Posts Tagged “patisserie”

Chaque année, j’aime clore le repas de noël par un dessert pas trop original : la bûche de Noël.
Mais attention, pas n’importe quelle buche de Noël !

Si le menu de Noël reste souvent le même, ou presque (dogme familial oblige), on se permet donner un peu de twist au repas avec un dessert de grand pâtissier.
Certains sont parfois hors de prix, mais on trouve aussi de belles buches « couture » pour moins de 10€ par personne.
Encore faut il faire l’effort de chercher.

Et cette année les desserts originaux sont légions.
Au point qu’il m’est difficile de choisir.

Voici donc une sélection des plus belles buches de Noël 2013, classée par prix décroissant 😉 : buche pierre
Bûche Le Prince Jardinier de Lenôtre
Biscuit « succès » aux amandes, pailleté feuilletine croquant, crémeux onctueux chocolat, compotée de tomates et épices.
8/10 personne 120 €
Cette bûche Lenôtre en hommage au jardinier André Le Nôtre.

buche maison du chocolat

Bûche contes de Noel de La Maison du chocolat
Biscuit aux amandes, sabayon et fine gelée au champagne, dés de poire Williams rouge des Alpes poêlés et flambés à l’alcool de poire, mousse au chocolat pure Origine Madagascar. Socle de plaque croquante de chocolat. Embouts de chocolat recouverts de feuille d’or. Décor de rennes en chocolat ivoire, pulvérisés de chocolat noir.
6/8 personnes, 120 euros.

buche cafe puchkine

Buche « coffre à jouet » du Café Puchkine
Biscuit tendre au chocolat avec compotée de framboises et d’une mousse aérienne au chocolat au lait surmonté de sujets sucrés et chocolatés
6 personnes,  115€ TTC

buche Ladurée

Comments Pas de commentaire »

Ces derniers temps, avec le PACS qui approche et les vacances de l’autre coté du monde qui vont le suivre, je suis consumée par l’envie de laisser couler le temps en m’appliquant à le le regarder faire.

Il faut dire que le mois de septembre a défilé sur les chapeau de roues. Beaucoup de rencontres, des rendez vous « d’affaire », des conférence de presse, des évènements blogueurs, des voyages en province, et pas mal de boulot pour le blog aussi (même si c’est pas toujours visible). Pour la peine je n’ai pas vu passé ces quatre dernières semaines et j’ai enchainé plusieurs phases d’apnée et des phases euphorique.

Mais maintenant, alors que j’ai un montagne de choses à plier avant le départ  je n’ai qu’une envie: m’arrêter et prendre le temps de ne rien faire.

Et je ravive du même coup l’envie de prendre un after-tea calme et gourmand comme celui où l’on nous a invité mi-septembre. Un rendez vous charmant au Meurice, pour nous prouver qu’un Palace ce n’est pas réservé aux peoples et aux personnes bien-nées.

the du meurice 5

Une parenthèse de gourmandise au milieu du journée folle, avec l’écrin du restaurant le Dali pour savourer cette pause « palace ». Car l’invitation s’est faite autour de la nouvelle collection de pâtisseries du chef  Camille Lesecq. Une attention charmante pour démontrer que les salons qui nous paraissent si select et élitiste offre une autre idée du palace avec des formule d’after-tea à 30 euros

the du meurice 3

Formule afternoon tea de l’hôtel Meurice

  • Une boisson chaude à volonté, une assiette de finger sandwiches, 3 pâtisseries, 1 scone avec de la véritable « clotted cream »
  • 30 euros
  • Réservation conseillée le week-end au 01 44 58 10 44
  • www.meuricehotel.fr

the du meurice

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Comments Pas de commentaire »

Bon, maintenant que la fièvre du macaron a fini de décimer les blogueuses, je peux enfin vous parler de ma passion pour cette pâtisserie. Il faut dire que j’accorde beaucoup d’importance au macaron. Mon chéri serait le premier à témoigner que le macaron chez moi équivaut à un anxiolytique chez d’autres. Rien ne fonctionne mieux qu’une boite de ces douceurs pour me calmer et éloigner ma mauvaise humeur.

Seulement, il y a un an et demi, on a vu toute la blogosphère succomber à cette passion et je ne souhaitais pas assimiler ma gourmandise à leur encontre au phénomène de mode qui a régné sur le net. Surtout que moi et la blogosphère nous n’avons pas les mêmes valeurs gastronomiques à ce sujet.

Et puis j’ai tendance à être très loquace quand on parle nourriture mais carrément intarissable lorsqu’on cause macaron !

Lire la suite »

Comments 20 commentaires »