Au cours d’un ravitaillement macaron près de la place des Vosges je suis tombée en pâmoison devant les sculptures en papier mâché vendu dans une boutique. En entrant et en discutant avec la vendeuse de « madame des vosges » j’ai appris qu’elle en faisait l’exposition permanente. Malheureusement pour moi: c’est tout à fait hors de prix pour mon budget « déco maison », même si c’est de l’Art.

Et pourtant, l’imagerie et la délicatesse des sculptures me pousse régulièrement à venir baver devant la vitrine. On dirais que « Krisoft » à grandi au milieu d’une page d’Alice au pays des Merveille et le coffre à jouet de Tim Burton.  Pourtant, rien de morbide ou de freak. On reste dans l’étrange (ou plutôt le « strange ») et le neverland. J’adore. Les références aux orphelins Baudelaire étant tout aussi bien choisies.

Histoire de vous passer le virus voici quelques exemples de ces travaux. Mais je suis extrêmement déçue de ne pas pouvoir vous montrer deux de mes préférées: « Chronosia » et »Chouette sorcière » que j’aime d’amour fou. 🙁 (accessoirement y a aussi « les âmes sœur » que j’aime d’amour mais pareil… je n’ai pas trouvé l’image sur le site de l’artiste)

Pour ceux qui n’en ont pas assez (comme je vous comprend) vous pouvez vous rendre sur les deux blog de l’artiste: celui avec le plus de sculptures et celui où il a bien plus.

Sinon si vous voulez me faire très plaisir et m’offrir une de ces merveilles vous les trouverez chez « Madame des vosges », 14 rue de Birague, 75004 Paris

3 réponses à “Le monde onirique de Christophe Goussault.”
  1. Camille dit :

    En effet, c’est superjoli! Surtout la derniere, j’adore! Je vais aller voir de plus pres, tiens, tiens, tiens…

  2. Chloé dit :

    C’est merveilleux de faire des choses aussi belles et aussi minutieuses .il devrait faire un dessin animé avec ses oeuvres je pence que ça ferait un carton (les phrases et les nom qu’il a données aux personnages vont trés bien ensemble c’est de la pure poésie !!)

  3.  
Répondre