Posts Tagged “photo”

Le dernier jour de mon défi #1day1travel a été consacré à l’Autriche.

Mais pour la peine, j’avais déjà relaté mes aventures autrichiennes ici et sur moncotefille, je n’avais donc pas très envie de remettre en avant les photos déjà exposées sur  ma galerie picasa !
Du coup, je n’ai mis que 2 photos en ligne. Deux photos qui me rappellent de superbes souvenirs… et rafraîchissent un peu ces lourdes journées d’été 😉

 

Dernier jour du défi #1day1travel… En Autriche ! Voyage au pays de Wolfgang Amadeus Mozart et halte au bord d’un magnifique lac de montagne

Allez, puisque vous aimez l’Autriche je vous offre une autre vue du même village, côté montagne cette fois ci 😉 

 

Autriche 001

Comments Pas de commentaire »

Il était une fois… un temps où tout le monde n’avait pas de smartphone, où les appareils photos n’étaient pas numériques et où la géolocalisation s’entendait sans triangulation GPS. Ce temps était celui des voyages sans Facebook, sans applications mobiles et sans… Instagram !

Un truc un peu fou en somme, non ? 😀

1day1travel le tag instagram Parce que j’aime me rappeler des belles choses, je scrolle souvent l’historique des mes réseaux sociaux pour redécouvrir, à la façon d’un livre photo, ce que j’ai vu ou fait par le passé. C’est une façon un peu étrange de perdre son temps, mais une perte de temps qui ne manque pas de poésie puisqu’on se (re)découvre  à la façon d’un étranger. ( Car même sur une année, on redécouvre souvent des faits que l’on a oublié depuis, ou dont on a reconstruit le souvenir autrement ! ) Et parmi tous les outils que l’on a sur nos réseaux sociaux, il y en a un que j’aime particulièrement : la mappemonde d’Instagram ! A chaque fois que je suis coincée dans un aéroport ou une gare, j’ai le réflexe d’aller me promener dans cette carte interactive pour me rappeler des voyages que j’ai pu faire de par le monde. Or… cette carte est rudement incomplète !

carte instagram mllegimaMappemonde Instagram de MlleGima

  J’ai beau m’être inscrite sur Instagram en 2012, l’application est trop récente pour que j’y aie partagé mes plus beaux voyages. Or, quand je navigue dans les photos géolocalisées à New York ou au Japon,  je renoue avec les émotions et les souvenirs attachés à chaque lieu épinglé sur Instagram lors de mes voyages. Du coup, c’est particulièrement frustrant de ne pas voir ma carte du monde plus couverte de photos et de souvenirs ! J’ai donc tourné l’idée dans ma tête quelques temps et j’ai fini par accoucher de cette idée : #1day1travel 

Le concept est assez simple : Publier, le temps d’une semaine, des photos de ses anciens voyages sur la base d’une destination par jour.

    Je vous accorde que le titre est grammaticalement un peu limite (on aurait sans doute dû dire plutôt #1day1trip ). Mais l’idée de #1day1travel est de partager les voyages que l’on a fait, en s’axant sur la magie du déplacement et des découvertes faites « là-bas »… dans cet « ailleurs » qui n’est pas exactement chez nous. Ensuite, à chacun de faire ça comme il veut (plusieurs ou une seule photo par jour, des destinations par pays ou par ville, des photos de paysages ou de moments sur le vif, …) Chacun vit ses voyages à sa façon, le principe du tag doit donc en être de même… La seule règle à respecter c’est ce format de 7 jours et l’utilisation du hashtag #1day1travel pour permettre à chacun de découvrir d’autres horizons ! Et comme un hashtag ne se lance pas tout seul, j’invite 5 copines baroudeuses à faire de même (si le coeur leur en dit) : Kaki, demaquillages, marionrocks , UpupuTravel et leblogdelili

Edit 1 : Comment changer la localisation/géolocalisation de vos photos instagram pour IPHONE

Certains d’entre vous m’ont fait remarquer qu’Instagram ne permet pas de corriger manuellement la localisation d’une photo (lorsqu’on est plus sur place) #bonneremarque Pour cela il faut donc utiliser une application complémentaire qui permet de changer la localisation de vos photos. Personnellement j’utilise Mappr exif location viewer  pour ça. C’est ultra simple : vous ouvrez l’apps, vous choisissez votre photo et vous la localiser sur une mappemonde. Une fois que c’est fait l’apps vous propose d’ouvrir Instagram et vous n’avez plus qu’a faire votre publication en localisant sur le lieu précis qui vous intéresse 😉

mappr2 Mappr

Edit 2 : Comment changer la localisation/géolocalisation de vos photos instagram pour ANDROID

Si vous êtes sur Android, je vous conseille plutôt d’utiliser Location spoofer  en utilisant le tuto dispo ici 

Location spoofer sur android

Comments 6 commentaires »

Paris à cet avantage de laisser croire que l’on a déjà tout vu
… et vous surprendre à vous en mettre, de nouveau, plein la vue !

C’est une mine de petites et grandes surprises qui se renouvellent régulièrement.
Parfois  « Ooooh » sonores ; parfois des « aaaaah » brefs et intimistes

 

Mais ce sont, à coup sûr, des moments magiques qu’on cherche à saisir avant qu’ils s’évanouissent.

Exactement ce qui s’est déroulé sur le toit de l’hôtel de Sers il y a peu …
Lorsque la pluie et soleil ont transposés Paris dans un livre de contes de fée,  en plaçant (peut être) un chaudron d’or au pied du Panthéon :

Paris vu de l'hotel de Sers

Comments 2 commentaires »

A la fin de l’année, la télé nous abreuve de « best-of » et de bêtisiers de toute sorte. Et si cela fonctionne si bien, c’est parce que la fin de « quelque chose » a toujours tendance à nous faire regarder par dessus notre épaule.
On n’y peut rien, c’est humain (et quelque part c’est « tant mieux » car on n’a pas si souvent que ça l’envie de regarder ce qu’on a fait).
Personnellement je n’aime pas la St Sylvestre, non pas parce que c’est la fin de l’année, mais parce que c’est la fin de la « période de fête ».
Plus particulièrement, c’est la fin de la « parenthèse dorée » ; celle où Noël appuie en quelque sorte sur « pause » et offre une jolie parenthèse pleine de beaux sentiments, de couleurs, de congés, de papier cadeau et de bonne chère au milieu de la routine quotidienne.
Et plus la routine est morne, plus belle peut être la parenthèse. Non ?

 

Quoi qu’il en soit, la fin de l’année me répugne toujours un peu et j’aime bien en profiter pour ranger et trier (ne comptez pas sur moi pour organiser une St Sylvestre :p).
Et cette année, j’en ai profité pour ranger aussi les photos réalisées dans l’année.
Voyage au Japon, en Allemagne, au Portugal, en Espagne… L’année 2013 fut une bien belle année pour moi.
Mais avec l’arrivée d’Instagram force est d’admettre qu’on se découvre aussi plein de jolis moments insoupçonnés.
Ceux qu’on ne voyait pas vraiment avant, et qu’Instagram a permis de magnifier.

Alors évidemment, chacun y va de sa petite mise en scène et de sa photo pas si honnête.
Mais il n’empêche, Instagram, c’est quand même savoir se souvenir des belles choses.

 

L’application qui permet de faire le TOP 5 des photos de l’année est d’ailleurs une excellente idée…

… si tant est qu’elle ne tient pas compte de la pondération nombre de like/nombre d’abonnés.

 

Alors pour le coup, j’ai décidé de faire ma propre sélection pour une review de l’année 2013 à travers mes photos Instagram.
Et voici ce que cela donne :

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

A potron-minet, Belleville prend parfois des aires de San Francisco…

Belleville vu par Mlle Gima

 

Comments Pas de commentaire »

Il faut maintenant que je vous parle de mon séjour en Autriche. Je vous avais annoncé mon départ il y a quelque temps, et je n’ai plus rien écrit depuis (une semaine déjà). Il faut dire que le retour à la réalité fut un peu dur. Revenir en France après 4 jours en Autriche, c’est comme sortir d’un conte de fée, en laissant derrière soi des paysages de carte postale et un rythme de vie épanouissant.

Certes, on y était un peu en vacances, mais l’ambiance de ce séjour a eu quelque chose de magique que je regrette encore.

Cliquez sur la carte pour y naviguer ou profiter de la vue satellite

Nous avons commencé notre séjour dans la région de St Wolgang, avant de gagner la région de Zell am See.

Et à chaque fois, de merveilleux paysages qui n’ont rien à envier aux gravures romantiques des contes et légende. Village niché au creux d’un lac de montagne, sommets enneigés qui encadrent des levers de soleil… Tout prête à se croire dans une carte postale. Même l’architecture des maisons, robustes et colorées, aide au dépaysement.

Je sais que ça a l’air très gonflé quand je parle de cela, mais il n’y a vraiment quelque chose de superlatif dans ces paysages ; j’espère que cette galerie photo vous aidera à comprendre pourquoi on est souvent restées la bouche grande ouverte en disant « whaouuuh » et rien d’autre 😉

Je suis partie à la découverte de l’Autriche sans vraiment savoir à quoi m’attendre. Par contre, j’en suis repartie en étant sûre d’y revenir une autre fois. D’abord pour ces paysages, mais aussi pour l’accueil, la gastronomie et les multiples activités que l’on peut pratiquer sur place.

Car s’il y a beaucoup de domaines skiables et de sentiers de randonnée, le milieu naturel n’a rien a envier à nos montagnes, si ce n’est que tout est beaucoup plus propre et respecté.

Au niveau des plaisirs de la table, je pense avoir tordu le coup sur les idées grossières de la gastronomie autrichienne dans l’article ‘ »que mange-t-on en Autriche ? »(lien). Effectivement c’est gras, mais c’est surtout goûtu et c’est à chacun d’équilibrer repas légers et repas gastronomiques.

Enfin, je me dois de parler un peu de l’hôtellerie sur place. Certes, nous avons privilégié les hôtels de luxe et l’offre de spa (wellness) était à tomber par terre. Les traditions du sauna, hammam et de baignade n’ont rien à envier, là bas, aux pays scandinaves.

Mais ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que l’hôtellerie est encore une affaire familiale en Autriche. Même dans les plus grands complexes, on a toujours eu affaire à des lieux qui conservent un charme et une authenticité qui tiennent surtout à leur appartenance à des familles très soucieuses de leur identité. Et ce, que ce soit à l‘auberge du cheval blanc (St Wolfgang) ou au Salzbourgerhof (Zell am see), on se sent toujours dans quelque chose de vrai, qui n’a rien à voir avec l’offre d’hébergement que l’on trouve en France ou en Suisse.

La famille Trutmann-Peter, qui tient l’hôtel du cheval blanc (Im Weissen Rössl und Spa im See)

Je n’ai pas été la seule à être soufflée par ce séjour ; Hélène, Isabelle, Cécile et Virginie ont été aussi séduites que moi et il a presque fallu nous forcer à rentrer chez nous.

Mais quoi qu’il en soit, il est certain que j’y retournerai, car à moins de 2 heures de Paris, c’est une destination qui sait rester vraie tout en offrant activité, repas et art de vivre dans un cadre naturel qui fait lui même souffler. Et puis j’ai aussi envie de découvrir Vienne, découvrir d’autres régions de ce pays et profiter des rétrospectives Klimt qui auront lieu en 2012. Les vacances en Autriche ne sont pas une idée en l’air. Peut-être même… déciderai-je d’y passer une partie de mon voyage de noces ? Il parait qu’il est très populaire de se re-marier dans une salle du château de Salzbourg.

Toutes les photos de ce séjour en Autriche

Comments Pas de commentaire »

Puisqu’on en est à parler des photos et de leur usage en livres souvenirs, il me semble intéressant de vous parler aussi des tirages grand format et surtout du tirage sur toile.

J’ai longtemps tergiversé avant de sauter le pas. Nous avions le désir de mettre en valeur une photo qui nous tient tous les deux à cœur, mais j’ai toujours trouvé les posters d’un gout douteux. Du coup, on a fini par essayer le tirage sur toile, en se disant que le rendu serait moins amateur et plus esthétique.

Et à voir le résultat, je pense qu’on a fait le bon choix.

On a essayé le service de bonjourtoile en choisissant l’un de leur plus petits modèles (qui fait déjà 40cm sur 60cm.) La photo que l’on voulait tirer n’avait une définition de folie puisqu’elle fait 833 Ko avec une taille de 1868 pxl  sur 2800 pxl (résolution 230 pxl) . De la belle photo de vacance en somme…

Sur le site, je n’ai eu qu’à télécharger et à cadrer la photo. D’ailleurs, ils proposent aussi de faire le recadrage eux-mêmes.

Le règlement et le mode de livraison sont simple comme bonjour, et il y a quelques options sympa pour donner des effets à vos photos. Ma toile coutait 45 €.

J’ai reçu ma toile une semaine plus tard, super bien emballée et  livrée par UPS.

Devant le paquet, évidement, j’étais impatiente et en même temps un peu angoissée. Mais le résultat est top! L’impression est d’une belle qualité, l’encadrement soigné, et il n’y a aucun petit détail qui ne nous satisfasse.

Nous qui adorions le souvenir attaché à cette photo,  je dois dire qu’on est ravis de l’avoir sous le nez !


Comments 2 commentaires »