Récemment je suis tombée sur les résultats de la très intéressante étude du docteur David Lewis, neurologiste de son état et payé par HP pour faire ce boulot.

L’étude portait sur les femmes européennes utilisatrices d’internet dans le cadre du loisir. Et le résultat qui en est sorti indique que surfer 10 minutes sur ses sites internet favoris diminue le niveau de stress.

Commercialement parlant ils annoncent que ces dix minutes « réduisent le stress, diminuent le rythme cardiaque et permettent au cerveau de travailler plus efficacement avec moins d’efforts ». En gros on est plus détendue et plus productive après.

Sortie des applications que va en faire HP, ça nous donne au moins l’avantage d’avoir une excuse toute trouvée si on se fait piquer au boulot à surfer sur n’importe quoi :p

7 réponses à “Internet et la santé”
  1. Léna dit :

    bonne nouvelle ça 😉 allez zou, un tour sur le net car je suis méga stressée 😉

  2. gazelle dit :

    Ahahaha, vu le temps que j’y passe, j’ai du mal à comprendre pour que je suis autant stressée 😀

  3. Marinette dit :

    enfin une bonne excuse !! moi j’ai lu qu’Internet favorisait le surpoids chez les jeunes filles… ce qui ne m’empeche pas d’être actuellement en train de faire le tour de mes blogs préférés en mangeant une glace au citron recouverte de tellement de pépites de chocolat qu’on voit plus la glace 🙂

  4. eternelia dit :

    Question freudienne 🙂 Sommes-nous moins stressés parce que nous surfons quelques minutes par jour, ou est-ce justement quand on se sent sur le point de péter un fusible à faire disjoncter toute la maison (ou le boss) que l’on file se défouler (se déstresser donc) sur nos « favoris » qui ne s’appellent finalement pas comme ça pour rien ?!
    Quand au problème de poids, j’imagine que ceux qui grignottent devant la TV sont les même qui grignottent devant l’ordi. Mais bon, après ça fait des miettes et faut nettoyer (ce qui m’énerve/stresse) ou alors ça colle les doigts, tout dépend si on est pris la main dans le paquet de chips ou la cuillère dans une montagne de pépites de chocolat avec un invisible mais néanmoins appétissant sorbet citron dessous 😉

  5. Gima dit :

    @Marinette:
    L’explication est dans ta réponse Marinette: c’ets pas internet qui fait grossir c’est le comportement de geek de manger devant son pc qui fait ça.
    J’avais le même soucis quand je passait mes journée à lire des livres :p

  6. Charlye dit :

    Lol!! ALors mon petit tour sur les blogs, c’st homéopathique?? Bonne Nouvelle!!

  7. Natacha dit :

    Wouai, enfin en général s’adonner à une activité qui fait « plaisir » (merci les hormones, endomorphine, adrénaline) détend de toute façon que ce soit du surf sur Internet où autre chose (sport, lecture, promenade dehors). Donc le Monsieur d’HP, il a pas inventé l’eau chaude juste constaté que quelque chose qu’on savait déjà pouvait aussi s’appliquer à l’activité du surf sur le web, du moment que cela est un surf « plaisir ». Mais en attend ça fait parler d’HP sur le web….

  8.  
Répondre