Étrange, je viens de numériser mes albums photos pour les années 2003 à 2006. ça ne m’a rien fait. Aucun ressentiments envers certaines personnes, pas de regret de l’absence actuel d’autre. A peine quelque surprise en revoyant des visages oubliés.

Pourtant l’album photo chez moi c’est toujours quelque chose de porteur d’émotion. Déjà parce-que je colle toujours les photos dans  ces album à des périodes où je suis enfermée chez moi.; c’est dire si je m’y investi.

Mais là rien. Juste la sensation d’être arrivée au bout de quelque chose.  D’avoir clos un « cold case » et d’archiver celui le cœur satisfait.

J’en suis contente mais … circonspecte, je m’attendais à trouver quelque chose là dessous.

Enfin.

Il faudra quand même constater qu’a revoir les photos concernée, 2005  fut vraiment une très belle année.

2006 fut l’année des claques dans la gueule. 2007 fut l’année de la remise sur jambe. Et maintenant?

Bah 2008 commencera dans la joie simple, sans débordement, sans déprime.  Une joie calme qui prend le temps de savourer où elle se trouve, et qui archivera les photos de 2007 quand elle aura le temps

2 réponses à “vidage de placard”
  1. Gima dit :

    Argh! Et c’est a ce moment là que ma playlist me passe la BO d’Amélie Poulain!

    Ce disque me fout toujours en l’air avant de me faire remonter.

  2. Dom dit :

    Je n’ai même pas encore les albums photos, c’est dire si le sujet m’est sensible. Quelques boites à chaussures que je n’ose quasiment jamais ouvrir.
    Depuis 2003 les années sont des années de fermeture de portes, j’espère que 2008 sera l’année où j’en ouvrirai enfin une autre.
    Comme toi, je l’aborde dans la paix et la sérénité retrouvées.
    Bonnes fêtes de fin d’année à toi.

  3.  
Répondre