Bon, il serait peut être temps de vous expliquer mon grand silence, non ?

Parce qu’avec tous ces jours sans billets et les quelques publi-rédactionnels qui squattent la ligne, vous avez bien compris que je suis occupée ailleurs.

Et pas seulement à jouer les blogueuses influentes. Je travaille messieurs dames.

Pas un vrai travail évidemment. Sinon ça en serait fini de mon chômage et de toutes ces demandes de journalistes qui veulent interviewer de la blogueuse au chômage (mémo personnel : ne plus jamais mettre « fin de droit » dans un billet).

En fait je révise. Oui, sans déconner.

Parce que la mère Gima a fini de se recentrer vers de nouveaux objectifs professionnels. La carrière de libraire menant visiblement au chômage ou à l’irrémédiable Smic avec travail le week-end.

Donc je révise parce que je prépare un concours de la fonction public pour être… bibliothécaire.

Ce n’est pas que cette carrière éveille en moi des trémolos émotifs, mais elle à des gros avantages. Dont : être un job que j’aime et une carrière à ma mesure, avoir une implication adaptable et un temps de travail qui me laisse m’occuper des mes blogs en parallèle. Et si avec ça je peux avoir la sécurité d’un emploi public alors que demande le peuple ?

Donc voilà, depuis un mois j’ai retrouvé une chose que je pensais avoir laissé derrière moi : les révisions.

Pour la peine je me suis même offert des cahiers tout neufs et tout beaux, pour me motiver. Et j’ai de nouveaux bouquins à lire. Et je fais des fiches de synthèse. Et même que prochainement je vais aller réviser en bibliothèque.

A 28 ans, j’vous jure…

Et avec ça j’ai un stress monstre à l’idée de ne pas réussir ce concours. Voire pire, à ne pas être éligible aux oraux.

J’ai déjà commencé à somatiser. Remarquez, là-dessus je suis en avance, l’écrit n’a lieu qu’en juin.

Bref.

Vous comprenez qu’avec ça je manque un peu de temps pour faire vivre les deux blogs, livrer des rédactionnels, avoir une vie sociale et gérer aussi les multiples rendez vous que m’infligent le dentiste et son pote le phlébologue.

Toutes mes excuses donc… on va essayer de faire avec.

*retourne mâchouiller son crayon en prenant un air inspiré*

14 réponses à “Il n’est jamais trop tard pour s’y (re)mettre”
  1. Louloute dit :

    Bon courage surtout !

  2. Sofiah dit :

    Et bien, ça ressemble à mes cahiers aussi. A l’ambiance à la maison. Sauf que j’ai déjà 34 ans -il est vraiment jamais trop tard! Et que je prépare un diplôme pour être prof de Français Langue (pour non francophone). Mêmes avantages que toi, même nécessite: on va pas rester dans cette situation-là toute sa vie!

    Mais, je ne sais pas ce que tu en pense, perso, c’est super stimulant! J’ai l’impression de rajeunir au contraire!

    Une lectrice régulière, mais silencieuse habituellement!

  3. Lili dit :

    Pas évident de s’y remettre en effet !

    Bonnes révisions !!

  4. caro dit :

    Mince encore des points communs, en plus d’être libraire chômeuse (pléonasme?), tu t’intéresses à la bibliothèque et … découverte du « qui est Mlle Gima » oblige, tu es originaire du pays de la bretzel et du picon bière (avec ou sans, question existentielle s’il en est).
    Que de hasards! (désolée, pour l’enthousiasme délirant, mais passant mes journées avec un chat neurasthénique, toute sociabilisation, aussi virtuelle soit-elle, me boulversifie intensément).
    Concours donc, territorial, publique, ville de Paris? (je penche pour cette dernière possibilité n’étant pas au courant de l’organisation d’un concours de bib cette année)
    Bon courage et … beh bon courage quoi (non je ne vais pas m’étendre sur mon expérience en la matière, cela risquerait de gravement porter atteinte à ta motivation).
    Tout de bon pour toi
    La strasbourgeoise-libraire-bibliothécaire-chômeuse-qui aime pas les chats.

  5. Wawaa dit :

    Tu me donneras des nouvelles de ce concours, j’y avais songé, mais je me sens trop inculte pour ça ! 🙂

  6. CrazyVio dit :

    Courage pour les révisions, c’est la période !!
    Sinon, j’adoooooore ces cahiers !!!

  7. Touwity dit :

    Courage surtout !
    Je passe un examen en septembre, (qui est beaucoup plus facile que ton concours certes) et j’ai peur d’échouer, alors je te comprends 😉

  8. ludivine dit :

    les révisions, lointain souvenirs !!
    Bon courage et surtout M**** 🙂

  9. aurelia dit :

    bon avoir repris mes études à 27 ans je vois très bien de quoi tu parles. c’est fou la pression qu’on se met à cette âge alors que quand o est ado on s’en fou un peu

    • Mlle Gima dit :

      Merci à tous pour vos petits mots d’encouragement. Je tacherais d’y penser quand je renâcle aux révisions 😉

      C’est fou de voir qu’on est pas si isolée à reprendre des études ou des exams à deux pas de la trentaine…

      @ Wawaa : je te brieferais quand on se verra
      @ Caro : personnellement je ne suis même pas diplômée des métiers livres, j’ai juste 6 ans d’expérience. Mais à moins d’accepter un smic et des horaires contraignants ce n’est pas facile d’en vivre. Même en ouvrant une librairie il est hard d’en vivre. Donc…
      @ Sofiah : je t’avoue que ça ne me transcende pas vraiment car j’ai d’autres projets qui trustent toutes mes émotions. Mais apprécies de retrouver l’ambiance studieuse et l’impression de faire quelque chose de « sérieux ».

  10. PLUME dit :

    Bon courage surtout ! Ma sœur est en plein dans les révisions pour les concours aussi et je me demande si je serais capable de m’y remettre… On pense tous à toi… Tiens-nous au courant!!!

  11. eloise dit :

    bon courage et bonne chance! c’est un beau metier!!!!
    bise

  12. Minimaki dit :

    …Peut-être une autre idée pour ta carrière, fais le même job que moi : responsable multimédia dans la fonction publique!! Connectée 8h/jour et pas toujours que pour le boulot j’avoue. Ce boulot est idéal, horaires sympas qui permettent d’avoir une activité parallèle et des loisirs… bon j’arrête là sinon je sens que je vais me faire lyncher! Bon courage à toi… les concours c’est toujours la galère!
    (Une fidèle lectrice de « Mon côté fille », qui comme toi n’a pas grand chose d’une fille mais qui se soigne, passée par ici par curiosité!! 😉

  13.  
Répondre