Et bien pour une reprise c’est une sacrée reprise.

Aujourd’hui c’est un levé à 8h du matin qui m’attend pour une journée très très chargée, or un samedi je trouve que c’est plutôt cruel.

De 9h30 à 11h30 : j’ai une occupation que je garde secrète pour l’heure mais dont je vous reparlerai d’ici un mois. En tout cas c’est assez exotique pour me motiver à me lever aussi tôt un week-end !

De 14h à 18h : c’est le rallye des pintades sur Paris avec copine sweetange et un bataillon de glousseuses. Il va falloir « courir » et réfléchir à d’étranges énigmes (ou faire semblant d’y comprendre quelque chose dans mon cas). Ça promet d’être intense (ou pas) et d’y croiser plein de monde en rigolant avec copine Sweetange.

Le soir ce sera, sans discontinuer, une réunion de groupe et resto pour avancer quelques projets et réfléchir à ce qu’on devient malgré les années qui passent. Oui, rien que ça. Dieu merci c’est avec une sympathique petite meute donc on ne devrait pas trop « programmer » et plutôt « célébrer » notre réunion.

Le dimanche normalement on avait décidé d’un commun accord avec le Chéri de ne rien faire, de garder fermement nos fesses à la maison et de refuser toute tentative de nous extraire d’un tête à tête reposant avec nous même.

Toutefois les lois de la physique ont décidées de contrer nos projets et de jeter à terre la plus grande des étagères de la cuisine. Quitte à faire la gravité a aussi choisi d’en profiter pour éparpiller 6 kilos de farines et autres ingrédients au sol en bousillant 6 des 15 tupperwares de rangement, de casser 2 verres auxquels je tiens et de provoquer le ménage intégral de la cuisine un vendredi soir à 22heures… Donc, outre la crise de nerfs du vendredi soir, ce retour du sort va surtout nous valoir une descente (de mauvais poil) à Ikea ce dimanche. Et pis c’est bien connu, le dimanche c’est toujours super calme et reposant d’aller faire les magasins avec les « quelques » badauds qui s’y promènent…

Et comme décidement on arrive pas à se tenir à nos bonnes résolutions j’ai aussi invité une de nos charmantes voisines à venir manger à la maison dimanche soir. Pour corser le tout  j’ai aussi décidé de célébrer ça avec une blanquette de veau :p

3 réponses à “Un week end comme c’est pas permis”
  1. S.G.Woman dit :

    Bah dis-donc, quel programme! Repose toi quand même un peu!

  2. Léna dit :

    tu viens de me fatiguer 😉 tu vas devoir te reposer lundi, c’est évident !

  3. […] célèbre marque suédoise de meubles en kit pour acheter des étagères ; celle de notre cuisine nous ayant laissé tomber (au sens propre comme au figuré). Le truc, c’est que bien entendu ils n’ont pas de […]

  4.  
Répondre