Archives pour la catégorie “Petites manies”

A l’occasion d’une rencontre entre blogueurs voyage, je me suis rendue compte que la manière de préparer nos voyages avait beaucoup changé ces 5 dernières années.
Il y avait eu pas mal d’évolutions avec l’arrivée des offres sur internet et des compagnies low cost il y a 10 ans, permettant de se créer des voyages de A à Z en supprimant tous les intermédiaires.
Mais ces dernières années, l’offre internet nous a aussi permis de « socialiser » nos voyages, qu’ils soient en cours et à venir.

Je n’entends pas parler ici des offres pour se loger ou se faire accompagner dans des visites. AirBnB a certes changé la donne, au même titre que la démocratisation du couchsurfing ou des petites annonces en ligne sur le routard.
Mais je pense plutôt au poids de la recommandation lorsque l’on prépare un voyage.

choisir une destination voyage

Avant, c’était simple :
On se rendait en agence de voyage, on lisait des guides de voyage et, avec de la chance, on échangeait avec des gens qui avaient déjà voyagé pour identifier les lieux à visiter.
La préparation d’un voyage était donc quelque chose de complètement actif (on effectuait des recherches) ou complètement passif (on laissait l’organisateur nous préparer tout cela).

Or, maintenant, c’est un peu à chacun de faire comme il le sent…

  • Certains de mes amis sont restés dans l’optique du chasseur de merveille.
    Ils vont compiler tous les guides de voyages, fureter sur les forums spécialisés, interroger les agences et passer de longues heures à chercher sur le web.
  • Mes parents sont plutôt du genre à faire appel à une agence de voyage qui va leur concocter un truc sur-mesure, même s’ils n’hésiteront pas à aller barouder un peu de leur coté une fois sur place.

Mais moi, je m’aperçois que je suis encore une autre logique…

Car mes voyages, je commence par les préparer de façon passive : je laisse le choix de la destination se faire un peu tout seul, au gré des lectures, discussions et découvertes tout au long de l’année. Puis quand vient l’envie alors de prendre des vacances, je vais… sur Pinterest.
Car mon vrai guide de vacances, c’est désormais Pinterest !

Trouver l'inspiration pour les destinations vacances

Trouver une idée de destination pour les vacances

Je vais y taper le nom des lieux que j’ai en tête, et je vais fureter dans les moodboards qui apparaissent alors.
J’y crée un tableau par destination envisagée, puis j’y épingle tout ce qui me fait alors envie !

(Voir mes boards voyage sur Pinterest)

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

A nouvelle année nouveaux souhaits de bonne année.
Et force m’est de constater que d’année en année les textos se multiplient, les emails affluents et les messages Facebook se démultiplient.

Mais qu’en est-il de la vraie tradition des vœux de nouvelle année?
Celle qui nous faisait souhaiter la joie, la santé, la prospérité en y mettant un bout de cœur et un souhait à proprement parlé ?

Les gens y pensent-ils lorsqu’ils textotent des messages standard à tout leur répertoire ?
Le souhaitent-ils vraiment lorsqu’ils lancent un « bonne année » à leurs collègues ou leurs contacts professionnels ?

Qui se donne encore la peine d’écrire une carte de vœux en y rédigeant de vrais souhaits ?

voeux

Je me sais très vielle France lorsque je récrimine à ce propos, mais les faits sont là …
Où est passé le fond et la forme des vœux de bonnes années ?

 

J’envie nos voisins anglais qui font perdurer cette jolie tradition des cartes de vœux, et je m’applique chaque année à envoyer des cartes en étant  sincère dans les vœux qui y sont prononcés.

Pourtant, j’en envois de moins en moins.
Car  … que valent des vœux qui ne sont pas salués en retour ?

voeux2
A force d’envoyer des cartes sans réponse pendant 1,2, 3 voir 4 ans, j’ai fini par ne plus écrire à ceux qui ne donnent pas signe de vie en retour.
C’est bien triste, mais les vœux de la nouvelle année sont aussi une excuse pour reprendre contact avec ceux qui s’éloignent.
Si ceux-ci ne souhaitent pas faire l’effort de saisir cette occasion …

…il faut peut-être garder ses vœux pour soit.
Non ?

Comments 6 commentaires »

A chaque fois que je sors la boite à cirage, j’ai l’impression de basculer dans un autre temps mais surtout une autre perception.

J’avais déjà fait un petit billet d’humeur sur la beauté de ces gestes qui sont un art de vivre derrière un geste anodin.
Mais à chaque fois qu’il faut « cirer, brosser, astiquer« , j’ai ce sentiment de faire une pause dans le roulis infernal du quotidien.

C’est comme un tableau caché dans un jeu. D’un coup, le temps est suspendu et le regard ne s’arrête plus sur l’ensemble mais sur les détails qui se cachent derrière chaque chose.

En prenant le temps de « consulter » le cuir d’une paire de chaussures, j’accorde soudain du temps à celles qui me portent, à ce qui me protège, à ce qui dispense le confort nécessaire à l’oubli de ce qu’elles apportent.

Je « vole » du temps à la vie de tous les jours pour regarder l’autre côté de la pièce et rendre grâce à ce que l’on oublie et qui pourtant fait ce temps que l’on consomme.

Comments Pas de commentaire »

Avec les légers problèmes d’insonorisation de notre appartement, j’entends assez bien les bruit des « autres » appartement.
Et bon an mal an, j’en arrive à reconstruire la vie de mes voisins, au quotidien.

Entre les vieux célibataires, les couples avec petits enfants, les couples qui n’ont plus leurs enfants …
…chacun à des rythmes et une vie très différente.

Et le samedi matin, lorsque  je lis mon Grazia en profitant d’un vrai petit dej, je m’amuse souvent à écouter la vie des gens.

Je me prends alors à m’imaginer ce que serait ma vie, dans leur vie à eux …

Ce que c’est d’être réveillée dès 6h50 par le petit qui veut manger, ou d’affronter les colères hurlantes de son ainée.
Les efforts que fait ma voisine pour aller faire du vélo tous les weekends  (et le plaisir que ça doit lui donner?).
Le quotidien du voisin qui sort son chien matin et soir, et qui a toujours un mot pour les autres promeneurs de chien du quartier …

 

 

Comments Un commentaire »

Parce que j’adore la fête Halloween, je prend toujours le temps de concevoir un buffet à la hauteur avec des recettes et des plats pour Halloween.

Et cette année, avec le shopping que j’ai pu faire à New-York, j’avoue être plutôt fière du rendu. ^^

et merci Instagram pour les filtres et mise en forme 😉

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

Chaque année, c’est pareil : je profite d’un weekend en Alsace pour faire le plein de Potirons, citrouilles, courges ou potimarrons dans les fermes alentours.

L’occasion de mettre des couleurs pleins les yeux … et plein le coffre 😀

Comments Pas de commentaire »

L’art de vivre, c’est l’art de prendre conscience des gestes que l’on effectue et d’y prendre plaisir, sinon d’y accorder déjà de l’importance.

L’art de vivre c’est prendre plaisir aux moments les plus importants, comme les plus anodins.
C’est la préparation d’un repas, le verre entre amis, la promenade au bois et j’en passe et des meilleures…

Mais l’art de vivre c’est aussi prendre le temps d’un geste anodin auquel on attribue le soin ancestral d’un geste traditionnel.
L’art de vivre s’est s’accorder le temps nécessaire pour accomplir une tache à laquelle on pourrait ne pas faire attention.

C’est ce regard scrutateur, ce geste réfléchi, cette volonté consciencieuse et la patience de celui qui se donne le temps de bien faire les choses.

L’art de vivre c’est le snobisme des petits gestes

Comments 3 commentaires »