Ca y est, j’ai ma carte de chômeuse. Et à défaut de m’offrir des réductions sur les transports en commun, elle me donne au moins l’avantage de pouvoir entrer gratuitement dans les musée, avantage dont je ne vais pas me priver! Ne serait-ce que pour m’occuper.

Je ne trouve rien de particulièrement plaisant ou déplaisant aux musées. J’en ai BEAUCOUP visité et je ne considère pas une visite dominicale comme un pis aller (même si je préfère souvent les nocturnes).

Par contre, si j’y vais, je n’y reste pas statique. Le musée doit rester un lieu de passage et non de contemplation béate. On s’y promène de vitrine en vitrine sans subir les écriteaux ou les descriptifs, sans avoir à faire tous les tableaux/vitrines sans exception. Parfois il m’arrive ainsi de faire des musées au pas de course.

Le problème c’est qu’avec les prix pratiqués aujourd’hui, bonjour la démotivation.

Avant, entre la carte du ministère de la culture et celle d’étudiante en histoire de l’art, j’avais quasiment toutes les entrées gratuites, expositions comprises. Au point que je me vexais quand on me demandait de payer l’entrée des musées non partenaires .

J’aime tous les genres de musées, mais surtout ceux de sciences naturelles ou d’histoire et d’archéologie. Je ne suis pas contre un petit musée de beaux arts de temps en temps, mais je le parcours d’un regard distrait, à la recherche d’une rencontre visuelle.

Par contre, les musées d’art contemporain, c’est tout de suite plus plaisant. Cela tient au fait que les œuvres sont souvent conçues (ou du moins pensées) pour l’exposition. Le scénariste du musée n’a plus qu’à penser à la performance d’accrochage (quand ce n’est pas directement l’artiste qui dicte ce qu’il souhaite)

Enfin bref, voila, avec le retour à Paris j’aspire à retrouver le musée Carnavalet, la section proche-orient du Louvre etc… Et avec la carte et mes plages horaires j’ai moyen de retrouver un certain plaisir à l’errance muséophile.

Toutefois, mon truc pour cette année ce serait une tournée des expos de Londres. Leur saison à l’air passionnante entre l’exposition « De russie« , celle sur le premier empereur chinois, ou celle sur Duchamps et Picabia. Mais bon, le chéri a dit de freiner les dépenses de voyage… à 150 € le week-end par personne effectivement va falloir attendre 🙁

De toute façon on est jamais content de ce qu’on à, c’est bien connu.

2 réponses à “Muséeophile”
  1. LaTomate dit :

    Ici les musées sont gratos, pas besoin de chômer :p

  2. Maroual dit :

    Chez moi zaussi c’est gratuit! :bounce:

    Par contre, quand je vais à Paris ça me casse la rate de voir les prix… :suée:

  3.  
Répondre