Il y a certaines personnes qui ont un pur X-Factor, un pouvoir qui ne sert strictement à rien. Moi par exemple, je peux ouvrir une boite de conserve avec un tire bouchon sans me faire mal. Par contre, je me tords un doigt si j’essaye de le faire avec la languette prévue à cet effet… (J’ai donc toujours un tire bouchon à la cuisine.)

Par ailleurs, d’autres personnes sont affublées, elles, de malédictions à la con. Celles qu’on essaye de faire passer pour de simples coïncidences positives mais qui les poursuivent pourtant vraiment.

L’un des plus beaux exemples que je connaisse est celui de Monsieur Lam, un gentil garçon pourtant maltraité par la RATP puisqu’il arrive constamment après le départ d’une rame de métro et doit attendre au moins 8 minutes avant le prochain. Prochain métro qui sera lui même suivi d’une autre rame 2 minutes plus tard. Allez savoir pourquoi…

Et bien, si j’ai bel et bien un x-factor, j’ai aussi une malédiction à la con : la piscine en travaux

Je n’aime pas vraiment l’eau chlorée, mais j’adore barboter et faire des éclaboussures. Et comme je ne suis pas vraiment une grande sportive dans l’âme, j’apprécie de faire du sport dans l’eau. Attention, je n’ai pas dit faire des longueurs (je déteste ça) mais plutôt faire ma mamie en club d’aquagym.

Seulement, si l’année dernière je suis allée barboter au club d’aquagym, j’ai vite abandonné car la piscine a été fermée pour travaux pendant un certains temps. Puis quand elle a réouvert, c’étaient les vacances scolaires et la piscine était fermée. Puis quand elle a réouvert, c’est moi qui ai vu mes soirées prises par d’autres obligations. Et enfin, quand j’ai été libre de mes mouvements, c’est la piscine qui était à nouveau fermée pour cause de traitement chimique.

Donc j’ai laissé tomber ; je me suis dit que ce serait pour une prochaine fois…

Entre temps j’ai fait quelques hôtels où il y avait des piscines. Et bien je vous le donne dans le mille : sur 5 hôtels, 3 piscines étaient fermées (traitement ou vidage).

Mais n’écoutant que mon courage (et le lobbying des copains) je me suis inscrite cette année à une salle de sport. Club de gym où je fais partie des adeptes de l’aqua-fitness. Je vais donc au club de Nation pour participer à ça et d’autres cours de sport aquatiques ! Pratique, parc eque que ce n’est pas très loin de chez moi.

Sauf que, bien sûr, la piscine était en travaux quand j’ai voulu commencer. J’aurais du m’en douter…

7 réponses à “La malédicition de la piscine”
  1. Cassinea dit :

    Hum… rappelles moi de ne pas t’inviter à la maison cet été finalement, je ne voudrais pas que tu nous porte la poisse à ma piscine et moi :)) (je plaisante, vous êtes toujours les bienvenus avec ton homme, ou seule remarque)

  2. Etincelle dit :

    Je compatis, moi j’ai la malédiction des travaux: à chaque fois que j’emménage dans un nouvel appart, que je rentrais dans une nouvelle école/fac ou nouveaux bureaux, il y a eu des travaux qui ont commencés. D’ailleurs je n’ai jamais profité du résultat d’aucun des ces travaux, puisque j’ai déménagé ou changer d’endroit avant la fin à chaque fois!

  3. Fifi dit :

    J’hésitais à reprendre un abo au club de gym pour aller barboter à Nation. Activité que j’avais essayé assez assidument l’an dernier mais si la piscine est en travaux, j’ai une bonne excuse pour ne pas me réinscrire tout de suite ^^

  4. Fifi dit :

    Ahhhhhhhhhh plus d’excuses alors 🙂 plus qu’à trouver le budget ^^

  5. Trikoala dit :

    mdr! Ca le fait pas de proposer des cours dans un endroit fermé!

  6.  
Répondre