout de même passé un très chouette weekend à arpenter les rues de Lisbonne !

1dfcc920cf9311e2b5fe22000aaa0750_7

Le premier contact « dépaysant » que j’ai eu avec la ville (et non pas des moindres), c’est celui des trottoirs.
Car si ceux-ci sont suffisamment beaux pour marquer les esprits, ils sont surtout parfaitement impraticables en talons, et carrément dangereux dès qu’il se met à pleuvoir

trottoires de Lisbonne

Donc, ami touriste, oublie l’élégance ou le confort de tes chaussures estivales et PREND DES BASKETS !
Sinon tu vas souffrir, abimer tes chaussures et pratiquer la glissade sur trottoir pendant tout le temps de ta visite
#çasentlevecu

2f3add46cf9611e29dbc22000a1f9e59_7ebcb9a9cd03e11e2ba1322000ae91369_7Vivent les trottoirs de Lisbonne

Mais en dehors de ces petits soucis d’aménagement urbain, la ville est vraiment magnifique.

Lisbonne par Mlle Gima

On peut se balader allègrement d’un coin à un l’autre à pied, mais avec les différentes collines et l’éloignement du quartier de Belèm, il est conseillé de prendre les transports en commun et, en particulier, le tramway n°28.
C’est une ligne mythique avec des trams de bois toujours en activité qui relient le Bario Alto à l’Alfama.
Ambiance et expérience garanties, surtout lorsqu’ils frôlent les murs ^^

Lisbonne way of travel tram 28 a Lisbonne

Qu’est ce qui m’a plu à Lisbonne ?

Les quartier en eux-mêmes ! Car si la ville est relativement étendue, on distingue surtout quelques quartiers recommandés au touriste en goguette.

Il y a les quartiers du centre historique : Bairro Alto et Chiado.
Ensuite il y ceux de la colline à l’Ouest du centre : Estrela, Lapa et Alcantara.
Puis, ceux de la colline médiévale (à l’Est du centre) : l’Alfama et Graça.
Et enfin le quartier de Belém (excentré à l’ouest) ou encore le Parque das Naçoes qui est très excentré au nord.

20130609_180954La vue sur Lisbonne « historique » depuis le château qui coiffe l’Alfama

Personnellement j’ai surtout apprécié le Barro Alto et l’Alfama.
Notre hôtel était un poil plus au nord (Marqués de Pombal) mais nous finissions toujours par trainer entre ces deux quartiers aux identités bien marquées et agréables.

20130608_131023

20130608_124206

20130608_124046

20130608_122845

Lire la suite »

Comments 7 commentaires »

A l’occasion d’un weekend détente à Chantilly, nous avons profité de l’invitation de thalasseo.com pour tester un Hôtel Spa assez connu de la région : le château de Montvillargenne, 4 étoiles de son état.
Car avec la réservation thalasseo, il existe des forfaits weekend très abordables qui proposent, pour deux personnes, la nuit +  le petit déjeuner + un massage chacun pour moins de 150 €.
On ne s’est donc pas fait prier et nous sommes partis pour 48 heures en direction de Chantilly.

Ce fut un weekend neigeux et la route a beaucoup gagné en poésie, avec des forêts qui semblaient « glacées au sucre ».

A l’arrivée, la panorama sur le château a fait son petit effet et le « weekend au château » prenait tout son sens.
C’est à la fois classique, grandiloquent, un peu rustre mais terriblement attractif.

L’accueil à la réception fut impeccable (même si la réservation est clairement étiquetée site de promo). La montée en chambre accompagné d’un membre du personnel portant les bagages et la découverte de la chambre se fait sous forme de visite (si on le demande).
A tout point, une arrivée parfaite.

Et la chambre fut une excellente surprise. Confortable, lumineuse et très bien agencée, elle donnait l’impression d’être une suite alors qu’il s’agit pourtant d’une chambre de base (mais avec entrée, chambre, placards, salle de bain et WC séparés).

L’ambiance de la pièce était proprement douillette et on ne s’est pas fait prier pour profiter de la corbeille de fruit, de la salle de bain et des peignoirs très moelleux.

D’ailleurs, on en a profité pour changer de programme. Oubliée la ballade à Chantilly et direction le spa pour les deux massages proposés dans le cadre de notre forfait.

Et là… déception.

On sent que l’hôtel est déjà ancien et que l’espace « SPA » a du se construire dans ses murs.
Mais j’attendais tout de même un cadre et une décoration beaucoup plus soignés au regard des autres parties de l’hôtel.

La piscine est une piscine sabot hébergée dans un « cube » où s’ébattent des enfants logeant à l’hôtel.
Le sauna n’a que deux petites places, souvent occupées.
Et le hammam est en fait une pièce coffrée de plastique où les 6 sièges sont moulés à même le mur et où la vapeurs sort directement au niveau de vos mollets.

En bref, l’espace spa propose bel et bien les activités promises, mais le cadre et l’équipement sont très loin de valoir les 4 étoiles de l’hôtel…

Et c’est bel et bien le point faible de cet établissement :
Tout est splendide et confortable… sauf le SPA !

Les équipements sont pourtant incomparables dans la salle de fitness (sûrement l’une des plus grandes et des mieux équipées que j’ai jamais vues avec plus de 17 agrès ou machines + des coachs sur rendez-vous) et les masseurs sont très compétents. Mais tout le reste manque de charme ou de modernité (je vous épargne les photos de l’espace esthétique ou de la bouilloire et des gobelets en plastique de l’espace tisane :-/).

De fait, j’espère que la direction du lieu envisage de mettre à niveau l’apparence des lieux car cela plombe l’impression générale du week-end
(on  opte rarement pour un hôtel-spa si ce n’est pour profiter du spa).

Car, à coté de ça, le séjour fut une merveille !

La cuisine est généreuse et travaillée, le bar est un exemple de calme et de décontraction (les cocktails sont délicieux), le buffet du petit déjeuner est riche et accessible sans attendre, et les équipes d’accueil sont disponibles et très au fait des attraits de la région.

Je retire ainsi une bonne impression de mon séjour au château de Montvillargenne mais il clair que si l’adresse est une très belle référence, il ne faut pas la retenir pour un weekend spa, mais plutôt pour un weekend hédoniste dans la région de Chantilly.

Château de Chantilly (il fallait bien que je vous en colle une photo quelque part 😉 )

Et à l’occasion, je vous recommande FORTEMENT, d’aller dîner à la Grange aux Loups (15 minutes en voiture) pour découvrir une cuisine tout aussi savoureuse et gastronomique !

Comments Pas de commentaire »

Les voyages, c’est sûrement l’une de mes passions. J’adore découvrir d’autres endroits, d’autres cultures et d’autres mondes. J’ai la chance de pouvoir m’en offrir, même si ce n’est pas toujours très loin. Mais j’ai aussi la chance d’être parfois envoyée en voyage presse, tout frais payés, juste pour le plaisir de donner mon avis ou d’en parler.

Et les voyages presse, ça commence à me connaitre. Voire, ça commence à me donner de mauvaises habitudes. Parce qu’à se faire offrir l’hébergement dans des hôtels de luxe, on finit par oublier ce qu’est la vie des gens normaux. Et je suis sûrement trop tatillonne sur la qualité de certains hébergements que l’on a reçu.

Pourtant, des fois, la merveilleuse réalité du voyage presse me rattrape. Comme aujourd’hui par exemple : les fesses calées dans un jacuzzi extérieur à 38°, savourant le contraste avec la température extérieure à 4°, admirant un panorama de montagne et de lac à couper le souffle…

Non, je crois qu’il n’y a pas à dire : des fois, même les plus blasés d’entre nous se rendent compte de la chance qu’ils ont.

Même que j’ai envie de partager avec vous quelques aperçus de ce magnifique début de séjour en Autriche. Parce que j’ai envie de vous montrer à quel point c’est chouette !

Hôtel du cheval blanc (Im Weissen Rössl und Spa im See) – Mark 74 – 5360 St. Wolfang am See

Comments 6 commentaires »

J’ignore ce qu’il en est pour vous, mais je n’ai pas prévu de vacances cette année. Plusieurs facteurs (le temps, le budget, etc) nous on amené à ne rien prévoir. C’est un peu frustrant, mais pas tant que ça. Car depuis le début de l’année nous pratiquons les vacances en CDD.

Le principe consiste à prendre du temps de vacances sur les week-ends. Parfois c’est assez simple,  on part en week-end, quelque part, n’importe où, le but étant de se dépayser et de découvrir les provinces de France.

Mais d’autre fois, c’est plus original. On se réserve une chambre à l’hôtel et on y passe le week-end comme des pachas, à ne presque pas sortir de la chambre. L’objectif étant de ne rien faire d’autre que se détendre. Et l’hôtel n’a pas besoin d’être très loin de chez nous.

Assez étrange comme idée? On paye une chambre d’hôtel pour ne rien faire ; activité de flemmard que l’on pourrait très bien faire chez soit. Pourtant, c’est une méthode très efficace pour me forcer à me détendre. Car à la maison,  sachant que je travail de chez moi,  je ne peut jamais me détacher complètement du boulot car les outils de travail sont continuellement sous mes yeux.

Or, avec un séjour à l’hôtel, il n’y a plus n’y a plus ni pc, ni dossier qu’on croiserais accidentellement en passant à table. Ici on se contente de mettre les pieds sous la table, de se délecter d’une salle de bain avec baignoire et d’admirer la décoration de la chambre que l’on n’aura pas à ranger.

Évidement, ça peut paraître dispendieux. Surtout parce qu’on ne choisi que rarement des hôtels à deux étoiles. Mais, sachant qu’on ne part pas en vacances à coté, cela permets de faire des parenthèses de calme où l’on se paye le luxe d’un cadre incitant à ne rien faire, juste à profiter. On déconnecte, et on y met les formes.

D’ailleurs, ce week-end nous étions à Saint Germain en Laye, au Pavillon Henri 4. Nous profitions d’un séjour Smart Box et je vous assure que 24 heures de glandouille dans un hôtel historique avec un très bon restaurant, ça vous revigore bien plus qu’on ne le pense.

Bien manger, ne rien faire, les clefs du bonheur !

Dommage qu’il y ait eut une bande de jeunes faisant la fête dans la rue et que le petit déjeuner ne soit pas plus généreux …

Comments 2 commentaires »