Plus les temps passent et moins la pub cherche à séduire. Les rares fois où j’aperçois la pub télé, j’ai la nette impression que les publicistes cherchent à manipuler le téléspectateur plutôt que le séduire par l’intelligence ou l’originalité du spot.

Où sont passées ces créations qui nous ravissaient tant à l’époque de « culture pub » ?

Où est l’esprit rentre dedans des pubs anglo saxonnes?

Chez nous c’est de la famille « j’mange du yaourt » et des « lessive qui lave tout blanc ». A la rigueur on se fend de quelques jolies prouesses techniques avec de la 3D mais sinon rien ne m’interpelle.

Est ce que désormais on n’a le droit qu’à du « beau, propre et bon »?

 

18 réponses à “Mange ta pub et tais toi”
  1. Boo dit :

    Excellente la petite illustration en bas ! 🙂
    C’est vrai que les pubs maintenant sont de plus en plus lisses. Ben justement, celles qui ne le sont pas ressortent tellement bien du lot qu’à mon avis, on va y revenir… (et c’était chouette culture pub !!!)

  2. Touwity dit :

    Même à la radio, les publicités sont vraiment nulles !

  3. wawaa dit :

    LA TELE C’EST MAL !

  4. Natacha dit :

    Peut-être parce qu’en période de crise ou fragilité économique, on vise au plus rapide à réaliser, pas cher et efficace (où bien rôdé, donc rassurant pour le commanditaire), donc la créativité (qui se paie plus cher) est remise au placard…. on prend moins de risque. Aussi parce que ce média a vécu (pub TV) et qu’il n’est plus aussi efficace pour vendre qu’il ne l’a été, donc les budgets sont réduits et investit ailleurs… hypothèses.. ?

  5. Mlle Figolu dit :

    Ahh Culture Pub, c’était génial mais maintenant ils auraient pas grand chose de sympa à nous montrer 🙁

  6. S.G.Woman dit :

    C’est clair que les pubs, c’est de pire en pire! Où sont les pubs d’il y a 20 ans qui ressemblaient à quelque chose?!

  7. Zara dit :

    Eh mais vous l’enterrez un peu vite Culture Pub !!
    Cette émission existe toujours, mais sur le net : http://www.culturepub.fr/

  8. Gima dit :

    Zara »

    Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaannnnn ça c’est rudement bien comme info!

    Merci Zara

  9. Tink Again dit :

    Alors moi qui vit à l’étranger dans un pays où l’univers de la pub a un très petit budget (et je sais de quoi je parle mon monsieur et moi travaillons dans une boite de production) et bien je peux vous dire que vraiment vous êtes bien lotis ne France. Si si si 🙂

  10. Gima dit :

    Tink Again »

    Bah si au moins ils nous mettais des jingle dans le genre « années 30 » ça c’était rigolo. Y a qu’a voir comment l’assureur qu’a fait chanté ses agent à fait un carton.

  11. Natacha dit :

    Maintenant demander à la pub d’être un spectacle drôle, c’est aussi la sortir de son rôle premier qui est de promouvoir une marque et faire vendre ses produits. Il y a un glissement subtil et un peu sournois. Ce n’est pas un spectacle, ni un film, même si elle recoure au même procédé et leur empruntent leurs techniques pour convaincre et retenir l’attention. Pour ne pas donner l’impression qu’elles vendent un produit, elles tentent de communiquer sur l’état d’esprit, le style et l’humour pour être proche du consommateur. Pour contrecarrer le fait que les consommateurs connaissent déjà toutes les ficelles habituelles, les pubs ne veulent plus avoir l’air d’être une pub. Mais cette technique a aussi ces écueils. A trop vouloir ne plus être une pub, la pub ne vend plus car elle n’est plus que spectacle… et les commanditaires attendent des résultats en terme de vente.

  12. Gima dit :

    Natacha »

    Wouaip mais regarde els bandes annonces de film. Personnellement je ne les rates jamais

  13. Du coup ça me fait penser qu’il faut absolument que je retrouve cet article de presse où le pdg de TF1 dit « on est là pour vendre des parts de cerveau à Coca-Cola »
    Au moins honnête sur ce point là.
    Bonne journée n’oublie pas d’allumer la télé pour laver ton cerveau après avoir pris ta douche 😉

  14. Gima dit :

    Vanessa ne se plaint pas »

    ça risque pas: je n’ai pas de télé 😀

  15. Natacha dit :

    Une bande annonce de film, c’est un peu différent d’une publicité pour un produit consommation courante, comme de la lessive ou du soda à mon sens. Je mettrais pas au même niveau « Omo micro » et son singe, et par exemple la bande annonce d’Indiana Jones. Cela ne me semble pas comparable, même si ce sont deux supports de promotion. Pour moi la bande annonce n’entre pas dans le cadre de la publicité que l’on peut voir quotidiennement à la télé et qui était le sujet de ce post. Elle n’est d’ailleurs pas faite pour la télé à l’origine, mais pour la diffusion en salle de ciné. Progressivement, elle a fait son entrée sur les écran de télé et sur Internet. Mais, c’est de la promotion de spectacle, du septième art, d’un art, pas d’un produit de consommation courante (même si cet art a fini par le devenir pour le meilleur et pour le pire)… y’a une nuance entre les deux, il me semble.

  16. Gima dit :

    Natacha »

    Tu fait donc la différence sur le « type de produit » qu’on cherche à te vendre?

  17. Natacha dit :

    Sur le type de produit et la forme de promotion, puisqu’une bande annonce est un résumé, un échantillon, un aperçu en images (le produit fini, le film est aussi images animés, filmés), tandis qu’une publicité pour un soda ne peut pas être un aperçu ou un échantillon de soda. Puisque le soda est un produit réel, concret, palpable, alimentaire. As t’on déjà essayé de gouter un soda en léchant son écran de télévision ? Une bande annonce présente un aperçu de l’univers du film, il lui est fidèle (ne peut pas présenter une histoire autre que celle du scénario), tout en essayant de le mettre sous son meilleur jour évidement (sans trop non plus délirer). Alors que par exemple, une pub pour Coca Cola invente un univers autour de la boisson, un style de vie, articule des fantasmes, alors qu’au fond ce n’est qu’un soda, une boisson et l’univers présenté ne donne pas forcément le gôut de la boisson… c’est pourquoi à mon sens une bande annonce n’est pas un média promotionnel comparable à une publicité pour du soda, de la lessive, une voiture…etc. C’est un peu différent d’une publicité basique. Et puis le cinéma est un art. Par respect pour les bons scénaristes, réalisateurs, qui exercent un métier, je ne conçois difficilement qu’on puisses comparer les bandes annonces de leurs créations aux pub de la télé, même si certaines sont bien réalisées et mêmes si parfois ils participent à ce type de projet. Ce serait un peu les « rabaisser ». C’est un point de vue, maintenant évidement chacun peut voir cela différemment, sous un autre oeil. 🙂

  18. Natacha dit :

    A propos de raconter une histoire (dans la pub), ça me fait penser au « storytelling », l’art de raconter des histoires… et l’essai de Christian SALMON « Storytelling, La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits » aux éditions La découverte.

  19.  
Répondre