Les paumés s »attirent et se consolent, gentillement , sans rien demander d »autres que ce qu »ils cherchent eux meme.

Mais sitot les draps quittés c »est la vie qui reviens, ordinaire et similaire

une courte page de tendresse et de repos qui se tourne. Et nous renvois solitaire, mais sachant toutefois n »etre pas le seul

Répondre