Je voudrais qqun, pour pleurer dans ses bras… pour entendre le flots de mots acides qui jaillit de ma bouche… pour me consoler et me dire “ça passera”.

je voudrais un magicien qui d”une formule face disparaitre la douleur… je voudrais une marraine bonne fée qui d”un coup de baguette me le ramene sincerement… une petite sourie qui place sous mon oreillé un sachet de bohneur vrai.

je voudrais que cela soit comme avant mais comme au debut. je voudrais ne ressentir que les bon moments et pas les instants tragique où je vois en face ce qui se passe.

je voudrais n”avoir jamais connu cet amour pour ne pas souffire aujourd”hui comme je souffre.

je voudrais faire mal comme j”ai mal en ces heures

Répondre