Bon, c’est l’heure de tout lâcher. Je suis repu, souriante et je me sens le courage de tout exposé là maintenant donc je saute sur l’occasion.

La mère de bidou va mal, ils lui font une chimio de 3eme marche et si celle-ci ne marche pas il l’envois en soin palliatif, il n’y aura que 2 mois a peu près au maximum. On est plongé dans les soucis de testament, de procédure de divorce, de crémation, de dettes financières etc… si parfois on garde l”espoir on se prépare quand même au deuil, si tant bien qu”on puisse se préparer vraiment à ça…

Le Doud’ ne va pas fort et moi non plus.

Toutefois, je me sens d’écrire ça ce soir à cause de deux personnes qui m’ont un peu retourné dans le bons sens à se faire du soucis pour ma petite personne à cause d’une vulgaire question de nomination (vous vous reconnaissez n’est ce pas où vous voulez que je vous affiche un peu plus ^^).

Bref, je sais que je peux donner l’image de qqun qui déprime et ce n’est pas faux.

Mais n’oubliez pas qu’il s’agit de Tinou et Tinette. Derrière notre image de gens chouettes on sait se tenir l’un contre l’autre et gérer nos soucis ensemble même si des fois je pète un coup de larme ou que lui hausse le ton. On reste quand même capables de compromis et globalement on gérera la crise au mieux, il ne faut pas (trop) s’en faire.

Perso le fait de prendre des responsabilités de plusieurs cotés c’est aussi une façon de se discipliner en sachant jouer sur les béquilles quand il faut et marcher appuyé au bras du doud’ la majeure partie du temps.

Perso je gère en me noyant dans le superficiel, en vomissant des textes bidons sur mon cahier, en somatisant avec ces putains de crise de vertiges et en lunatisant (je sais Lucy, ça existe pas ce mot) entre des phases bisounours sous acide et celles plus embêtantes de cynique pas crédible.

Mais le souci général il ne faut pas se le faire pour moi je me depatouillerais dans tout le cas. Mais c”est pour le Doudou qu”on peut s”inquieter.

J’fait ce que je peu de la place où je suis mais cela reste tout de même lui la principale victime de ce qui se passe :-/

moi je suis que collatérale.

Répondre