pif pof…

J’ignore si c’est dû au traitement medical qui m’a été prescrit mais ces temps ci je navigue chaque jour dans un optimisme et une  satisfaction  faste, avant que ne survienne gros coup de pompe regulier.

D’un point de vue purement physiologique (grosse fatigue physique, legere douleure au coeur et coup de chaleur) cette fatigue envahie petit à petit l’esprit et je me retrouve dans un contexte floconneux où meme l’envie de me coucher me paritrait presque fatiguante….

Et c’est sans compter les douleurs aux jambes qui me font porter ces horribles bas …. :-/

Bref, ces temps ci du coup, j’ai tendance à m’isoler, à essayer de rentrer dans une routine mémére pour prendre un maximum de repos avnt d’entrée dans la semaine prochaine, qui se promet tres speed au niveau du boulot.

Je ne boude pas, je ne fait pas la geule, je vous ignorepas… c’est juste que j’ai besoin de repos… et de calme.

3 réponses à “Brouillards et fatigues”
  1. Donio dit :

    là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe calme et volupté, redonne un sens à ta vie en y mettant de la poésie

  2. Gima dit :

    J’ai comme l’impression que t’avais un revolver sur la tempe pour me faire une reponse pareille 😀

    Mais bon, ça demontre que t’as compris (j’ignore bien comment) l’esprit du titre (peut etre ne suis je pas si decalée dans ma façon de pensée ^^ ou alors t’es aussi pourri que moi dans la maniere de relié une chose à une autre)

  3. Donio dit :

    si on peut même plus déclamer tranquillement de Beaudelaire…

    (ou bien était-ce les Inconnus? je ne sais pas… je ne sais plus…)

  4.  
Répondre