Certaines fois, en traversant un pont à Paris, on se croirais transporté dans un film d’Hitchcock.

Tout ça a cause d’amoureux de la nature qui viennent jeter des restes de boucherie aux oiseaux de la Seine lorsque le soleil se couche.

C’est assez suréaliste de les voir voler juste sous notre nez mais c’est “plannant” à tous les sens du terme. Dommage que les photos par Iphone ne rendent pas mieux la scène…

2 réponses à “Paris à Bec et à Plume”
  1. S.G.Woman dit :

    Moi je trouve ça plutôt flippant!!

  2. Alice dit :

    On ne se croirait plus en plein centre ville et c’est ça qui est magique.

  3.  
Répondre