Ce qui m’agace quand on a des amis qui reviennent du bout du monde, c’est de les entendre dire « on a visité tel pays » alors qu’ils n’ont fait que visiter la capitale et passer deux trois jours dans un club de vacances à l’autre bout du pays. Entre les deux : l’avion !

Quand on veut comprendre le pays qu’on visite, le mieux est de commencer par le visiter pour de vrai ! Ne le survolez pas : faites des sauts de puce entre différentes villes et essayez de choisir un mode de transport en accord avec votre budget et la possibilité de voir le paysage pendant le déplacement.

Personnellement nous avons choisi d’utiliser le train et le bus. Mais surtout nous avons choisi trois endroit différents : la capitale (Séoul), Busan et Jeonju, pour avoir une idée de la vie dans différents type de villes et de régions. Évidemment il nous manque l’expérience de la campagne et de la montagne. Mais en 15 jours on ne peut pas tout faire.

Voila ce que nous pouvons dire de ces modes de transport :

Voyager en Corée avec le train

Pour voyager à l’intérieur du pays on a donc essentiellement utilisé le train. Il existe deux types de trains en Corée du Sud. Le KTX, notre fameux TGV exporté à la sauce Coréenne, et le Mugunghwa qui est un train à l’américaine, très large, assez confortable (même en classe économique) mais qui roule plus doucement. D’ailleurs dans les trains économiques on trouve deux types : les express (avec peu d’arrêts) et les omnibus. Selon celui qu’on utilise, on pourra mettre deux fois plus temps sur un même trajet, mais l’économie n’est pas substantielle si on prend un train  plus long (au regard du change européen évidemment).

Lorsqu’on est pressé l’idéal est donc de prendre le KTX (si la destination est desservie) mais le train économique ne doit pas vous faire rechigner car ces wagons sont bien plus confortables que nos vieux corails. La seule chose à savoir est que l’on peut parfois vous vendre un billet sans place attitrée. Et inutile de préciser qu’il serait mal vu de prendre les places handicapé qui restent vides même lorsqu’il y a six autres personnes assises par terre à côté.

On peut aussi manger dans les trains à des prix abordables. Dans le KTX une hôtesse (ou un hôte) passera dans les wagons pour vous proposer des rafraîchissements, des gourmandises et des plateaux repas à différents prix. Il existe aussi des machines automatiques pour les boissons sur les plateformes intermédiaires.

Pour le Mugunghwa par contre il existe de vrais wagons restaurant avec une très grande variété de plats, gâteaux, boisson,  etc. Il y a aussi des machines de loisir type arcade pour s’occuper pendant des trajets qui deviennent trop long.

Dans tous les cas les prix des trajets sont toujours adaptables à votre budget. Mais surtout ne vous laissez pas berner par l’attitude des coréens qui voyagent presque toujours les rideaux fermés (pour ne pas subir les rayons du soleil) : voyager en train est la meilleure méthode pour profiter des différents paysage de la Corée. La ligne Seoul-Busan permet à elle seule d’admirer les montagnes, les vallées arboricoles, les plaines semées de riz et les deltas  peuplés d’oiseaux.

Le Bus :

La Corée est parcourue d’une multitude de lignes de bus toujours très régulières. Et attention, on ne vous parle pas des autocars que vous preniez pour aller à la piscine avec l’école. Plus le voyage et long et plus vous pouvez vous attendre à des bus confortables. Pour relier l’aéroport à la capitale par exemple, vous pouvez prendre des bus « limousine », et en comparaison la première classe de la SNCF ne vaut absolument rien.

Les horaires sont quasiment toujours respectés (mais ne sont pas précis à la minute) et les tarifs sont plus bas que le train. Par contre il faut être prêt à bien prendre le temps d’expliquer où on va et comment, et ne pas avoir peur de la foule dans les gares routières. Munissez vous d’une carte pour la réservation et montrez bien ce que vous demandez. Les gens vous indiqueront le bon guichet et le guichetier vous écrira toujours les sommes des trajets qu’il propose.

Nous n’avons jamais pris de bus de nuit, mais ils existent. C’est une option non négligeable lorsque l’on veut voyager loin pour pas cher.


Répondre