[ndlr: Cubik ayant décidé d’envahir le monde, je le laisse pour la journée deversé son flot d’elucubration sur mon blog. N’ayant pas peur de lui, il fait le maitre du monde mais tout les soirs il rentre dans sa cage.]

 

 

Bienvenues en Cubikie

Encore une fois, je profite d’une absence pour m’imposer sur un nouveau territoire. Un blog purement féminin, avec des notes qui valent des sous et d’autres sur le gras de la peau, je crois pas l’avoir déjà fait. Mais peu importe, puisque j’ai décidé d’envahir le monde. Virtuel, mais quand même. Bon ok, je ne connais pas beaucoup l’endroit. Tout ce que je sais de la tenancière, c’est qu’elle voulait avec moi et que ça a été fait à cause d’un barbu. Même qu’après ça, elle a rayé de sa liste l’idée de coucher avec moi. Ca fait plaisir. En tout cas, ça fait une raison de plus d’annexer l’endroit. A moi les nouveaux horizons!

Et comme je l’ai fait chez le barbu, le meilleur moyen de m’imposter sur ces contrées lointaines et inconnues, c’est évidement de faire comprendre à tous que cubik is good for you. Un peu comme les romains qui ont su imposer la tomate aux gaulois, pour manger avec le sanglier mixé dans les pates. Je vais donc concentrer mon attaque en 2 points. Tout d’abord, tuturel et ensuite cosmétique.

Au niveau culturel, ce sera facile. Tout le monde sait bien que les filles n’ont aucun goût. Enfin si, mais pas un bon en matière de cinéma. Y en a même qui vont jusqu’à cracher sur Ong Bak, n’importe quoi. Le conseil culturel du jour, il y a 2 (aussi). D’abord, allez voir JCVD au cinéma, c’est un film qu’il est super bien avec un Van Damme méconnaissable. Et ensuite, allez lire les Ensembles contraires, une bd de Kris, Eric T. et Nicoby, sur l’amitié des 2 premiers, mis en image par le dernier (tout le monde suit?). Pour ceux qu’ont du mal, vous pouvez toujours aller voir les détails sur le site de l’éditeur (http://www.futuropolis.fr/fiche_titre.php?id_article=717170).

Au niveau cosmétique, oubliez les concombres et autres crèmes à la bave d’escargot. LE produit miracle qu’il vous faut, il est beau, il est fort, il est universel: c’est bien sur la patate. Avec la patate, on peut tout faire, y compris des piles pour horloge alors pourquoi pas un soin du visage? C’est plein de bon amidon. Du coup, vous vous éclaboussez la tête, un peu de patate frottée partout et hop! Mieux que du Botox. Raffermissement du visage, disparition des rides. Ca marche aussi avec la cellulite, j’suis sur.

Donc voilà, j’ai encore appliqué ma toute puissance, qui ne laisse plus place qu’à l’abdication pour ce qui deviendra désormais la squatteuse locale. Je n’ai plus qu’à remettre la gestion de cette province de mon royaume en expansion aux indigènes et repartir vers la conquête de nouveaux lieux. Peut-être chez Cécile (http://www.lannexedececile.com/). En route vers l’aventure!

Répondre