Posts Tagged “décoration”

Parce que j’adore la fête Halloween, je prend toujours le temps de concevoir un buffet à la hauteur avec des recettes et des plats pour Halloween.

Et cette année, avec le shopping que j’ai pu faire à New-York, j’avoue être plutôt fière du rendu. ^^

et merci Instagram pour les filtres et mise en forme 😉

Lire la suite »

Comments Pas de commentaire »

Puisqu’on en est à parler des photos et de leur usage en livres souvenirs, il me semble intéressant de vous parler aussi des tirages grand format et surtout du tirage sur toile.

J’ai longtemps tergiversé avant de sauter le pas. Nous avions le désir de mettre en valeur une photo qui nous tient tous les deux à cœur, mais j’ai toujours trouvé les posters d’un gout douteux. Du coup, on a fini par essayer le tirage sur toile, en se disant que le rendu serait moins amateur et plus esthétique.

Et à voir le résultat, je pense qu’on a fait le bon choix.

On a essayé le service de bonjourtoile en choisissant l’un de leur plus petits modèles (qui fait déjà 40cm sur 60cm.) La photo que l’on voulait tirer n’avait une définition de folie puisqu’elle fait 833 Ko avec une taille de 1868 pxl  sur 2800 pxl (résolution 230 pxl) . De la belle photo de vacance en somme…

Sur le site, je n’ai eu qu’à télécharger et à cadrer la photo. D’ailleurs, ils proposent aussi de faire le recadrage eux-mêmes.

Le règlement et le mode de livraison sont simple comme bonjour, et il y a quelques options sympa pour donner des effets à vos photos. Ma toile coutait 45 €.

J’ai reçu ma toile une semaine plus tard, super bien emballée et  livrée par UPS.

Devant le paquet, évidement, j’étais impatiente et en même temps un peu angoissée. Mais le résultat est top! L’impression est d’une belle qualité, l’encadrement soigné, et il n’y a aucun petit détail qui ne nous satisfasse.

Nous qui adorions le souvenir attaché à cette photo,  je dois dire qu’on est ravis de l’avoir sous le nez !


Comments 2 commentaires »

Hé oui… même si d’autres origines régionales viennent trahir la pureté de mon sang alsacien, je mise principalement sur ce patrimoine génétique lorsqu’on me demande « d’où je viens ». Je ne suis pas née en Alsace pour rien :p

Du coup Noël est quelque chose de très important pour moi, et si je ne mets pas les petits plats dans les grands c’est que ça ne va pas. Or cette année ça va, du coup c’est une débauche de petites attentions saisonnières qui se met en place.

Acte 1 : les calendriers de l’avent.

Comme je ne peux pas manger les compositions à base de lait, cette année c’est le Chéri qui se colle à la tradition du calendrier de l’avent. Et attention il fait ça bien : 1 case par jour et jamais en avance. C’est trèèèèèèèèès important ici ! (On remercie les parents pour leur travail de traumatisme en matière d’utilisation du calendrier de l’avent :-° )

Acte 2 : la décoration de l’avent.

La couronne de l’avent s’est placée cette année au plafond. Du coup on n’allumera pas les les bougies, mais j’ai compensé avec une guirlande de noël sur le buffet.

Acte 3 : Le sapin.

J’ai battu mon record,  Normann le sapin est habillé depuis le 4 décembre (oui je donne des noms à mes plantes, même si celle-ci est coupée).
J’ai fait les choses assez sobrement cette année parce qu’avec les autres décorations ça risque de faire trop.

Acte 4 : Les chocolats :

Comme je ne peux manger aucun chocolat du commerce, je les fais moi même. Ça permet en plus d’épicer à son gout. Cette année ce sera donc chocolat à la muscade et croquants fourrés à la pâte de coin (maison elle aussi). Je suis plutôt fière du résultat, c’est délicieux.

Acte 5 : Les bredles

Pas un noël sans les traditionnels petits gâteaux de noël alsaciens. Les recettes sont innombrables, mais j’aime avant tout les pains à l’anis, les étoiles à la cannelle, les macarons aux noix et les éternels petits sablés.
On y passe du temps mais c’est toujours si agréable à partager et à offrir !

Acte 6 : Les cadeaux.

Comme j’aime gâter, je suis en règle générale à la chasse au cadeau dès les mois de septembre/octobre. Mais cette année (à part deux exceptions) j’ai décidé qu’on n’offrait aucun cadeau du commerce : on fait tout nous même. Du coup on y travaille depuis septembre. Des confitures, des sucreries, des alcools, des tricots. Pour la peine c’est plus écologique (pas forcément moins cher) mais beaucoup plus attentionné. Et j’adore voir les paquets s’accumuler !

Bonus track :

Quand une copine passe à la maison en décidant de remplacer le père noël, vous voilà avec un buisson de roses de noël qui perturbe votre intérieur de son pourpre éclatant et de sa taille monumentale :

Merci Gersende, t’es folle ^^

Comments 7 commentaires »

Une fille, c’est bien connu, c’est très dépensier. Et lorsque ça ne dépense pas pour des fringues, c’est pour de la déco.
Oh, rien d’exceptionnel rassurez-vous, mais juste ce qu’il faut pour agrémenter sa tanière en un petit nid douillet.
Et lorsque madame emménage chez monsieur, les agréments de déco deviennent vite envahissants…

Lorsque je suis arrivée chez mon chéri en mars dernier voici ce que j’ai trouvé :

Ne vous fatiguez pas à cherchez des meubles… il n’y en a pas, sauf le canapé sur le coté qui depuis a été délocalisé…

A force de descentes chez Ikéa, de rapatriement de mes meubles et d’achats par ci, par là, on peut désormais inviter des gens chez nous sans avoir honte.

appart camille desmoulins 7

appart camille desmoulins 14

appart camille desmoulins 12

appart camille desmoulins

appart camille desmoulins 2

J’ai officiellement annoncé la fin de l’aménagement de l’appartement en novembre dernier. Or, depuis, avec l’instauration d’un nouveau déménagement en avril, laissez moi vous dire que ça turbine sévère dans ma petite tête d’hôtesse de maison et de décoratrice d’intérieur.

Surtout qu’il faut attendre trois long mois avant d’acheter le moindre meuble et qu’on me proposait sans cesse de m’offrir des trucs pour noël et mon anniversaire en rapport direct avec le futur appartement…
Depuis bonne nouvelle, je vais sans doute déménager non pas en avril mais en Mars. Donc je peux cogiter plus concrètement sur l’aménagement.

Je liste donc patiemment ce que je repère, ce dont j’ai envie, ce qui est nécessaire, en essayant de trouver la force de ne rien acheter d’avance.

Et vous savez quoi ? Pour l’instant je tiens bon. Enfin presque bon, parce que j’ai quand même trouvé moyen d’acheter ça à Noël pour mon chéri d’amour, histoire de renouveler l’engin qu’on avait jusqu’alors et de le coordonner avec le matériel qui s’installera dans le nouvel appart.

J’ai aussi repéré un tapis, des armoires de rangement, des rideaux, un meuble de salle de bain et….. BREF ! JE DOIT ÊTRE FORTE ET NE RIEN ACHETER.

Mon Dieu, qu’est ce que se sera quand je serais enceinte et que je devrais attendre de passer les trois premiers mois avant d’acheter quoique ce soit…

Comments Pas de commentaire »

Ma cuisine, vous l’aurez bien compris, c’est presque ma pièce préférée de la maison, et pourtant c’est pas faute de petitesse et d’absence de siège et de PC !
Mais voilà, j’aime être dans ma cuisine, préparer des machins, attendre que l’eau du thé chauffe, regarder lever des gâteaux, voire essuyer la vaisselle que mon chéri lave avec tant de talent (oui, faut pas exagérer, je déteste la vaisselle).

Mais l’atmosphère de ces lieux exige des VIP de la cuisine, sans qui celle ci ne serait pas elle même. Voici donc un petit article complètement futile aux yeux de certains mais dans lequel je rend gloire à mes ustensiles et petites touches de déco (et accessoirement mon excellent gout ménager).

appart camille desmoulins 9

La star entre toute c’est le blender. Si vous suivez mes petites recettes de cuisine, vous vous en serez rendu compte : le blender est mon ami, quand bien même celui ci n’est qu’une machine premier prix. Il trône sur la table avec sa place bien à lui. Il a même en voisin son copain le grille pain assorti. Autant vous dire qu’en plus d’être utile il est joli, voire classe, avec ses tons assortis à la table et aux ustensiles voisins.

appart camille desmoulins 8

Seconde star incontestée de la cuisine, c’est une équipe gagnante constituée de l’ensemble des livres de cuisine posés sur leur étagère dédiée. C’est une belle preuve de richesse et de savoir (à mon sens), et quand bien même je ne suis jamais une recette de A à Z, c’est une bonne source d’inspiration. Quand j’étais en régime sans lait ni gluten je peux dire que les livres de recettes dédiées à ces contraintes m’ont pas mal aidé. Et puis à la moindre panne d’inspiration il suffit de feuilleter certains titres pour trouver des idées originales ou tellement ordinaires qu’on n’y pense plus. Tiens d’ailleurs il faudrait que je vous parle de certains titres.

appart camille desmoulins 10

L’une des star de la cuisine aussi (non pas de réputation mais d’utilité) c’est ma cafetière. Sans elle le matin rien ne va, quand je n’ai plus d’inspiration face à mon PC c’est encore elle qui me réconforte de son café flotté si chaud et réconfortant. Et quand viennent les amis c’est elle qui dispense à chacun son décaféiné, son expresso, son café vanille…

appart camille desmoulins 6

Dans la catégorie déco ce sont les dessins de publicité détournée achetés à Strasbourg qui font beaucoup. C’est pas grand chose mais les trois petites cartes postales équilibrent à mon sens toutes les couleurs des étagères voisines en donnant une unité aux couleurs et aux formes qui les entourent.

appart camille desmoulins 7

Un des éléments historiques de la cuisine c’est le bloc de couteaux que m’ont offert mes parents lors de mon premier emménagement. Au début j’ai cru qu’il s’agissait d’un cadeau de fidelité d’un quelconque magasin, mais avec le temps (La vache ! Six ans quand même que je suis partie de chez mes parents…) je dois avouer que cela reste de la très belle qualité. Et comme le bloc est muni d’un fusil, c’est pas près de s’arrêter. Évidemment je ne serais pas contre deux trois couteaux en céramique japonaise, mais je me méfie de mes caprices pour la cuisine ; la taille étant réduite, il faut savoir faire abstraction de certaines « envies ».

Comments Pas de commentaire »

Et voilà… noël est là puisqu’on ouvre la première case du calendrier de l’avent. Je crois que quelques soit mon âge ou mon état je trouverais toujours moyen d’avoir un calendrier de l’avent, ce simple petit chocolat du matin est un ré-enchantement permanent.

Et avec l’arrivée de décembre il m’est venu le besoin ce week-end de décorer un peu chez moi. Or, si l’année dernière j’avais un tout petit sapin, rapport à mon petit chez moi, cette année le « chez moi » est si petit qu’il n’est pas possible d’avoir de sapin.

J’ai donc improvisé et munie d’une boite de punaise et de ruban bolduc j’ai créé notre propre sapin pour habiller l’appartement de son bout de sapin de noël.

Avouez que le résultat est charmant :

Comments 17 commentaires »

Je suis installée sur Paris depuis mars de cette année. Et bien je peux affirmer aujourd’hui avec une fierté non feinte que ça y est : la décoration de la cuisine est définitivement terminée.

Je sais que ça peut être bête dit comme ça mais je suis très très portée sur les détails d’une déco, et la cuisine c’est hyper important. Alors certes avec l’accident d’étagère qui eut lieu dernièrement la cuisine c’était un vrai capharnaüm.

Mais j’ai vaincu la pagaille et avec un brin d’astuce la cuisine ressemble à quelque chose quand bien même il j’installerais une étagère de plus.

D’où la visite guidée :

A l’heure où j’ai pris les photos, les nouvelles étagéres n’étaient pas encore installées, d’où le fait qu’on ne voit que certains cotés de la pièce. Mais je pense qu’on saisi bien l’ambiance des lieux donc je vous laisse imaginé le mur couvert d’étagères et de bocaux qui va avec :p

Comments 4 commentaires »