(suite du précédent épisode)

Le lundi: direction Roanne pour rendre visite à une tante du choupi, hospitalisée depuis quelques temps.

Entre temps, visite au medecin pour y pousser les resultats des analyses. Rendez vous est pris pour faire de nouvelles analyses cette fois ci pour la thyroide. (ndlr: en attendant les resultats sont tombés, visiblement ma thyroide va bien).

Puis direction le Charolais en voiture de location. Apres etre immobilisé 1 heure pour cause d’un accident mortel qui necessita l’arret du trafic, l’intervention de deux helico etc.

A ce sujet, Choupi a été un peu estomaqué de me voir sortir l’appareil photo pour immortaliser le ballet des girophares et des palmes d’helicot. Ceci m’a fait pensé qu’il faudra que j’explique un de ces quatre ma façon de passé par l’objectif pour filtrer les choses que je vois. Nottament l’utilisation de celui ci comme d’un media tiers… (à voir peut etre dans une prochaine note)

Finalement trois quart d’heure apres la reprise du trafic, apres avoir trouvé le lit de la tantine delaissé par la malade, avoir erré dans les couloir d’un hopital et avoir survécu au sandwitch de la cafet; à la sortie de l’ascenceur, on tombe sur les cousins recherchés.

Et là, crack, boum, … SURPRISE. Je connais le cousin du choupi!

Là, effectivemnt, on peu dire que le monde est minuscule…. Enb fait, j’ai passé une semaine l’année derniere avec le cousin de mon copain actuel pour cause de cousinage avec le copain du moment. En gros, le cousin de Choupi est le meilleur pote du cousin de mon ex…

… sur le coup on se sent pas vraiment à sa place…

Racontant ceci à l’ensemble des potes m’ayant croisé depuis, un copain m’a alors renvoyé à la théorie des 6 degrés.

Et du coup çà a relativise l’evement. Aussi génant que ça puisse paraitre je trouvais ça excellent de retomber sur ces gens. Surtout qu’ils habitent à coté de la tante de mon ex, personne que j’aime beaucoup et que je ne me voyais pas revoir vu les circonstances (oui c’est vieux jeu, mais je me vois mal rendre visite à la famille d’un ex :/).

Ca fait tout de suite moins « geste divin m’indiquant que je peut joindre M. sans avoir l’air d’une arriviste ou d’une manipulatrice voulant mettre l’ex dans l’embara ».

Donc bref donc voila… Sur le coup ça a fait un gros wooouuuuf sur la fin du week-end. Peut etre histoire de compenser le coup de fil du patron avertissant qu’y avait eut une inondation à la boutique parceque j’avais (sous disant) casser les toilettes… -_-‘

Le week end c’est fini sur un retour sur Gre en voiture, avec arret rapide à Lyon pour manger dans un bouchon etc…

(ndrl: oui j’ai la flemme de finir le resumé, mais en meme temps ça interesse qui?)

Une réponse à “Petites histoires d’un long Week end… part – 2 et théorie des 6 dégrés”
  1. […] vous rappellez peut être, récemment j’avais evoqué la théorie des 6 degrés, suite à la rencontre du cousin de mon copain […]

  2.  
Répondre