Archives pour la catégorie “:: Dans une vie de Mlle Gima ::”

Le matin il m’arrive régulièrement de déjeuner devant les programmes jeunesse.
D’une part pour occuper mon temps, et d’autre part parce que j’adore les dessins animés.

Certes j’ai passé l’age du public requis -depuis un bout de temps – mais on fini toujours par trouver un programme à son gout.
D’ailleurs,  je trouve que ces nouveaux dessins animés permettent de ne pas perdre le fil avec les ados et pré ados (et c’est peu dire que, depuis la génération Pokemon, j’ai du mal à suivre…).

 

Toutefois, en cette période pré-Noël, il y a plus intéressant que dessins animé: il a le début des pubs pour Noël !

pub télé enfant

Je ne sais pas pour vous mais cela a toujours été un grand moment de ma jeunesse, l’époque bénie ou les pubs devenaient intéressantes puisque l’on pouvait voir ce que l’on allait trouver dans les catalogues de jouet.
Catalogues qui étaient ensuite découpé avec application pour constituer la liste aux Père Noël.

 

Alors certes c’est ultra consumériste… Mais quels souvenirs à l’apparition de la premières pub de jouet ! <3

J’ai vieilli, certes…
Je trouve désormais ces publicités trop envahissantes…
Mais je ne peux pas m’empêcher de ressentir ce petit vague à l’âme et ces souvenirs de « quand c’était de mon âge »

Comments Pas de commentaire »

A chaque fois que je sors la boite à cirage, j’ai l’impression de basculer dans un autre temps mais surtout une autre perception.

J’avais déjà fait un petit billet d’humeur sur la beauté de ces gestes qui sont un art de vivre derrière un geste anodin.
Mais à chaque fois qu’il faut « cirer, brosser, astiquer« , j’ai ce sentiment de faire une pause dans le roulis infernal du quotidien.

C’est comme un tableau caché dans un jeu. D’un coup, le temps est suspendu et le regard ne s’arrête plus sur l’ensemble mais sur les détails qui se cachent derrière chaque chose.

En prenant le temps de « consulter » le cuir d’une paire de chaussures, j’accorde soudain du temps à celles qui me portent, à ce qui me protège, à ce qui dispense le confort nécessaire à l’oubli de ce qu’elles apportent.

Je « vole » du temps à la vie de tous les jours pour regarder l’autre côté de la pièce et rendre grâce à ce que l’on oublie et qui pourtant fait ce temps que l’on consomme.

Comments Pas de commentaire »

Avec les légers problèmes d’insonorisation de notre appartement, j’entends assez bien les bruit des « autres » appartement.
Et bon an mal an, j’en arrive à reconstruire la vie de mes voisins, au quotidien.

Entre les vieux célibataires, les couples avec petits enfants, les couples qui n’ont plus leurs enfants …
…chacun à des rythmes et une vie très différente.

Et le samedi matin, lorsque  je lis mon Grazia en profitant d’un vrai petit dej, je m’amuse souvent à écouter la vie des gens.

Je me prends alors à m’imaginer ce que serait ma vie, dans leur vie à eux …

Ce que c’est d’être réveillée dès 6h50 par le petit qui veut manger, ou d’affronter les colères hurlantes de son ainée.
Les efforts que fait ma voisine pour aller faire du vélo tous les weekends  (et le plaisir que ça doit lui donner?).
Le quotidien du voisin qui sort son chien matin et soir, et qui a toujours un mot pour les autres promeneurs de chien du quartier …

 

 

Comments Un commentaire »

Ce n’est pas parce que ton entourage c’est secrètement ligué contre toi en ne t’offrant aucun chocolat que tu dois te laisser faire.

1 heure après le constat de déception , j’ai repris les choses en mains.

2h30 plus tard, je régnais sur une petite collection de bombes caloriques !

paques2013

Lamala (agneau et lapin de Pâques) , muffins à la pomme
(et œufs en sucre achetés chez le boulanger :p)

Joyeuses Pâques à tous !

Comments Pas de commentaire »

Dans les traditions un peu pédantes que nous entretenons à la maison, il y a le Tea-Time dans l’un des palaces parisiens.
Trois à quatre fois par an, c’est un petit moment hors du temps, pour le plaisir de s’adonner à la gourmandise, au repos et aux salons feutrés.

Dernier essai en date, le Shangri-La, dernier palace encore à l’Ouest de Paris depuis la fermeture temporaire du George V.

Sur place, nous avons eu la surprise de découvrir le bar et les salons en travaux. Les espaces sont donc très réduits mais, pour la peine, encore plus cosy.

J’ai cédé au chocolat chaud pendant que le Tea time se préparait.

Au menu : des bouchées salées, des mini-pâtisseries (typiques du chef pâtissier local) et deux scones accompagnés de leur crème et confiture.
Proposée avec une boisson chaude et le service réglementaire, l’offre vaut bien ses 35€ pour une personne (50€ pour deux.)

Le choix des confiture Millat est une excellente idée et l’assortiment des pâtisseries digne du lieu et du talent de François Perret.
Pourtant, on regrettera juste que les bouchés salées soit si ‘ordinaires’ en comparaison.

Le salon, très calme pour un samedi après-midi, a offert un cadre zen et décontracté à cette pause en plein après-midi parisien.
Ce qui nous fait dire qu’entre le prix, le cadre et la finesse des pâtisseries et accompagnements, le Tea-time est un plaisir accessible qu’on peut s’offrir sans craintes.

Plus d’informations : http://www.shangri-la.com

Comments Pas de commentaire »

Parfois, il n’est pas facile de dire non à des marques qui souhaitent vous faire découvrir leurs produits. En l’occurrence, j’aime énormément préparer le thé et admirer ses parfums… mais je n’en bois pas (je n’aime pas ça).
Du coup, lorsque Envouthé m’a contacté pour me prévenir qu’ils m’envoyaient leur box édition spéciale pour Theodor Paris, j’étais bien embêtée, car cette box jouit d’une excellente réputation mais que je suis bien mal placée pour en parler en « experte ».

Et puis…
La box est arrivée.

Première surprise, la box est magnifique !
Rien à voir avec les box gastronomiques auxquelles je suis abonnée ; ici il est question de quelque chose de beau, qui se laisse désirer et promet de belles surprises à l’intérieur.

Et lorsque j’ai ouvert, ce fut un concert de piaillements ravis !
Car la dite boite renferme bien plus que quelques thés à découvrir :

J’ai même envie de dire que la box envouthé contenait milles et une merveilles. ^^

  • 3 confitures de thé ab-so-lu-ment divines
  • 1 boite d’infusion de fruit équilibrée, sucrée mais riche en saveurs et parfums <3
  • 2 thés en vrac
  • 6 sachets de thé noir, thé rouge et thé vert
  • un calepin de notes et d’informations comprenant 2 chèques cadeau valables chez Théodor !

Et moi, qui n’aime pas le gout du thé, je peux vous dire que j’ai été ravie de recevoir cette infusion de fruit.
Car si je ne bois pas de thé, je « dévore » les infusions de fruit à la maison. Et celle ci, « le jardin d’Alix », est un belle réussite : à la fois équilibrée, savoureuse et riche.

Cynorhodon, hibiscus, abricots, pêche et morceaux de pomme. Une infusion de fruits à consommer par toute la famille pour une boisson énergisante, douce et vitaminée.

La box fut ainsi bien inspirée et mon mari, quant à lui, n’a pas caché sa satisfaction pour la finesse des thés en vrac de la maison Théodor.

De fait, cet essai « accidentel » fut une excellente surprise et je recommande grandement les services d’Envouthé et les préparations de la maison Théodor !
A 25€ la box, j’avoue que le deal est parfaitement tenu et que chacun y a trouvé son plaisir.

Je recommanderais ainsi le mélange du jardin d’Alix et vais profiter des bons d’achats pour découvrir le reste de la collection « mauvaises herbes » de la maison 😉

Comments Pas de commentaire »

Comments Pas de commentaire »