Un soir seule à la maison, bizarre, ça fait tellement longtemps que j’ai plus l’habitude.

Ça m’a renvoyé dans le passé, à l’époque ou le colloc’ et moi étions fâchés. Où je m’enfermais dans ma chambre pour ne pas le croiser. Où je vivais sur le pc faute de pouvoir le faire dans la réalité.

Ce n’est pas désagréable. Et puis après avoir passé la journée avec mes parents et avoir vu ma mère entreprendre le ménage de mon appart, c’est plutôt tranquillisant. Sans compter la journée épuisante passée avec la belle mère devenue on ne peut plus fatigante nerveusement parlant.

M’enfin, j’ai besoin de prendre l’air… Besoin d’une échappée en amoureux et puis une soirée fille aussi. Mes médocs me rendent inhumaine, le repos me rend incapable.

Besoin de digérer l’Imbolc, de prendre une douche, de m’reveiller, d’arrêter ces médocs surtout.

Répondre