Archives pour la catégorie “Archives 2004”

Creation creatrice…

“Bout d’ficelle

et pâte à sel.

Morceau d’verre

et drole de sphére.

Touchez ou tripotter

à bout de doight, c’est ordonné.”

Plaisir de remetre les doights dans la matiére, d’etirer, de palper, d’ordonner en qqch. Plaisir de façonner des choses, de donner forme et de pouvoir en être fier.

C’est décider: il me faut un appareil photo numérique pour povoir partager ça!!!!

Comments Pas de commentaire »

Retour …

Revenue de l’hopital avec une tête de hamster de l’espace. Bizarrement j’ai pas plus mal que ça, juste un tiraillement continu et l’impression d’avoir de la pierre ponce dans les joues. Je touche du bois et avale docilement ma peletée de drogue à chaque repas.

Parrallélement quelqu’un a du passer un coup de fil à SOS amitié car entre les coup de fils de la famille, la visite de papa, de belle maman et associé, le coup de fil de maman et Doudou qui m’offre des fleures je commence à avoir des doutes!

Merci pour les mots d’encouragement, même apres l’execution c’est toujours agréable à lire.

Et pis pour m’occuper je me suis mis à la pâte à sel histoire de m’entrainer et ne pas avoir l’air ridicule ce week end quand July va venir reviser son niveau maternelle :p

J’ai donc fait un Geenman et une petite déesse dont je suis pas mécontente du tout. dommage que j’ai pas d’appareil photo numérique pour vous faire partager ça. Faut croire que les drogues m’aident à lacher prise et à créer comme avant…

C’est une excuse pour reprendre le shit? peut etre… En tout cas j’ai passer ces dernieres 48 heures à voguer entre une réalité biscornue, un sommeil reveur et un non-lieu ressemblant à  des limbes tres epaisses.

Decidement cette période de Samhain est vraiment bizarre. Ce message aussi, non?

ps: au fait, ces vils hommes en vert m’ont enlevé les dents et me les ont pas rendus: c’est du vol ou je ne m’y connais pas!

Comments Pas de commentaire »

A l’heure H

Bon bah me voila partie pour l’hopital. Toute seule.

Je peux pas m’empecher d’appréhender.

Pourtant c’est rien comme intervention mais…

… 1ere fois que je me fait hospitaliser sur rendez vous, 1ere fois que j’y fait seule, 1ere fois que j’ai eu le temps de penser a tout ça, 1ere fois que je vais à l’hopital sans prendre ça comme un jeux, 1ere fois que j’y vais en ayant conscience de tout ce qui se passe dans ces murs colorés avec mauvais goût.

Papa? t’es où?

Comments Pas de commentaire »

Trou noir.

Mouais j’ai pas donné de nouvelles, peut être parceque  j’en ai pas a donner…

Je doit me faire operer demain mais j’attend toujours des nouvelles.

J’ai fini par avoir un vrai sujet de memoire et je le bosse.

J’ai fait acte de sociabilité avec mes collégues en participant à une bouffe au restau; ce qui s’est révélé etre super agréable mais un peu ruineux pour mon budget.

J’ai retapé mon pc et je crois que cette fois c’est la bonne.

Et pi j’attends avec empressement decembre .

En fait rien de fabuleux, rien d’inspiré et surement rien de spontané dans cette note.

Comments Pas de commentaire »

Midel class et cité de banlieue: des sphère parallèles…

J’ai passé trois heures à discuter avec le meilleur pote de mon copain. Il est pion dans un collège du nord de paris. Il aime ce boulot, il s’y investit et il se sent utile.

Pourtant, quand il me raconte le contexte de ce que sont devenu les enfants, j’en suis horrifiée. On vit dans le même monde, on a eut le même age mais à part ça on n’a rien de commun, c’est comme si nous vivions dans un même espace mais aux réalités complètement décalées.

Entre les gamines qui vivent sous les ponts et viennent en cours quand elles peuvent, les enfants qui ne parlent pas le français et qui sont expédiés pour la première fois en cours au mois de janvier, les gamins qui se font planter des fourchette dans la main par leur parents, les gamines qui couchent à 14 ans pour récupérer un objet qu’on leur à piqué, des gamins qui tournent des films de cul à 13 ans ou ceux dont les parents foutent des taloches parce qu’ils leur ont fait louper le match par une convocation du principal pour une altercation….

J’ai l’impression de vivre sur une autre planète, qu’on m’a conforté dans mon petit monde bourgeois par un reportage sur les tournantes, chose qu’on assure n’être heureusement que rares et tout de suite punie. Que les faits divers que je vois dans les journaux ne sont que des anecdotes extrêmes sur lesquels les journalistes se sont rués pour entretenir le climat d’insécurité.

Et pourtant c’est la routine pour beaucoup de mômes. A 13 ans j’avais encore qu’une idée bancale de la sexualité, je commettait un crime de lèse majesté en osant boire une bière, tandis qu’eux organisent des tournantes consentantes pour se donner une certaine assurance.

Elle est où l’enfance? Notre génération a eu, dans le pire des cas, une bonne quinzaine d’année avant de se prendre la vie dans la gueule. Maintenant passé 10 ans on sait même plus à quoi sert la poupée qu’on exige pour noël…

C’est ça ce que je vais offrir à mes gosses?

Même si la société évolue en faisant tomber le tabou de la sexualité infantile, qu’est ce qui me dis que cette génération “perdue” ne va pas être mise au ban, qu’est ce qui me dis que mes enfants ne vont pas s’engager dans une marginalisation sociale entre enfance dorée et enfance perdue?

J’admire le travail que fait Antoine, je le lui ai dis. Je lui ai dis aussi que si je l’encourageais c’était aussi parce qu’il fait le travail que je devrais je me devrais de faire mais dont je n’aurais jamais le courage…

La vie n’est certes pas la jolie histoire des sitcoms, mais comment, à notre époque, on peut encore voir des gamine vivre sous les ponts et passé au collège entre deux tapin et ne plus en être choqué?

Comments Pas de commentaire »

Bouge

A ranger les milles et un dossiers qui traînaient sur mon pc j’ai retrouvé un album de danse africaine spécialisé pour la transe active…

… l’écouter n’était pas à faire …

… je me suis cassé le dos en deux, j’ai des bleus sur les bras (c’est étroit en fait chez moi) et je crois que le chat s’est fait chevauché par un loa.

Ca faisait longtemps que je m’étais pas lâcher comme ça, contente que personne ne traînait par là, ce genre de musique vous fait faire n’importe quoi :-D

J’ai bien perdu 5 litres de sueurs et je suis vidée. Heureuse mais vidée!

Comments Pas de commentaire »

Brumes

C’est une brume laiteuse, froide et humide. Pourtant ce n’est pas désagréable, comme une promenade dans les limbe le temps de faire ce qu’il faut. Le paysage s’accorde à l’atmosphère qui règne dans l’inconscient, comme pour aider au travail. Pas besoin de lupiotte à la main, juste avancer, confiante, presque souriante malgré l’endroit. Et puis je ne reste pas seule. Solitaire oui, mais pas esseulée. J’y croise des souvenirs, beaucoup d’émotions, des connaissances et surtout une amie.

Elle aussi avance dans la brume. Bien plus triste que moi, elle reste toutefois aussi confiante.

Elle Sait. Moi aussi.

Elle trouve même le moyen de me faire un clin d’œil alors qu’elle en a pourtant gros sur la patate.

Qu’importe, les scouts semblent lui suffire pour l’apitoiement et les consolations, je préfère la place de la franchise, du tripatouilleur d’entrailles ainsi que du superficiel. Ça semble bizarre mais je me sens comme ça et j’espère que c’est ce qu’elle souhaite trouver. Je ne suis pas capable d’autre, et pis je console très mal :-/

J’pense beaucoup à toi cocotte, j’espère que je te suis utile et ça sans apitoiement…

Comments Pas de commentaire »