Avec le temps tout s’efface ou … se révèle!

ça y est, je crois que j’ai enfin un projet d’avenir: un master ! (rigolez pas )

A l heure actuelle se serait plutot ma licence + une maîtrise en protohistoire du moyen orient sur du matériel archéobotanique + un dea de paléoenvironementale.

Pas ambitieux pour un sous tout ça, non? Surtout à l’idée précaire des resultats du premier semestre.

Mais à la vue des “aquis intelectuels” qu’on me demande désormais (statistique, topo, géomorphologie et climatique) je réalise que finalement je n’ai jamais fait de choix inutile. La spé math en treminale, l’interet poussé pour les SVT, le hobbit nevrotique pour la botanique ou même l option géographie en premiere année de DEUG me sont désormais trés precieusment utile!

Et j’en viens a repenser à qqun qui clos toujours le debats en affirmant que toute chose à une utilité, même si elle n’apparait pas sur le moment! Et tout ses petit trucs inutile se revelent aujourd’hui comme des petits pieces d’un puzzle bien plus prometeur qu’au debut…

Répondre